Menu
A+ A A-

Algérie: signature de contrats pour cinq groupes pétroliers

prix du petrole AlgérieAlger: Cinq compagnies pétrolières étrangères retenues dans le cadre d'un appel d'offres pour de nouveaux blocs d'exploitation en Algérie, le premier depuis l'attaque meurtrière contre le complexe gazier d'In Amenas en 2013, ont signé leurs contrats mercredi.
Le montant des investissements pour la première phase, qui est de trois ans, est de l'ordre de 150 millions de dollars. C'est un engagement minimum sur lequel les compagnies se sont engagées, a déclaré à l'AFP en marge de la signature le président du comité de direction d'Alnaft (Agence nationale pour la valorisation des ressources en hydrocarbures), Sid Ali Betata.

La signature de contrats a eu lieu entre le groupe public algérien Sonatrach, Alnaft et les compagnies Statoil (Norvège) Shell (anglo-néerlandais), Repsol (espagnol), Enel (italien) et Dragon oil (émirati).

Enel est d'un des plus grands acheteurs de gaz d'Algérie avec 15% des exportations algériennes. Nous regardons l'Algérie comme un pilier important de la sécurité énergétique de l'Europe du sud, a déclaré à l'AFP Marco Arcelli, Vice président Upstream gaz Enel.

Pour M. Arcelli, ces nouveaux investissements d'Enel sont nécessaires pour maintenir les 15%.

Le consortium Statoil-Shell a signé pour le périmètre Timssit situé dans la région Est du pays.

Le consortium Dragon oil-Enel a signé pour le périmètre Tinhert nord situé à l'Est et pour celui de M'Sari Akabli situé dans la région Ouest

Le consortium Repsol-Shell a signé pour le périmètre Boughezoul situé dans la région Nord de l'Algérie.

L'appel d'offres portait sur 31 blocs pour l'exploitation d'hydrocarbures de type conventionnel (pétrole et gaz) et non conventionnel (gaz de schiste), mais seuls quatre périmètres ont intéressé les compagnies.

M. Betata a annoncé qu'un cinquième appel d'offres était en préparation et qu'il serait lancé dans quelques semaines.

La signature des contrats qui a suivi le 4eme appel d'offres, le premier appel depuis que l'Algérie, producteur majeur de gaz naturel qui détiendrait d'importantes ressources potentielles de gaz de schiste, a révisé en 2013 sa loi sur les hydrocarbures en vue de favoriser l'exploration et la production du pétrole et du gaz non conventionnels, dont le gaz de schiste.

Aucune offre n'avait été présentée pour le gaz de schiste, dont l'exploitation éventuelle a soulevé une levée de boucliers dans le pays.

amb/az

STATOIL

BP

ROYAL DUTCH SHELL PLC

REPSOL

ENEL







Commenter Algérie: signature de contrats pour cinq groupes pétroliers


    Le pétrole en Algérie

    lundi 29 octobre 2018

    Algérie: accords Sonatrach-Total-Eni pour de premières explo…

    Alger: Le géant public algérien des hydrocarbures Sonatrach a signé lundi à Alger deux accords avec les groupes pétroliers français Total et...

    dimanche 07 octobre 2018

    Sonatrach et Total s'unissent pour créér le 1er complexe pét…

    Alger: Une entreprise conjointe alliant le géant public algérien des hydrocarbures Sonatrach et le groupe français pétrolier Total va construire le premier...

    mercredi 19 septembre 2018

    Corruption en Algérie: ENI et son ex-patron Paolo Scaroni ac…

    Milan: L'ex-patron d'Eni, Paolo Scaroni, a été acquitté mercredi de l'accusation de corruption internationale en Algérie, de même que le groupe pétrolier...

      Toutes les nouvelles du pétrole en Algérie

    La Compagnie pétrolière Algérienne Sonatrach

    Algérie: accords Sonatrach-Total-Eni pour de premières explorations offsh…

    lundi 29 octobre 2018

    Alger: Le géant public algérien des hydrocarbures Sonatrach a signé lundi à Alger deux accords avec les groupes pétroliers français Total et italien ENI en vue d'évaluer les éventuelles ressources pétrolières offshore en Méditerranée, selon un communiqué.


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Sonatrach

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 13 novembre 2018 à 22:18

    L'Opep s'inquiète d'un pétrole trop abondant et fait déraper…

    Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, entraînant une...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:50

    Venezuela: la production de pétrole poursuit sa chute en oct…

    Caracas: La production de brut au Venezuela a poursuivi sa chute en octobre, avec 1,17 million de barils par jour (mbj), soit...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:15

    Le prix du baril de brut new-yorkais accuse sa pire chute de…

    NYC/Cours de clôture: Les prix des barils de pétrole brut cotés à New York et Londres ont plongé mardi à la clôture...

    mardi 13 novembre 2018 à 16:22

    Le pétrole baisse, inquiété par Trump et les prévisions de l…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens alors que Donald Trump a demandé à l'Opep de ne pas...

    mardi 13 novembre 2018 à 14:12

    Le marché du pétrole trop dépendant du schiste américain, se…

    Londres: Le marché de l'or noir va être de plus en plus dépendant de la production de schiste des Etats-Unis, faute d'investissements...

    mardi 13 novembre 2018 à 12:23

    L'Opep revoit la demande de pétrole en baisse, s'inquiète d…

    Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, alors que...

    mardi 13 novembre 2018 à 12:20

    Le pétrole en nette baisse après des propos de Trump contre …

    Londres: Les prix du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, après que Donald Trump a demandé la veille de ne...

    mardi 13 novembre 2018 à 12:02

    Pour le Foll, le "gouvernement doit reculer" sur l…

    Paris: Le maire du Mans Stéphane Le Foll (PS) a appelé le gouvernement à "reculer" sur la taxation des carburants et à...

    mardi 13 novembre 2018 à 09:24

    Au large de l'Angola, un espoir pétrolier nommé Kaombo

    Au large de l'angola: La longue torchère qui s'échappe de sa proue éclaire la nuit à des milles nautiques à la ronde.Depuis...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

    Le lundi 15 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite