Menu
A+ A A-

L'Opep décide de maintenir sa production, amplifiant la chute des prix du pétrole

prix-du-petrole vienneVienne: L'Opep a décidé jeudi malgré la chute des cours du pétrole de maintenir son plafond de production d'or noir à 30 millions de barils par jour, une nouvelle qui a aussitôt entraîné une nouvelle dégringolade des prix du brut.
Pas de changement, a annoncé à la presse le ministre koweïtien du Pétrole, Ali al-Omair, à l'issue d'une réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole à Vienne.

L'Opep a pris une bonne décision, a indiqué de son côté le puissant ministre saoudien du Pétrole, Ali al-Nouaïmi, dont le pays était opposé à une réduction de la production du cartel.

Nous avons débattu et à la fin nous avons décidé de maintenir les 30 millions, a confirmé peu après lors d'une conférence de presse le secrétaire général Abdallah El-Badri, dont le mandat a été prolongé jusqu'en décembre 2015 lors de cette réunion.

La nouvelle a aussitôt fait plonger les cours du pétrole à de nouveaux plus bas depuis plus de quatre ans, le Brent chutant jusqu'à 74,36 dollars le baril, son plus bas niveau depuis le 31 août 2010, et le WTI tombant à 70,81 dollars le baril, son minimum depuis le 25 août 2010.

Le ministre vénézuelien des Affaires étrangères, Rafael Ramirez, qui militait quant à lui pour une importante réduction, a quitté la réunion le visage fermé, en refusant de répondre à la presse.

Alors que les prix du pétrole brut ont chuté de plus de 30% depuis juin, en raison d'une offre surabondante et d'une demande affaiblie, les pays de l'Opep devaient trancher entre une baisse de leur plafond de production collectif, figé depuis trois ans à 30 millions de barils par jour (près du tiers de l'offre pétrolière mondiale), ou un maintien éventuellement assorti d'un engagement à mieux respecter ce niveau.

Mais les ultimes déclarations des délégations avant la rencontre avaient montré l'absence d'un consensus en faveur d'une baisse, et les prix du pétrole avaient plongé jeudi matin à de nouveaux plus bas depuis quatre ans, signe que les investisseurs anticipaient un maintien du plafond.



Le Venezuela, dont les finances sont exsangues et qui souffre particulièrement de l'effondrement des cours, avait mené ouvertement campagne en faveur d'une réduction de l'offre du cartel. Mais plusieurs pays du Golfe, Arabie saoudite en tête, avaient rejeté cette option, estimant que le marché finirait par se stabiliser tôt ou tard.







Commenter L'Opep décide de maintenir sa production, amplifiant la chute des prix du pétrole


    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    lundi 18 mars 2019

    Opep: Pas de réunion en avril, décision en juin sur la produ…

    Bakou: L'Opep est près de renoncer à tenir une réunion prévue en avril, attendant celle de juin pour décider s'il y a...

    vendredi 15 mars 2019

    La production de pétrole du Venezuela baisse régulièrement

    Washington: Le représentant spécial américain pour le Venezuela, Elliott Abrams, a déclaré vendredi que les exportations pétrolières vénézuéliennes diminuaient régulièrement, de l'ordre...

    jeudi 14 mars 2019

    L'Opep craint un engorgement et prépare le terrain à un pact…

    Londres: L'OPEP a réduit sa prévision de la demande pour ses bruts cette année en raison de la forte hausse de la...

    mardi 26 février 2019

    Les critiques de Trump ne feront pas bouger l'Opep

    Londres: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses alliés continueront d'appliquer leur accord de réduction de la production en dépit...

    jeudi 21 février 2019

    OPEP+ respecte des coupes de production pétrolière à 83% en …

    OPEP: Un Comité technique qui surveille la mise en œuvre des coupes de production OPEP/non-OPEP a constaté que les alliés ont obtenu...

    mercredi 13 février 2019

    La prochaine grande crise de l'OPEP

    OPEP: L'OPEP réussit dans une certaine mesure à sortir d'un autre ralentissement du marché pétrolier, mais à moyen terme, le cartel fait face...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 21 mars 2019 à 12:20

    Le pétrole recule un peu mais s'accroche à ses récents somme…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens mais restaient proches de leurs plus hauts en quatre mois atteints...

    mercredi 20 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole termine en hausse après une chute brutale des sto…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement avancé mercredi après la dégringolade des stocks de brut américain, le cours du...

    mercredi 20 mars 2019 à 17:53

    Le prix du pétrole dépasse 60 dollars à New York, une premiè…

    New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York a dépassé mercredi la barre des 60 dollars en séance...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:37

    Le pétrole monte après une chute brutale des stocks américai…

    Londres: Les cours du pétrole approchaient mercredi de leurs plus hauts en quatre mois en cours d'échanges européens après une baisse inattendue...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:15

    USA: les stocks de brut plongent, les exportations bondissen…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont chuté de manière inattendue la semaine dernière, selon les chiffres publiés mercredi...

    mercredi 20 mars 2019 à 12:23

    Le pétrole recule avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens alors que le marché peine à prendre de l'élan, à quelques...

    mercredi 20 mars 2019 à 05:14

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, mercredi en Asie, en raison des incertitudes qui se prolongent quant à...

    mardi 19 mars 2019 à 20:19

    Le pétrole finit sans direction, les réductions de l'Opep en…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont clôturé sans direction mardi alors que les investisseurs ont continué à évaluer les conséquences...

    mardi 19 mars 2019 à 16:14

    Le pétrole recule mais reste proche de ses plus hauts en qua…

    Londres: Les cours du pétrole perdaient un peu de terrain mardi en cours d'échanges européens après avoir atteint leurs plus hauts en...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 18 mars 2019 En février 2019, la production de pétrole en Russie a augmenté de 3,5% et celle de gaz naturel de 4.7% sur un an.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite