Logo

Ineos investit 640 millions de livres dans le gaz de schiste

prix-du-petrole LondresLondres: Le groupe de chimie basé à Rolle Ineos va investir 640 millions de livres (près de 800 millions d'euros) dans le gaz de schiste au Royaume-Uni, a annoncé jeudi le gouvernement britannique.
Ravi d'accueillir l'investissement de 640 millions de livres d'Ineos dans le gaz de schiste au Royaume-Uni. Une solide avancée pour cette importante source nationale d'énergie, a annoncé sur Twitter Matthew Hancock, secrétaire d'État aux Entreprises et à l'Énergie.


Le gouvernement du Premier ministre conservateur David Cameron fait tout pour encourager l'exploitation du gaz de schiste dans le pays afin de disposer d'une source d'énergie bon marché, à l'image de ce qui se passe aux États-Unis.


Ineos avait déjà annoncé son intention de se lancer dans l'exploration concernant cette énergie non conventionnelle au Royaume-Uni pour alimenter son complexe de raffinerie et de pétrochimie de Grangemouth en Écosse.


Des groupes environnementaux ont en revanche fait part de leur inquiétude face à la perspective de l'utilisation de la fracturation hydraulique. Cette technique consiste à créer des fissures souterraines en injectant un mélange d'eau, de sable et de produits chimiques à haute pression pour libérer les hydrocarbures. Ravi d'accueillir l'investissement de 640 millions de livres d'Ineos dans le gaz de schiste au Royaume-Uni. Une solide avancée pour cette importante source nationale d'énergie, a annoncé sur Twitter Matthew Hancock, secrétaire d'État aux Entreprises et à l'Énergie.


Le gouvernement du Premier ministre conservateur David Cameron fait tout pour encourager l'exploitation du gaz de schiste dans le pays afin de disposer d'une source d'énergie bon marché, à l'image de ce qui se passe aux États-Unis.


Ineos avait déjà annoncé son intention de se lancer dans l'exploration concernant cette énergie non conventionnelle au Royaume-Uni pour alimenter son complexe de raffinerie et de pétrochimie de Grangemouth en Écosse.


Des groupes environnementaux ont en revanche fait part de leur inquiétude face à la perspective de l'utilisation de la fracturation hydraulique. Cette technique consiste à créer des fissures souterraines en injectant un mélange d'eau, de sable et de produits chimiques à haute pression pour libérer les hydrocarbures.



center>Tweeter




Commenter Ineos investit 640 millions de livres dans le gaz de schiste

graphcomment>




©Prix du Baril - Le portail d'information des cours du pétrole et du prix des carburants.