Menu
A+ A A-

Le pétrole rebondit grâce à de bonnes données américaines

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en fin d'échanges européens, soutenus par de bons indicateurs économiques américains, dans un marché qui restait prudent à une semaine de la réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).
Vers 17H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 78,89 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 79 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en décembre, dont c'est le dernier jour de cotation, prenait 45 cents, à 75,03 dollars.

Les prix du pétrole ont été soutenus par les données américaines publiées jeudi, signes de la vigueur de l'économie du premier consommateur mondial de brut, expliquaient les analystes d'IG.

Ainsi, l'indice composite des principaux indicateurs établi par le Conference Board est ressorti à +0,9% en octobre, soit davantage que les attentes des analystes qui étaient de +0,6%.

Et l'activité manufacturière de la région de Philadelphie a connu un bond surprise en novembre qui l'a porté à son plus haut niveau depuis près de 21 ans.

Mais la hausse des cours était limitée dans un marché prudent et attentiste à une semaine de la réunion de l'Opep.

Une importante réduction de la production de l'Opep est maintenant considérée comme étant de plus en plus improbable. Le consensus minimum qui semble pouvoir être atteint à la réunion de l'Opep du 27 novembre est un engagement de mieux respecter la cible de production officielle de 30 millions de barils par jour (mbj), expliquaient les économistes de Commerzbank.

L'objectif commun de production, fixé à 30 mbj depuis trois ans, n'est pas parfaitement respecté, le cartel pompant assez régulièrement quelques centaines de milliers de barils en plus.

Ainsi, en octobre, l'Opep a produit entre 30,25 mbj et 31 mbj, pointaient les analystes de Commerzbank. Un strict respect du plafond ne suffirait donc pas à éliminer complètement l'excès d'offre sur le marché, évalué entre 1 et 1,5 million de barils selon diverses sources.

Cette abondance d'offre, à un moment où la demande peine à progresser autant que prévu, a provoqué une forte chute des cours du brut depuis l'été. La semaine dernière, le Brent comme le WTI ont ainsi atteint des plus bas depuis 2010.

Ce surplus d'offre est principalement dû à la très forte progression de la production américaine d'or noir, qui a dépassé la semaine dernière les 9 millions de barils par jour pour la deuxième semaine consécutive.

Les États-Unis n'exportent pas leur brut mais réduisent du coup leurs importations, ce qui force leurs fournisseurs à se trouver d'autres débouchés et attise ainsi la lutte pour les parts de marchés ailleurs dans le monde.







Commenter Le pétrole rebondit grâce à de bonnes données américaines



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    jeudi 11 juillet 2024 à 21:44

    Le pétrole en hausse, soutenu par la bonne nouvelle de l'inf…

    Cours de clôture: Le pétrole a fini en légère hausse jeudi, dynamisé par la bonne nouvelle de l'inflation américaine, qui, en ralentissant...

    jeudi 11 juillet 2024 à 12:40

    Le pétrole en terrain positif après les stocks américains

    Londres: Le pétrole évoluait en terrain positif jeudi, poussé par la baisse des réserves commerciales de brut aux Etats-Unis la semaine passée...

    mercredi 10 juillet 2024 à 21:36

    Le pétrole se reprend avec la baisse des stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mercredi, pour la première fois en quatre séances, revigorés par une...

    mercredi 10 juillet 2024 à 17:10

    🛢️ USA: nouvelle baisse des stocks de pétrole, les raffineri…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole brut se sont de nouveau contractés la semaine dernière aux Etats-Unis, selon l'Agence...

    mercredi 10 juillet 2024 à 16:10

    🛢️ L'Opep table toujours sur une progression de la demande d…

    Paris: La demande de pétrole devrait encore continuer d'augmenter en 2024, indique mercredi le rapport mensuel de l'Opep, le cartel des pays...

    mercredi 10 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole monte légèrement après les premières données sur …

    Londres: Les prix du brut montaient légèrement mercredi, poussés par les premiers chiffres hebdomadaires sur les stocks américains de brut faisant état...

    mardi 09 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole en repli après le patron de la Fed et la tempête …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fléchi mardi, après le passage de la tempête Béryl qui a fait moins de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🇫🇷 Fuite de TotalEnergies : gain pour le titre

    Le mardi 28 mai 2024

    France: Le président critique TotalEnergies pour le projet de départ de la société vers les États-Unis…

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite