Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole recule à New York, ignorant toujours les risques géopolitiques

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont ouvert en nette baisse mardi à New York, malgré un contexte géopolitique très tendu, dans un marché se préparant à la sortie d'un rapport hebdomadaire sur les stocks américains de brut mercredi.
Vers 13H15 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en septembre reculait de 93 cents, et s'échangeait à 100,73 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le marché est en train de redescendre jusqu'aux niveaux auxquels il évoluait avant le crash de l'avion de ligne malaisien en Ukraine, a remarqué Bob Yawger, de Mizuho Securities.

En effet, malgré l'escalade de la crise ukrainienne générée par le crash du MH17, abattu par un missile dans une zone contrôlée par les séparatistes pro-russes dans l'Est ukrainien, le pétrole coule toujours, a-t-il expliqué.

La tension montait pourtant encore d'un cran mardi entre les nations occidentales et Moscou, alors que les Européens discutaient d'un durcissement de leurs sanctions visant la Russie, accusée d'armer les rebelles.

Le marché semble s'habituer à ce chaos géopolitique, que ce soit en Ukraine, en Libye, en Irak, tant que (les investisseurs) se sentent à l'aise avec le niveau de l'offre en brut dans le monde, a-t-il ajouté.

Les opérateurs américains se concentraient en outre mardi sur la sortie des chiffres du département de l'Energie américain (DoE) sur les réserves de pétrole et de produits pétroliers aux Etats-Unis.

Une forte augmentation des réserves d'essence la semaine dernière, en plein pic de la saison des grandes déplacements en voiture dans le pays, avait soulevé quelques craintes sur la demande du premier consommateur mondial d'or noir, et pesé sur les prix.

Or, les raffineries américaines maintiennent depuis la semaine précédente une cadence de presque 94% de leur capacité, un niveau jamais vu depuis août 2005, selon les analystes, maintenant l'offre en produits pétroliers à des niveaux très élevés.

Le marché surveillait également la tenue d'une réunion de deux jours de la Réserve fédérale américaine (Fed) dès mardi, a observé Matt Smith, de Schneider Electric. Ils guetteront notamment des indices sur un éventuel changement de cap de sa politique monétaire, de nature à faire évoluer la valeur du billet vert par rapport aux autres devises.

En effet, plus le billet vert est abordable, plus les matières premières libellées dans cette monnaie, comme le brut, deviennent accessibles aux investisseurs munis d'autres devises.







Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 24 avril 2018 à 22:03

Le pétrole se replie face à la perspective d'un nouvel accor…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont redescendus mardi alors que les présidents Donald Trump et Emmanuel Macron ont évoqué leur...

mardi 24 avril 2018 à 16:14

Le pétrole monte encore un peu, les risques sur la productio…

Londres: Les cours du pétrole montaient encore mardi en cours d'échanges européens alors que des analystes tablent sur une nouvelle baisse hebdomadaire...

mardi 24 avril 2018 à 14:18

Argentine: Shell vend son activité dans l'aval à Raizen pour…

Londres: Le groupe pétrolier anglo-néerlandais Shell a annoncé mardi la vente pour 950 millions de dollars de son activité dans l'aval en...

mardi 24 avril 2018 à 12:19

Le pétrole monte, les regards toujours tournés vers l'Iran

Londres: Les prix du pétrole grimpaient mardi en cours d'échanges européens, le Brent battant un nouveau record, portés par une offre tendue...

mardi 24 avril 2018 à 11:18

Le pétrole continue de grimper en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper mardi en Asie, portés par les espoirs de maintien de limitation de l'offre et...

lundi 23 avril 2018 à 22:06

Un regain de tensions au Moyen-Orient fait monter le pétrole

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont redressés en cours de journée face à la crainte d'un regain de tensions...

lundi 23 avril 2018 à 16:39

France: les prix des carburants poursuivent leur hausse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont poursuivi leur hausse la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés...

lundi 23 avril 2018 à 16:03

Le pétrole recule, le marché se concentre sur les tensions p…

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens mais restaient proches des sommets atteints la semaine précédente avec un...

lundi 23 avril 2018 à 12:30

Le pétrole recule, le marché surveille la Maison Blanche

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens mais restaient proches des sommets atteints la semaine précédente alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite

Pourquoi Prendre en Compte les Horaires de la Bourse ?

Le jeudi 19 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Pour devenir un bon trader, il faut savoir comment mais aussi quand il faut trader. Il est donc important de connaître l’horaire bourse et les meilleurs moments de trading. En effet, une stratégie perdante peut devenir gagnante si elle est appliquée au bon moment. Que vous soyez trader débutant ou confirmé, retenez les heures d’ouverture et fermeture de la bourse et découvrez les meilleurs moments pour trader...

Lire la suite

En février 2018, le prix du pétrole diminue

Le mercredi 21 mars 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En février 2018, le prix du pétrole en euros se replie (−6,6 % après +4,1 % en janvier). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent légèrement (+0,3 % après +0,2 %). Le prix du pétrole diminue En février 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros diminue après sept mois de hausse (−6,6 % après +4,1 % en janvier), à 53 € en moyenne par baril. La baisse de février est un peu moins marquée en dollars (−5,4 % après +7,3 %). Cours du pétrole février 2018...

Lire la suite