Menu
A+ A A-

Le pétrole recule dans un marché aux fondamentaux baissiers

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole continuaient de chuter vendredi en fin d'échanges européens, au lendemain d'un net rebond, signe que le marché pétrolier peine à se sortir de la tendance baissière qui pèse sur lui depuis des mois.
Vers 16H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 86,24 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 59 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 92 cents, à 81,17 dollars.

Les prix du pétrole ont de nouveau été tirés à la baisse [vendredi] après-midi, effaçant la moitié de leurs gains de la veille, signalaient les analystes d'IG.

Pour Jasper Lawler, analyste chez CMC Markets, cette baisse était notamment attribuable à des prises de bénéfices après le net rebond de la veille.

Les cours du brut ont rebondi jeudi après des informations de presse sur une réduction de l'offre de l'Arabie saoudite, le chef de file de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), en septembre par rapport à août.

Mais ce rebond n'a été que de courte durée, la raison de la baisse de l'offre saoudienne n'ayant pas été identifiée, selon les analystes.

Une reprise significative des prix est peu probable avant fin novembre quand les pays de l'Opep doivent se réunir, jugeait Dorian Lucas, analyste du cabinet spécialisé dans l'énergie Inenco.

Les douze États membres du cartel, responsables d'un tiers de l'offre pétrolière mondiale, se retrouveront le 27 novembre prochain dans la capitale autrichienne pour discuter notamment de leur plafond commun de production, fixé à 30 millions de barils par jour (mb/j) depuis fin 2011.

Jusqu'ici la plupart des membres de l'Opep sont restés discrets sur leurs positions de négociation, signalait-on chez IG.

Certains ont fait savoir qu'ils aimeraient freiner la baisse des cours (chute d'environ un quart depuis la mi-juin en raison de l'abondance de l'offre et de la faiblesse de la demande) tandis que d'autres ont laissé entendre, par leurs actions, qu'ils cherchaient plutôt à défendre leurs parts de marché.

D'ici au 27 novembre, les opérateurs du marché pétroliers seront très attentifs aux moindres déclarations et agissements des pays du cartel.







Commenter Le pétrole recule dans un marché aux fondamentaux baissiers


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 21 février 2019 à 21:32

    Le pétrole recule légèrement, la production américaine à un …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement reculé jeudi, dans le sillage d'un rapport américain montrant que la production a...

    jeudi 21 février 2019 à 17:43

    USA: la production américaine de brut atteint un nouveau rec…

    New York: La production américaine de pétrole brut a atteint un nouveau record à 12 millions de barils par jour, et les...

    jeudi 21 février 2019 à 15:39

    OPEP+ respecte des coupes de production pétrolière à 83% en …

    OPEP: Un Comité technique qui surveille la mise en œuvre des coupes de production OPEP/non-OPEP a constaté que les alliés ont obtenu...

    jeudi 21 février 2019 à 12:31

    Le pétrole en légère hausse avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole montaient un peu jeudi en cours d'échanges européens avant la publication hebdomadaire des réserves américaines, dans un...

    mercredi 20 février 2019 à 21:40

    Le pétrole grimpe avec la perspective d'une baisse de l'offr…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint un nouveau plus haut en trois mois mercredi au moment où l'offre mondiale...

    mercredi 20 février 2019 à 15:40

    TransCanada relance Keystone

    Oléoduc: TransCanada a redémarré une section de son oléoduc Keystone qui avait été fermée après une fuite d'environ 43 barils de brut...

    mercredi 20 février 2019 à 12:24

    Le pétrole recule, le risque d'une demande affaiblie persist…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens mais restaient à des niveaux élevés alors que l'affaiblissement de l'économie...

    mercredi 20 février 2019 à 04:38

    Le pétrole en légère hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse, mercredi en Asie, mais les gains étaient limités par les inquiétudes persistantes...

    mardi 19 février 2019 à 21:50

    Le pétrole finit en ordre dispersé, entre baisse de l'offre …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont divergé mardi à la réouverture du marché américain après un week-end prolongé, tout en...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 19 février 2019 Le prix du pétrole Brent devrait se négocier entre 50 et 70 dollars le baril d'ici 2024, avec des prix "ancrés" autour de 60 dollars, selon un nouveau rapport de la Banque américaine Merrill Lynch..

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite