Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole new-yorkais miné par le rythme des raffineries et le dollar

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont clôturé en nette baisse jeudi à New York, fragilisés par le ralentissement de la cadence des raffineries aux Etats-Unis et le renforcement du dollar.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en octobre a perdu 1,09 dollar, à 94,45 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Selon le rapport hebdomadaire du département américain de l'Énergie (DoE), les raffineries américaines ont fonctionné à 93,3% de leur capacité lors de la semaine achevée le 29 août, contre 93,5% la semaine précédente.

Une telle baisse n'est pas spectaculaire mais est significative si on pense aux perspectives de demande, a souligné Bart Melek de TD Securities. On arrive à la fin de la saison des grands déplacements en voiture et on n'a pas encore vraiment besoin de gaz de chauffage, les raffineries vont commencer à entamer le gros de leurs travaux de maintenance et auront moins besoin de brut dans les semaines à venir, a-t-il expliqué.

Le reste du rapport du DoE s'est révélé mitigé.

Les stocks de brut américain ont reculé mais moins fortement que prévu (-900.000 barils). Les réserves d'essence ont, elles, baissé plus qu'attendu (-2,3 millions de barils) tandis que ceux de produits distillés ont augmenté (+600.000 barils).

Le marché a également été pénalisé par la décision de la Banque centrale européenne d'abaisser ses taux et de lancer un programme de rachat d'actifs.

D'un côté, cela signifie que l'économie européenne est en assez mauvaise santé pour justifier le lancement de telles mesures, ce qui n'est de bon augure ni pour l'économie mondiale, ni pour la demande pétrolière du continent européen, a jugé Bob Yawger de Mizuho Securities USA.

D'autre part, cette décision a fait chuter l'euro à des plus bas depuis juillet 2013 et nettement renforcé le dollar, faisant pression sur l'ensemble du marché des matières premières, a noté Matt Smith, de Schneider Electric.

Un billet vert plus fort rend moins intéressant les achats d'actifs comme l'or noir, libellés en dollars, pour les acheteurs munis d'autres devises.








Commenter Le pétrole new-yorkais miné par le rythme des raffineries et le dollar

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 19 février 2018 à 18:09

Le pétrole grimpe dans un marché sans volume

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en fin d'échanges européens dans des volumes modérés alors que les tensions au Moyen-Orient, notamment...

lundi 19 février 2018 à 17:14

France: Les prix des carburants reculent

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 19 février 2018 à 14:34

La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter de 10% d'i…

Paris: La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter d'environ 10,8% d'ici à 2040, notamment du fait des transports, selon un scénario élaboré...

lundi 19 février 2018 à 13:33

Le pétrole monte un peu, le marché observe l'Iran et Israël

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens alors que les tensions au Moyen-Orient, notamment entre l'Iran et Israël...

lundi 19 février 2018 à 05:22

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de monter lundi en Asie mais l'élan pourrait être limité par la peur de voir les...

dimanche 18 février 2018 à 14:13

Abou Dhabi attribue à une compagnie espagnole une concession…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): La compagnie pétrolière publique des Emirats arabes unis (ADNOC) a annoncé dimanche avoir attribué à la société...

vendredi 16 février 2018 à 21:04

Le pétrole termine en hausse avant un week-end prolongé aux …

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais et londonien a avancé vendredi à la clôture, dans un marché sans entrain tout...

vendredi 16 février 2018 à 18:04

Le pétrole en légère hausse dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole remontaient un peu vendredi en fin d'échanges européens dans un marché sans élan avant le rapport de...

vendredi 16 février 2018 à 15:21

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York dans un marché …

New York: Le prix du pétrole coté à New York reculait légèrement à l'ouverture vendredi, les investisseurs se plaçant en retrait à...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite