Menu
A+ A A-

Le pétrole baisse dans un marché toujours inquiet de l'abondance de l'offre

prix-du-petrole LondresLondres: Les prix du pétrole baissaient un peu lundi en fin d'échanges européens, dans un marché sans grande direction où règnent toujours les attentes d'une poursuite de la baisse des prix sur fond d'offre mondiale abondante et de demande faible.
Vers 17H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 85,69 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 44 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 11 cents, à 80,90 dollars. Le WTI est tombé lundi en séance à 79,44 dollars, son niveau le plus faible depuis fin juin 2012.

Les prix du pétrole ont démarré la semaine avec peu de changement, observaient les analystes de Commerzbank.

Mais le marché de l'or noir s'est rapidement de nouveau retrouvé sous la pression de craintes d'une surabondance persistante de l'offre mondiale face à une demande demeurant en berne.

L'offre mondiale de brut est notamment alourdie par l'exploitation du pétrole de schiste aux États-Unis, dont la production s'est affichée début octobre à des records depuis juin 1985. Même s'ils ne l'exportent pas, cela déséquilibre le marché mondial en forçant leurs anciens fournisseurs à trouver d'autres débouchés sur un marché déjà bien approvisionné.

Le surplus (d'offre) vers lequel s'avance l'industrie pétrolière l'année prochaine semble décourageant, même sans levée des sanctions envers l'Iran et avec une production libyenne erratique, soulignait David Hufton, analyste du cabinet PVM.

Ainsi, le pessimisme sur les prix reste très répandu et les analystes abaissent tous leurs prévisions de prix pour l'année prochaine, relevait M. Hufton.

La semaine dernière, les prix avaient amorcé un rebond après la publication d'informations de presse laissant entrevoir une réduction de l'offre de l'Arabie saoudite, le chef de file de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), en septembre par rapport à août.

Mais la probabilité d'une baisse unilatérale de l'offre saoudienne a diminué malgré les bas prix après des commentaires de responsables saoudiens qui ont estimé qu'ils étaient prêts à tolérer une période de prix bas, relevaient les analystes de Deutsche Bank.

Les investisseurs continuaient ainsi de surveiller tout commentaire des membres de l'Opep, avant la réunion du cartel le 27 novembre prochain à Vienne au cours de laquelle ils discuteront notamment de leur plafond commun de production, fixé à 30 millions de barils par jour depuis fin 2011.







Commenter Le pétrole baisse dans un marché toujours inquiet de l'abondance de l'offre


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 14 novembre 2018 à 04:30

    Le pétrole poursuit sa chute en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de dégringoler en Asie mercredi du fait des inquiétudes sur un trop plein d'offre sur le...

    mardi 13 novembre 2018 à 22:18

    L'Opep s'inquiète d'un pétrole trop abondant et fait déraper…

    Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, entraînant une...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:50

    Venezuela: la production de pétrole poursuit sa chute en oct…

    Caracas: La production de brut au Venezuela a poursuivi sa chute en octobre, avec 1,17 million de barils par jour (mbj), soit...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:15

    Le prix du baril de brut new-yorkais accuse sa pire chute de…

    NYC/Cours de clôture: Les prix des barils de pétrole brut cotés à New York et Londres ont plongé mardi à la clôture...

    mardi 13 novembre 2018 à 16:22

    Le pétrole baisse, inquiété par Trump et les prévisions de l…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens alors que Donald Trump a demandé à l'Opep de ne pas...

    mardi 13 novembre 2018 à 14:12

    Le marché du pétrole trop dépendant du schiste américain, se…

    Londres: Le marché de l'or noir va être de plus en plus dépendant de la production de schiste des Etats-Unis, faute d'investissements...

    mardi 13 novembre 2018 à 12:23

    L'Opep revoit la demande de pétrole en baisse, s'inquiète d…

    Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, alors que...

    mardi 13 novembre 2018 à 12:20

    Le pétrole en nette baisse après des propos de Trump contre …

    Londres: Les prix du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, après que Donald Trump a demandé la veille de ne...

    mardi 13 novembre 2018 à 12:02

    Pour le Foll, le "gouvernement doit reculer" sur l…

    Paris: Le maire du Mans Stéphane Le Foll (PS) a appelé le gouvernement à "reculer" sur la taxation des carburants et à...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

    Le lundi 15 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite