Menu
A+ A A-

Le pétrole ouvre en hausse à New York, optimiste sur la demande américaine

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole coté à New York montaient peu après l'ouverture vendredi, dans un marché animé par un regain d'optimisme sur les perspectives de demande aux Etats-Unis, dans un contexte de vives tensions entre l'Ukraine et la Russie.
Vers 13H15 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en octobre gagnait 74 cents, à 95,29 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le marché spécule sur une bonne demande aux Etats-Unis dans un futur proche, plus forte que dans le reste du monde, après les très bons chiffres sur la croissance américaine diffusés (jeudi) qui ont impressionné tout le monde, a expliqué Phil Flynn, de Price Futures Group.

Le produit intérieur brut (PIB) américain s'est révélé encore meilleur qu'initialement estimé au deuxième trimestre, rebondissant de 4,2% d'avril à juin, après un hiver très rigoureux.

Tout d'un coup, avec ces statistiques laissant présager une activité économique solide, les investisseurs ont senti de bonnes perspectives pour la consommation en pétrole du pays le plus gourmand de la planète en or noir, a-t-il poursuivi.

A l'inverse, les investisseurs regardaient d'un oeil inquiet une nouvelle salve d'indicateurs préoccupante en zone euro, dont un nouveau recul de l'inflation en août et un chômage toujours élevé, bien que stable, à 11,5% dans la région en juillet.

Le marché surveillait aussi la nette dégradation de la situation en Ukraine, où l'Otan a demandé fermement vendredi à la Russie de cesser ses actions militaires illégales tandis que Vladimir Poutine déclarait qu'il fallait forcer Kiev à négocier avec les séparatistes pro-russes dans l'est de l'Ukraine.

Kiev a demandé jeudi aux Occidentaux des sanctions significatives contre Moscou et une aide militaire, des sujets qui devaient être abordés vendredi lors d'une réunion d'urgence de l'Otan à Bruxelles et une autre des ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne à Milan.

En dépit de cette escalade, le baril de Brent, coté à Londres et traditionnellement plus réactif que le WTI aux événements internationaux, a évité toute flambée depuis la dernière montée des tensions entre l'Ukraine et la Russie, continuant d'évoluer sous les 103 dollars le baril.

En effet, pour les économistes de Commerzbank, après tout, il est extrêmement improbable que la Russie suspende ses livraisons de pétrole si de nouvelles sanctions devaient être imposées.

Environ 30% des importations de gaz et de pétrole européennes proviennent de Russie, la moitié d'entre elles transitant par l'Ukraine.







Commenter Le pétrole ouvre en hausse à New York, optimiste sur la demande américaine


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 21 novembre 2018 à 17:02

    Les stocks de pétrole brut gonflent encore aux Etats-Unis (E…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont augmenté plus fortement que prévu la semaine dernière, alimentés par une production...

    mercredi 21 novembre 2018 à 16:10

    Le pétrole se reprend avant les stocks américains

    Londres: Les cours du pétrole accroissaient leurs gains mercredi en cours d'échanges européens, au lendemain d'une forte chute et en attendant les...

    mercredi 21 novembre 2018 à 15:33

    Soudan du Sud: le secteur pétrolier revit avec l'accord de p…

    Juba: Le gouvernement sud-soudanais a affirmé mercredi que la signature d'un accord de paix en septembre avait aidé à relancer le secteur...

    mercredi 21 novembre 2018 à 14:55

    Donald Trump remercie l'Arabie saoudite pour la baisse du pr…

    Washington: Le président américain Donald Trump a remercié mercredi l'Arabie saoudite pour la baisse du prix du pétrole, au lendemain de son...

    mercredi 21 novembre 2018 à 12:34

    Le pétrole rebondit après sa dégringolade de la veille

    Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi en cours d'échanges européens, au lendemain d'une forte chute et à la veille d'un...

    mercredi 21 novembre 2018 à 06:23

    Le pétrole rebondit en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient en Asie mercredi sous l'effet d'achats à bon compte, après avoir dégringolé de près de 7%...

    mardi 20 novembre 2018 à 22:54

    Canada: pas de marée noire après un accident sur une platefo…

    Montréal: Le pétrole ne fuit plus au large de Terre-Neuve et aucune marée noire n'est attendue après le rejet accidentel dans l'océan...

    mardi 20 novembre 2018 à 20:20

    Frappés par la crainte d'un pétrole trop abondant, les cours…

    NYC/Cours de clôture: Les prix du baril de pétrole ont plongé mardi à leur plus bas niveau depuis fin 2017, touchés de...

    mardi 20 novembre 2018 à 16:15

    Le pétrole en baisse, pénalisé par les niveaux de production

    Londres: Les cours du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, approchant de leurs plus bas en plusieurs mois, alors que...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite