Menu
A+ A A-

Le pétrole finit en nette baisse, plombé par le dollar et l'Opep

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont fini en nette baisse jeudi, pénalisés par un regain de vigueur du dollar et par des craintes sur la demande après des prévisions jugées inquiétantes de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en décembre a reculé de 77 cents, à 77,91 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le WTI a encore nettement baissé, ployant notamment sous le poids d'un regain de force du dollar dans la foulée de commentaires de la BCE, la Banque centrale européenne, a relevé Carl Larry, analyste de Frost and Sullivan.

Le président de la BCE, Mario Draghi, a indiqué jeudi que l'institution étudiait de nouvelles mesures d'aide à l'économie de la zone euro, plombant la devise européenne et faisant grimper le dollar par ricochet.

Or, un billet vert plus fort tend à plomber la demande en brut, rendant plus chers les achats de la matière première pour les acheteurs munis d'autres devises.

D'autre part, la baisse des perspectives de demande en brut en provenance de l'Opep, dans un rapport annuel du cartel publié jeudi, et la reconnaissance par le cartel d'un environnement de très forte abondance en plein essor du pétrole de schiste aux Etats-Unis ont accentué le recul des prix, a ajouté John Kilduff, de Again Capital.

Le cartel prévoit désormais une baisse de la demande pour son pétrole à un plus bas en 14 ans de juste 28,2 millions de barils par jour en 2017, plus de 2 millions sous la production actuelle, a précisé Ole Hansen, analyste chez Saxo Bank.

Le brut de l'Opep doit rivaliser avec le reste de l'offre mondiale, qui augmente sensiblement, notamment en Amérique du Nord. Depuis le coeur de la crise financière de 2008, lorsque la production américaine avait chuté, l'offre des Etats-Unis, sur un rythme hebdomadaire, a plus que doublé.

Le boom de la production de pétrole issu du schiste aux États-Unis force notamment les fournisseurs du premier consommateur mondial d'or noir à trouver d'autres débouchés sur un marché mondial déjà bien approvisionné.

Les douze pays membres de l'Opep doivent se réunir le 27 novembre à Vienne pour discuter de leur objectif commun de production, fixé à 30 millions de barils par jour depuis fin 2011.







Commenter Le pétrole finit en nette baisse, plombé par le dollar et l'Opep


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 21 février 2019 à 12:31

    Le pétrole en légère hausse avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole montaient un peu jeudi en cours d'échanges européens avant la publication hebdomadaire des réserves américaines, dans un...

    mercredi 20 février 2019 à 21:40

    Le pétrole grimpe avec la perspective d'une baisse de l'offr…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint un nouveau plus haut en trois mois mercredi au moment où l'offre mondiale...

    mercredi 20 février 2019 à 15:40

    TransCanada relance Keystone

    Oléoduc: TransCanada a redémarré une section de son oléoduc Keystone qui avait été fermée après une fuite d'environ 43 barils de brut...

    mercredi 20 février 2019 à 12:24

    Le pétrole recule, le risque d'une demande affaiblie persist…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens mais restaient à des niveaux élevés alors que l'affaiblissement de l'économie...

    mercredi 20 février 2019 à 04:38

    Le pétrole en légère hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse, mercredi en Asie, mais les gains étaient limités par les inquiétudes persistantes...

    mardi 19 février 2019 à 21:50

    Le pétrole finit en ordre dispersé, entre baisse de l'offre …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont divergé mardi à la réouverture du marché américain après un week-end prolongé, tout en...

    mardi 19 février 2019 à 15:41

    Les prix des carburants au plus haut depuis deux mois en Fra…

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter dans leur ensemble la semaine dernière, dans le sillage des...

    mardi 19 février 2019 à 12:12

    Le pétrole diverge après des plus hauts en trois mois

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient mardi en cours d'échanges européens, mais restaient proches de leurs plus hauts depuis trois mois atteints...

    mardi 19 février 2019 à 04:28

    Le pétrole en ordre dispersé en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole divergeaient mardi en Asie alors que les investisseurs marquent une pause après les récentes hausse et un...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 19 février 2019 Le prix du pétrole Brent devrait se négocier entre 50 et 70 dollars le baril d'ici 2024, avec des prix "ancrés" autour de 60 dollars, selon un nouveau rapport de la Banque américaine Merrill Lynch..

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite