Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole monte, soutenu par les tensions géopolitiques

prix-du-petrole LondresLondres: Les prix du pétrole progressaient mardi en cours d'échanges européens, dans un marché inquiet et toujours focalisé sur les tensions géopolitiques en Ukraine et au Proche-Orient.
Vers 10H00 GMT (12H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre valait 108,19 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 51 cents par rapport à la clôture de lundi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en août, dont c'est le dernier jour de cotation, gagnait 65 cents, à 105,24 dollars - son niveau le plus élevé depuis début juillet.

Les crises en Ukraine et dans la bande de Gaza, ainsi que le risque de sanctions économiques plus strictes contre la Russie, ont fait grimper les prix du pétrole, expliquaient les économistes de Commerzbank.

Cette semaine, les tensions géopolitiques vont encore être le principal facteur de mouvement pour les prix du pétrole, abondait Fawad Razaqzada, analyste chez Forex.com.

Les ministres des Affaires étrangères des pays membres de l'Union européenne (UE) se rencontrent ce mardi à Bruxelles pour décider d'un éventuel durcissement des sanctions contre la Russie dans la crise ukrainienne, après le crash de l'avion malaisien.

Lundi, le Premier ministre britannique David Cameron avait appelé l'UE à adopter des sanctions économiques d'envergure, dites de phase 3, contre la Russie.

De nouvelles sanctions alimenteraient les craintes d'un dérèglement de l'approvisionnement du marché européen de l'énergie, dont environ 30% des importations de gaz et de pétrole proviennent de Russie.

Les opérateurs du marché pétrolier gardaient par ailleurs un oeil sur la situation au Proche-Orient, où le chef de l'ONU et le chef de la diplomatie américaine tentaient mardi d'arracher un cessez-le-feu après deux semaines d'offensive menée par Israël dans la bande de Gaza.

Enfin, les investisseurs sont de plus en plus optimistes concernant le rapport hebdomadaire sur les stocks de brut aux États-Unis, qui doit être publié mercredi par le département américain de l'Énergie (DoE), indiquait Kash Kamal, analyste du courtier Sucden.

Selon cet analyste, les investisseurs s'attendaient à un nouveau recul des stocks de brut aux États-Unis la semaine dernière.

La semaine précédente, les réserves de brut avaient fortement chuté, de 7,5 millions de barils - soit bien plus que prévu par les analystes - grâce à une intense activité des raffineries.

Une baisse des réserves de brut est habituellement bien reçue par le marché, car elle signale une demande vigoureuse d'or noir aux États-Unis, premier consommateur mondial de pétrole.







Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 août 2018 à 22:07

Le pétrole monte, profitant d'un apaisement des tensions géo…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé lundi, profitant d'un apaisement des tensions entre Pékin et Washington et d'une accalmie...

lundi 20 août 2018 à 16:05

Le pétrole monte mais le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole montaient légèrement lundi en cours d'échanges européens mais la tendance à la baisse des prix depuis début...

lundi 20 août 2018 à 15:52

Les prix des carburants en ordre dispersé

Paris: Les prix des carburants routiers vendus dans les stations-service françaises ont évolué en ordre dispersé la semaine dernière, le gazole progressant...

lundi 20 août 2018 à 12:12

Le pétrole monte un peu dans un marché inquiet

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement lundi en cours d'échanges européens mais la tendance à la baisse des prix depuis début...

lundi 20 août 2018 à 11:58

Sanctions américaines: le géant pétrolier Total s'est offici…

Téhéran: Le géant pétrolier français Total s'est officiellement désengagé de ses projets d'investissements de plusieurs milliards de dollars en Iran, une conséquence...

lundi 20 août 2018 à 06:36

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, lundi, après avoir bouclé vendredi une septième semaine d'affilée dans le rouge...

vendredi 17 août 2018 à 21:52

Le pétrole regagne du terrain mais finit la semaine en retra…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, aidés par deux dossiers commerciaux impliquant les Etats-Unis, la Chine et le Mexique, ont progressé...

vendredi 17 août 2018 à 16:19

Le pétrole regagne du terrain mais reste en repli hebdomadai…

Londres: Les cours du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 12:13

Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

Londres: Les prix du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite