Menu
A+ A A-

Le pétrole perd plus d'un dollar, toujours miné par la Libye

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole perdaient plus d'un dollar vendredi en fin d'échanges européens, terminant une troisième semaine de baisse consécutive, plombés par la normalisation progressive de la production et l'exportation de brut libyen.
Vers 16H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août valait 106,99 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,68 dollar par rapport à la clôture de jeudi. Vers 15H30 GMT, le Brent est tombé à 106,85 dollars, son niveau le plus faible depuis le 1er mai.

Sur le New York Mercantile Exchange(Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 1,58 dollar, à 101,35 dollars. Vers 15H30 GMT, le WTI a atteint 101,28 dollars, un minimum depuis le 15 mai.

A Londres comme à New York, le marché du pétrole avait interrompu jeudi une longue série de séances de baisse d'affilée, le Brent et le WTI clôturant en hausse ce jour-là.

Mais les deux références du pétrole sont reparties en forte baisse vendredi, toujours pénalisées par l'absence de perturbations des exportations pétrolières irakiennes et la normalisation du secteur pétrolier en Libye.

Ainsi, le marché pétrolier s'apprêtait à enregistrer sa troisième semaine de baisse consécutive. Une longue période entamée au lendemain du pic en neuf mois atteint mi-juin par les cours du brut, alors affolés par la crise irakienne.

Mais les craintes de perturbations de l'offre irakienne de brut ne se sont pas matérialisées tandis que le secteur pétrolier libyen est en voie de normalisation, ce qui a apaisé les inquiétudes sur l'offre mondiale.

Les autorités libyennes et les rebelles autonomistes de l'Est (qui ont bloqué les terminaux pétroliers pendant près d'un an) ont en effet annoncé la semaine dernière la fin de la crise pétrolière dans le pays.

Les dernières informations suggèrent que la production pétrolière libyenne a commencé à augmenter et s'établit à 350.000 barils par jour alors que le champ d'al-Charara a repris ses opérations, rapportaient les analystes du courtier PVM.

Les perturbations des rebelles autonomistes avaient provoqué une forte chute de la production libyenne, par moment réduite à moins de 200.000 barils par jour, contre environ 1,5 million de barils par jour en temps normal.

Enfin, du côté de la demande, l'Agence internationale de l'Énergie (AIE) a indiqué prévoir une accélération de la demande mondiale de brut en 2015 mais a révisé en baisse celle de 2014.

Dans son rapport semestriel publié vendredi, l'agence énergétique des pays développés envisage désormais une demande de 92,7 millions de barils par jour (mbj) en 2014 puis de 94,1 mbj l'année suivante.







Commenter Le pétrole perd plus d'un dollar, toujours miné par la Libye


    Le pétrole en Libye

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Libye

    mardi 11 septembre 2018

    Libye: l'EI revendique l'attaque contre la compagnie de pétr…

    Tripoli: Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué mardi l'attaque suicide contre le siège de la Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC)...

    lundi 10 septembre 2018

    Libye: attaque contre le siège de la compagnie nationale de …

    Tripoli: Des hommes armés ont attaqué lundi le siège de la Compagnie nationale de pétrole (NOC) à Tripoli, où une explosion et...

    vendredi 07 septembre 2018

    Libye: Eni prévoit une baisse de sa production si les troubl…

    Cernobbio (italie): Le groupe italien Eni pourrait voir sa production en Libye diminuer si les tensions se poursuivent, a souligné vendredi sa...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 15 novembre 2018 à 12:46

    La Russie satisfaite d'un baril de pétrole à 70 dollars (Pou…

    Singapour: Un baril de pétrole à 70 dollars "convient parfaitement" à la Russie, a indiqué jeudi Vladimir Poutine, tout en promettant de...

    jeudi 15 novembre 2018 à 12:25

    Les prix du pétrole divergent, le marché hésite avant les st…

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient jeudi en cours d'échanges européens, alors que les données hebdomadaires sur les réserves américaines pourraient éclairer...

    jeudi 15 novembre 2018 à 05:42

    Le pétrole repart à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole reprenaient leur chute jeudi en Asie après avoir rebondi, des estimations sur les stocks de brut américain...

    mercredi 14 novembre 2018 à 21:39

    Le pétrole rebondit après une série noire

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et Londres ont rebondi mercredi après avoir cumulé plusieurs séances de...

    mercredi 14 novembre 2018 à 16:17

    Le pétrole remonte mais les prévisions d'une offre abondante…

    Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mercredi en cours d'échanges européens après leur chute de la veille, alors que l'offre abondante a...

    mercredi 14 novembre 2018 à 12:26

    Le pétrole en légère hausse, la surabondance de l'offre inqu…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens mais les investisseurs se focalisaient sur le déséquilibre du marché...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:42

    Pétrole: l'AIE voit la progression des stocks d'un bon oeil …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a confirmé mercredi ses prévisions de croissance de la demande de pétrole et jugé favorablement la...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:30

    Prix des carburants: hausse de taxe maintenue, mais des mesu…

    Paris: Elargissement du chèque énergie, super prime à la conversion pour les ménages modestes, le Premier ministre Edouard Philippe a dévoilé mercredi...

    mercredi 14 novembre 2018 à 04:30

    Le pétrole poursuit sa chute en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de dégringoler en Asie mercredi du fait des inquiétudes sur un trop plein d'offre sur le...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite