Menu
A+ A A-

Le pétrole finit en hausse à New York, aidé par de bons chiffres US et l'Ukraine

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole coté à New York se sont appréciés jeudi, dopés par la révision en hausse de la croissance économique américaine, de bon augure pour la demande en brut, sur fond de très vives tensions en Ukraine.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en octobre a gagné 67 cents, à 94,55 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Dès l'ouverture, le marché pétrolier américain a bénéficié d'une nouvelle lecture sur la croissance américaine au deuxième trimestre cette année.

Aidée par une augmentation des investissements de la part des entreprises et une meilleure tenue du commerce extérieur, le produit intérieur brut (PIB) américain a progressé de 4,2% d'avril à juin, contre 4% annoncés précédemment, confirmant un solide rebond après un hiver rigoureux.

Après des inquiétudes concernant la demande mondiale en 2014, cela a redonné des espoirs pour la consommation en brut du pays le plus gourmand en or noir de la planète, a souligné Bob Yawger, de Mizuho Securities.

En outre, du côté de l'emploi américain, les nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage ont contre toute attente légèrement reculé lors de la semaine close le 23 août, et dans l'immobilier, les promesses de ventes de logements ont rebondi plus qu'attendu en juillet.

La nette dégradation de la situation en Ukraine, menacée par le spectre d'un conflit ouvert entre Kiev et Moscou après des informations faisant état de l'incursion de troupes russes dans l'Est séparatiste du pays, a également apporté un coup de pouce aux cours du brut.

En effet, bien que l'impact économique sur la zone euro et dans le monde de nouvelles sanctions contre Moscou, envisagées par les Etats-Unis et l'Union européenne, inquiétait les courtiers, les perturbations éventuelles de l'offre énergétique de la région étaient tout aussi redoutées.

Tout peut arriver ce week-end dans la région, en plein long week-end aux Etats-Unis, et les investisseurs sont devenus plus sensibles aux risques encourus, même aux Etats-Unis, a observé Carl Larry, de Oil Outlooks and Opinion.

Les raffineries européennes ont besoin d'être approvisionnées en brut pour produire de l'essence et du diesel. Or, le marché américain craint que l'offre européenne en produits ne soit pas assez importante pour subvenir à ses besoins, lorsque les Etats-Unis rentreront en pleine saison de maintenance de leurs raffineries à l'issue de l'été, a-t-il noté.

Kiev a demandé jeudi aux Occidentaux des sanctions significatives et une aide militaire d'envergure face à l'entrée de troupes russes dans l'Est.

A New York, le Conseil de sécurité de l'ONU se préparait jeudi à une réunion d'urgence pour examiner ce que les ambassadeurs d'Ukraine auprès de l'Union européenne et de l'OSCE ont tous deux qualifié d'invasion russe.







Commenter Le pétrole finit en hausse à New York, aidé par de bons chiffres US et l'Ukraine


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 18 mars 2019 à 20:19

    Le pétrole monte, l'Arabie saoudite promet de surveiller les…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé lundi alors que le ministre saoudien de l'Energie a promis que l'Opep continuerait...

    lundi 18 mars 2019 à 16:30

    Le pétrole monte, l'Arabie saoudite promet de surveiller les…

    Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens alors que le ministre saoudien de l'Energie a promis que l'Opep...

    lundi 18 mars 2019 à 15:48

    Frets maritimes: les frets secs émergent, les pétroliers div…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches ont remonté la semaine dernière après avoir atteint des niveaux bas, tandis que...

    lundi 18 mars 2019 à 13:41

    Les prix des carburants toujours en hausse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter dans leur ensemble la semaine dernière, suivant le prix du pétrole brent, autour de 67...

    lundi 18 mars 2019 à 12:05

    Opep: Pas de réunion en avril, décision en juin sur la produ…

    Bakou: L'Opep est près de renoncer à tenir une réunion prévue en avril, attendant celle de juin pour décider s'il y a...

    lundi 18 mars 2019 à 10:14

    L'Opep et ses partenaires font le point sur leur stratégie

    Bakou: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et dix Etats alliés menés par la Russie se réunissent lundi...

    vendredi 15 mars 2019 à 20:19

    Le pétrole recule légèrement avant une réunion de l'Opep

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé légèrement vendredi dans un marché hésitant avant une réunion de suivi de l'accord...

    vendredi 15 mars 2019 à 20:07

    La production de pétrole du Venezuela baisse régulièrement

    Washington: Le représentant spécial américain pour le Venezuela, Elliott Abrams, a déclaré vendredi que les exportations pétrolières vénézuéliennes diminuaient régulièrement, de l'ordre...

    vendredi 15 mars 2019 à 13:23

    Le pétrole recule un peu avant une réunion de suivi de l'Ope…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant avant une réunion de suivi de l'accord...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 18 mars 2019 En février 2019, la production de pétrole en Russie a augmenté de 3,5% et celle de gaz naturel de 4.7% sur un an.

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite