Menu
A+ A A-

Le Maroc va cesser les subventions des produits pétroliers

prix-du-petrole rabatrabat: Le gouvernement marocain va mettre un terme fin novembre aux subventions des produits pétroliers, dont le coût annuel pour les finances publiques avait atteint plus de quatre milliards d'euros en 2012, a rapporté jeudi un quotidien.
Le gouvernement décide de lever totalement les subventions sur les hydrocarbures d'ici la fin du mois, titre en une Al Massae.

Le journal cite le ministre des Affaires générales et de la gouvernance, Mohammed El Ouafa, qui a affirmé mardi devant le Parlement que l'ensemble des produits pétroliers ne serait plus compensé à la fin du mois.

Le ministère des Affaires générales n'était pas joignable dans l'immédiat.

Le gouvernement, emmené par les islamistes du Parti justice et développement (PJD), avait entamé l'an dernier une réforme progressive de la caisse de compensation, qui subventionne des produits de grande consommation (essence, farine, sucre...).

Alors que les produits pétroliers représentaient près de 90% du coût total, le prix de l'essence avait été totalement libéralisé en début d'année et celui du gazole partiellement.

Cette première mesure avait déjà permis de réduire le montant de la caisse de compensation, qui avait atteint 55 milliards de dirhams (cinq milliards d'euros) en 2012 et entraîné un dérapage du déficit public à plus de 7% du PIB.

La loi de finances 2015 prévoit une nouvelle réduction, à hauteur de deux milliards d'euros, ainsi qu'une poursuite de la résorption du déficit (à 4,3%).

Début novembre, le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane avait exprimé son intention de supprimer totalement les subventions sur les hydrocarbures.

Dans un rapport présenté fin octobre, l'Agence internationale de l'Énergie (AIE) a recommandé aux autorités de poursuivre l'élimination des subventions notamment du gaz butane, qui grèvent les finances publiques.

La réforme de la caisse de compensation a en outre été encouragée par le Fonds monétaire international, auprès duquel le Maroc bénéficie d'une ligne de précaution et de liquidités de cinq milliards de dollars.







Commenter Le Maroc va cesser les subventions des produits pétroliers



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    mardi 21 mai 2024 à 22:21

    L'administration Biden va vendre des réserves d'essence: le …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repliés mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique tandis que l'administration américaine a...

    mardi 21 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole glisse, ignorant le risque géopolitique au Moyen-…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique et se concentrant sur l'absence de ruptures d'approvisionnement, les...

    mardi 21 mai 2024 à 11:08

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies...

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite