Menu
A+ A A-

Le brut baisse fortement, après un nouveau bond des stocks américains

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole baissaient fortement mercredi en fin d'échanges européens, accélérant leur repli après la publication d'un nouveau bond des réserves de brut aux Etats-Unis, de nature à attiser les inquiétudes sur la demande américaine.

Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin s'échangeait à 121,41 dollars sur l'InterContinental Exchange (ICE) de Londres, en recul de 1,04 dollar par rapport à la clôture de mardi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance lâchait 1,56 dollar à 109,49 dollars, repassant sous la barre des 110 dollars pour la première fois depuis le 20 avril.

Les chiffres publiés mercredi par le département américain de l'Energie "sont apparus relativement médiocres, montrant une hausse des réserves de brut alors que la demande pour les produits pétroliers reste faible", commentait Christophe Barret, de Crédit Agricole.

Le DoE a indiqué que les stocks de pétrole brut avaient une nouvelle fois augmenté plus que prévu aux Etats-Unis, bondissant de 3,4 millions de barils la semaine dernière, après avoir déjà progressé de 6,2 millions de barils la semaine précédente.

Les stocks d'essence ont en revanche diminué de 1 million de barils et les réserves de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) de 1,4 million de barils, une surprise pour les analystes, qui anticipaient une hausse dans les deux cas - mais sans atténuer la tonalité pessimiste du rapport.

Les cours du baril avaient déjà dégringolé de quelque 2,50 dollars mardi, à Londres comme à New-York, victimes de prises de bénéfices, sur fond d'inquiétudes persistantes quant à la robustesse de la demande pétrolière des Etats-Unis, premier consommateur mondial, face au niveau élevé des prix.

"Les prix ont sévèrement pâti des craintes sur un ralentissement de la reprise économique américaine et des signes montrant que les stocks de brut aux Etats-Unis continuent de grimper", relevait Peter Bassett, de Westhouse Securities.

La publication d'indicateurs américains mitigés dévoilés mercredi n'a rien fait pour désamorcer ces inquiétudes.

Selon le cabinet ADP, le secteur privé américain a créé 179'000 emplois en avril, soit moins qu'en mars, et moins qu'anticipé par les économistes.

Par ailleurs, la hausse de l'activité dans les services a ralenti aux Etats-Unis en avril pour le deuxième mois d'affilée, selon l'indice des directeurs d'achats de ce secteur publié par l'association professionnelle ISM, retombé à son plus bas niveau depuis le mois d'août.

Cependant, "le baril de Brent ne devrait pas se replier de façon trop sensible sous les 120 dollars", tempérait Filip Petersson, analyste de la banque SEB.

"Le déficit de brut léger en soufre devrait se faire sentir de plus en plus sur le marché à mesure que les raffineurs accroissent leur production à l'orée de la saison estivale des voyages en voiture", a-t-il estimé.



Commenter Le brut baisse fortement, après un nouveau bond des stocks américains



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite