Menu
A+ A A-

Le pétrole rebondit à New York après sa chute au plus bas depuis 2012

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont ouvert en hausse jeudi à New York, rebondissant après une chute la veille à des niveaux plus vus en 16 mois, dans un marché quelque peu rassuré par un chiffre manufacturier chinois, de bon augure pour la demande.
Vers 13H20 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en décembre avançait de 66 cents, à 81,18 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). Il avait terminé la veille à son plus bas niveau en clôture depuis fin juin 2012.

La hausse de 7 millions de barils des stocks américains annoncée (mercredi) a complètement assommé le marché mais quelques éléments dont un chiffre manufacturier chinois redonne un peu de vigueur ce matin aux prix du brut, a relevé Matt Smith, de Schneider Electric.

Les réserves de brut sont en effet de 7,1 millions de barils, selon le Département américain de l'Energie (DoE), soit plus du double de ce qui était attendu en moyenne par les analystes.

Une hausse des réserves de brut est généralement mal reçue par le marché, qui y voit un mauvais signe pour la demande énergétique aux États-Unis, premier consommateur mondial d'or noir.

Les stocks du terminal pétrolier de Cushing (Oklahoma, centre-sud), qui servent de référence aux prix du WTI, ont aussi fortement grimpé, d'un million de barils, et la production en brut des Etats-Unis est restée proche de records depuis presque 30 ans.

En Chine, cependant, sur le front de la demande, les courtiers saluaient l'annonce jeudi d'une légère accélération de la production manufacturière en octobre du deuxième consommateur mondial de brut.

L'indice PMI des directeurs d'achat calculé par la banque HSBC --encore provisoire, le mois n'étant pas achevé-- s'est établi pour octobre à 50,4, contre 50,2 en septembre. L'indice définitif sera dévoilé le 3 novembre.

Redonnant également un peu d'entrain au marché jeudi, des rumeurs bruissent sur un recul de l'offre saoudienne mise sur le marché en septembre, même si son niveau de production est resté très élevé, a ajouté Matt Smith.

Quoiqu'il en soit, selon lui, les prix vont rester sous pression jusqu'à ce que l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) donne davantage de perspectives au marché en novembre.

Les douze Etats membres du cartel, responsables d'un tiers de l'offre mondiale, se réunissent le 27 novembre prochain à Vienne.

Jusqu'ici, ils ont semblé divisés sur la possibilité de réduire leur offre, certains le souhaitant afin de limiter la chute des prix tandis que d'autres préfèrent sauvegarder leurs parts de marché.

Aucun pays de l'Opep n'est prêt à contribuer à une baisse de la production. L'Opep devrait donc avoir des difficultés à enlever le surplus d'offre sur le marché, ont jugé les experts de Commerzbank.







Commenter Le pétrole rebondit à New York après sa chute au plus bas depuis 2012


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 18 mars 2019 à 20:19

    Le pétrole monte, l'Arabie saoudite promet de surveiller les…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé lundi alors que le ministre saoudien de l'Energie a promis que l'Opep continuerait...

    lundi 18 mars 2019 à 16:30

    Le pétrole monte, l'Arabie saoudite promet de surveiller les…

    Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens alors que le ministre saoudien de l'Energie a promis que l'Opep...

    lundi 18 mars 2019 à 15:48

    Frets maritimes: les frets secs émergent, les pétroliers div…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches ont remonté la semaine dernière après avoir atteint des niveaux bas, tandis que...

    lundi 18 mars 2019 à 13:41

    Les prix des carburants toujours en hausse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter dans leur ensemble la semaine dernière, suivant le prix du pétrole brent, autour de 67...

    lundi 18 mars 2019 à 12:05

    Opep: Pas de réunion en avril, décision en juin sur la produ…

    Bakou: L'Opep est près de renoncer à tenir une réunion prévue en avril, attendant celle de juin pour décider s'il y a...

    lundi 18 mars 2019 à 10:14

    L'Opep et ses partenaires font le point sur leur stratégie

    Bakou: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et dix Etats alliés menés par la Russie se réunissent lundi...

    vendredi 15 mars 2019 à 20:19

    Le pétrole recule légèrement avant une réunion de l'Opep

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé légèrement vendredi dans un marché hésitant avant une réunion de suivi de l'accord...

    vendredi 15 mars 2019 à 20:07

    La production de pétrole du Venezuela baisse régulièrement

    Washington: Le représentant spécial américain pour le Venezuela, Elliott Abrams, a déclaré vendredi que les exportations pétrolières vénézuéliennes diminuaient régulièrement, de l'ordre...

    vendredi 15 mars 2019 à 13:23

    Le pétrole recule un peu avant une réunion de suivi de l'Ope…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant avant une réunion de suivi de l'accord...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 18 mars 2019 En février 2019, la production de pétrole en Russie a augmenté de 3,5% et celle de gaz naturel de 4.7% sur un an.

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite