Menu
A+ A A-

Le pétrole ouvre en forte hausse à New York avant les stocks US et la Fed

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont ouvert en nette hausse mercredi à New York, dans un marché misant sur un regain de vigueur de la demande énergétique aux Etats-Unis et bénéficiant d'un accès de faiblesse du dollar.
Vers 13H10 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en décembre gagnait 85 cents à 82,27 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

La solidité du moral des ménages américains et le rebond de Wall Street laissent anticiper de meilleures perspectives de demande en brut aux Etats-Unis, le premier consommateur d'or noir au monde, ce qui soutient les prix du pétrole, a expliqué Phil Flynn, de Price Futures Group.

La place financière new-yorkaise a enregistré une forte hausse depuis la semaine dernière, rebondissant après de fortes turbulences début octobre, tandis que la confiance des consommateurs a nettement progressé ce mois-ci, selon le Conference Board.

Les courtiers se voulaient aussi optimistes avant un rapport sur les stocks de brut aux Etats-Unis, qui doit être dévoilé par le département américain de l'Energie (DoE) dans la matinée, vers 14H30 GMT.

On mise sur des signes d'une forte demande en essence après les statistiques de l'API (mardi) soir, a noté M. Flynn, se référant à une fédération professionnelle américaine qui publie traditionnellement ses propres chiffres à la veille de ceux du DoE.

Selon l'API, les réserves d'essence auraient diminué de 3,7 millions de barils lors de la semaine close le 24 octobre, et les produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) de 3 millions.

Selon des analystes sondés par l'agence Dow Jones Newswires, les stocks de brut devraient en revanche s'être étoffés en moyenne de 3,1 millions de barils lors de la semaine.

Les stocks d'essence devraient avoir baissé, selon eux, de 700.000 barils, tandis que les réserves de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) devraient avoir diminué de 1,3 million de barils.

Les investisseurs se préparaient également à la publication en toute fin de séance new-yorkaise d'une décision de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed). La plupart des analystes anticipaient la fin de son soutien monétaire exceptionnel et le maintien de ses taux directeurs à des niveaux proches de zéro.

Dans ce contexte d'attente, le dollar qui a beaucoup augmenté ces derniers temps, accentuant la déroute des prix du brut, reperd un peu du terrain gagné, a relevé Phil Flynn.

Or un billet vert moins fort rend plus attractifs les achats de matières premières, dont le brut, libellées en dollars, pour les acheteurs munis d'autres devises, et tend à soutenir les cours du pétrole.







Commenter Le pétrole ouvre en forte hausse à New York avant les stocks US et la Fed


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 15 novembre 2018 à 12:46

    La Russie satisfaite d'un baril de pétrole à 70 dollars (Pou…

    Singapour: Un baril de pétrole à 70 dollars "convient parfaitement" à la Russie, a indiqué jeudi Vladimir Poutine, tout en promettant de...

    jeudi 15 novembre 2018 à 12:25

    Les prix du pétrole divergent, le marché hésite avant les st…

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient jeudi en cours d'échanges européens, alors que les données hebdomadaires sur les réserves américaines pourraient éclairer...

    jeudi 15 novembre 2018 à 05:42

    Le pétrole repart à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole reprenaient leur chute jeudi en Asie après avoir rebondi, des estimations sur les stocks de brut américain...

    mercredi 14 novembre 2018 à 21:39

    Le pétrole rebondit après une série noire

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et Londres ont rebondi mercredi après avoir cumulé plusieurs séances de...

    mercredi 14 novembre 2018 à 16:17

    Le pétrole remonte mais les prévisions d'une offre abondante…

    Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mercredi en cours d'échanges européens après leur chute de la veille, alors que l'offre abondante a...

    mercredi 14 novembre 2018 à 12:26

    Le pétrole en légère hausse, la surabondance de l'offre inqu…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens mais les investisseurs se focalisaient sur le déséquilibre du marché...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:42

    Pétrole: l'AIE voit la progression des stocks d'un bon oeil …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a confirmé mercredi ses prévisions de croissance de la demande de pétrole et jugé favorablement la...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:30

    Prix des carburants: hausse de taxe maintenue, mais des mesu…

    Paris: Elargissement du chèque énergie, super prime à la conversion pour les ménages modestes, le Premier ministre Edouard Philippe a dévoilé mercredi...

    mercredi 14 novembre 2018 à 04:30

    Le pétrole poursuit sa chute en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de dégringoler en Asie mercredi du fait des inquiétudes sur un trop plein d'offre sur le...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite