Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole aidé à New York par les rumeurs sur l'Opep

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du brut ont terminé en hausse vendredi, soutenus par la volonté affichée des banques centrales chinoise et européenne de soutenir encore plus leur économie et les rumeurs sur une possible réduction de la production des membres de l'Opep.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en janvier, dont c'était le premier jour de cotation, a gagné 66 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'établir à 76,51 dollars.

Le marché du brut a été aidé par l'annonce d'une réduction des taux d'intérêt de la banque centrale chinoise afin de stimuler la croissance, une mesure qui pourrait in fine conduire à une augmentation de la demande énergétique, a souligné Andy Lipow de Lipow Oil Associates.

La banque centrale chinoise a en effet annoncé vendredi une baisse de ses taux d'intérêt, une mesure inédite depuis 2012 qui doit permettre de revigorer la deuxième économie mondiale en net ralentissement.

Le président de la Banque centrale européenne Mario Draghi a de son côté fait savoir que l'institution était prête à étendre l'ampleur, le rythme et la composition de son programme de rachats d'actifs, notant qu'au vu de la faiblesse des derniers indicateurs, il était devenu essentiel pour la BCE d'agir et de continuer à agir pour ramener l'inflation à proximité de 2%.

La perspective de mesures de soutien monétaire supplémentaires en Chine et en zone euro permet aux cours de remonter solidement avant le week-end. Est-ce que ca va durer? Je n'en suis pas sûr, mais cela permet au moins pour l'instant de reléguer au second plan toutes les incertitudes sur la réunion à venir de l'Opep, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, a souligné Matt Smitt de Schneider Electric.

Les investisseurs ont continué par ailleurs à scruter tous signes et commentaires à l'approche de la réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) le 27 novembre à Vienne. En dépit de la déroute des cours du brut depuis le début de l'été, les 12 membres du cartel n'ont jusque-là pas manifesté de volonté unanime de réduire leur plafond de production fixé à 30 millions depuis fin 2011 afin de faire remonter les prix.

Mais on entend de plus en plus de personnes plaider en faveur d'une diminution de l'offre et les acteurs du marché semblent penser que cela pourrait vraiment devenir une réalité. Ils sont en tout cas moins enclins à parier à la baisse en attendant de connaître l'issue de la rencontre, a relevé Andy Lipow.

jum/jld/pb

SCHNEIDER ELECTRIC







Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 24 avril 2018 à 16:14

Le pétrole monte encore un peu, les risques sur la productio…

Londres: Les cours du pétrole montaient encore mardi en cours d'échanges européens alors que des analystes tablent sur une nouvelle baisse hebdomadaire...

mardi 24 avril 2018 à 14:18

Argentine: Shell vend son activité dans l'aval à Raizen pour…

Londres: Le groupe pétrolier anglo-néerlandais Shell a annoncé mardi la vente pour 950 millions de dollars de son activité dans l'aval en...

mardi 24 avril 2018 à 12:19

Le pétrole monte, les regards toujours tournés vers l'Iran

Londres: Les prix du pétrole grimpaient mardi en cours d'échanges européens, le Brent battant un nouveau record, portés par une offre tendue...

mardi 24 avril 2018 à 11:18

Le pétrole continue de grimper en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper mardi en Asie, portés par les espoirs de maintien de limitation de l'offre et...

lundi 23 avril 2018 à 22:06

Un regain de tensions au Moyen-Orient fait monter le pétrole

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont redressés en cours de journée face à la crainte d'un regain de tensions...

lundi 23 avril 2018 à 16:39

France: les prix des carburants poursuivent leur hausse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont poursuivi leur hausse la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés...

lundi 23 avril 2018 à 16:03

Le pétrole recule, le marché se concentre sur les tensions p…

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens mais restaient proches des sommets atteints la semaine précédente avec un...

lundi 23 avril 2018 à 12:30

Le pétrole recule, le marché surveille la Maison Blanche

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens mais restaient proches des sommets atteints la semaine précédente alors que...

lundi 23 avril 2018 à 07:44

Maurel et Prom: progression au 1T grâce aux cours du pétrole

Paris: La compagnie pétrolière française Maurel et Prom a publié lundi un chiffre d'affaires en hausse de 15% au premier trimestre, grâce...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite

Pourquoi Prendre en Compte les Horaires de la Bourse ?

Le jeudi 19 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Pour devenir un bon trader, il faut savoir comment mais aussi quand il faut trader. Il est donc important de connaître l’horaire bourse et les meilleurs moments de trading. En effet, une stratégie perdante peut devenir gagnante si elle est appliquée au bon moment. Que vous soyez trader débutant ou confirmé, retenez les heures d’ouverture et fermeture de la bourse et découvrez les meilleurs moments pour trader...

Lire la suite

En février 2018, le prix du pétrole diminue

Le mercredi 21 mars 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En février 2018, le prix du pétrole en euros se replie (−6,6 % après +4,1 % en janvier). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent légèrement (+0,3 % après +0,2 %). Le prix du pétrole diminue En février 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros diminue après sept mois de hausse (−6,6 % après +4,1 % en janvier), à 53 € en moyenne par baril. La baisse de février est un peu moins marquée en dollars (−5,4 % après +7,3 %). Cours du pétrole février 2018...

Lire la suite