Menu
A+ A A-

Le pétrole peine à poursuivre son rebond

prix-du-petrole LondresLondres: Les prix du pétrole tentaient de poursuivre leur rebond de la veille, mardi en cours d'échanges européens, après plusieurs semaines de chute, dans un marché digérant un chiffre décevant sur la production manufacturière en Chine.
Vers 10H05 GMT (12H05 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre valait 97,51 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 32 cents par rapport à la clôture de lundi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance grappillait 19 cents, à 94,76 dollars.

Le marché pétrolier se situe dans une zone charnière. Si le rebond technique entamé la semaine passée se poursuit au-delà du (seuil) des 95 dollars le baril, on peut anticiper une hausse à moyen terme du pétrole, estimait Christopher Dembik, analyste chez Saxo Banque.

La plupart des informations liées à l'offre sont déjà intégrées dans les cours du brut, donc, en l'absence de nouvelles informations baissières du côté de la demande, les prix pourraient entamer une hausse liée à des couvertures de positions à découvert, abondait Fawad Razaqzada, analyste chez Forex.com.

Ces dernières semaines, les investisseurs ont massivement parié sur la chute des cours du brut, ce qui a d'ailleurs accentué leur baisse (environ -15% depuis la mi-juin), précisaient les analystes de Commerzbank.

Dans ce contexte de rebond technique, les investisseurs digéraient mardi la progression stable de la production manufacturière chinoise en septembre, qui confirme le ralentissement de l'activité dans la deuxième économie mondiale.

L'indice PMI des directeurs d'achat calculé par la banque HSBC s'est établi pour septembre à 50,2, exactement au même niveau qu'en août, chez le deuxième consommateur de brut de la planète. C'est une forte révision en baisse par rapport à l'indice provisoire de 50,5 dévoilé le 23 septembre par HSBC.

Ainsi, on voit mal en l'état actuel quel serait le catalyseur suffisant pour alimenter une hausse durable des cours du brut, tempérait M. Dembik.

Le marché fait face à un surplus d'offre et les récents chiffres chinois du secteur manufacturier ont tout pour éveiller les pires inquiétudes des investisseurs. Il faudrait certainement une sévère correction du dollar américain pour durablement faire progresser le prix du baril, jugeait-il.

Le dollar a atteint son plus haut niveau depuis deux ans face à l'euro mardi et restait proche de ces plus hauts en six ans face au yen. Le renforcement du billet vert rend les matières premières libellées dans la monnaie américaine plus onéreuses pour les investisseurs munis d'autres devises.







Commenter Le pétrole peine à poursuivre son rebond


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 19 novembre 2018 à 22:12

    Canada: déversement accidentel en mer de 250.000 litres de p…

    Montréal: Un avion de surveillance et six navires ont été dépêchés lundi au large de la côte Est du Canada après le...

    lundi 19 novembre 2018 à 21:38

    Le pétrole monte un peu face aux incertitudes sur la future …

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse lundi alors que persistent les interrogations sur l'attitude de l'Organisation...

    lundi 19 novembre 2018 à 19:24

    Pétrole: Washington sanctionne un Sud-Africain pour ses lien…

    Washington: Le Trésor américain a annoncé lundi avoir placé sur sa liste noire un ressortissant sud-africain d'origine russe accusé d'avoir aidé la...

    lundi 19 novembre 2018 à 17:08

    Les prix des carburants ont continué à baisser la semaine de…

    Paris: Les prix des carburants automobiles vendus dans les stations-service françaises ont continué à baisser la semaine dernière, d'environ 2 centimes, dans...

    lundi 19 novembre 2018 à 16:19

    Le pétrole baisse, pénalisé par un possible surplus d'offre

    Londres: Les cours du pétrole baissaient nettement lundi en cours d'échanges européens, pénalisés par les craintes d'un surplus d'offre.

    lundi 19 novembre 2018 à 16:09

    Iran: un ex-ministre à tête de la société nationale pétroliè…

    Téhéran: L'ancien ministre iranien de l'Économie Massoud Karbassian, limogé en août par le Parlement, a été nommé à la tête de la...

    lundi 19 novembre 2018 à 14:21

    Brésil: un "Chicago Boy" à la tête de Petrobras so…

    Rio de janeiro: Le futur ministre de l'Economie du Brésil, Paulo Guedes, a annoncé lundi la nomination à la tête de Petrobras...

    lundi 19 novembre 2018 à 13:28

    "Le peuple en a marre": des "gilets jaunes…

    Lespinasse (France): "Le peuple en a marre": quelque 80 "gilets jaunes" bloquaient lundi un dépôt pétrolier au nord de Toulouse, déterminés à...

    lundi 19 novembre 2018 à 12:14

    Le pétrole en légère hausse mais sous pression

    Londres: Les prix du pétrole progressaient légèrement lundi en cours d'échanges européens, mais restaient sous pression tandis que les inquiétudes sur un...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite