Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole finit légèrement dans le rouge, dans l'attente de la tempête Arthur

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole coté à New York ont fini légèrement sous l'équilibre mardi, le marché s'inquiétant de l'impact de la tempête tropicale Arthur aux Etats-Unis sur la demande en essence et anticipant une hausse des stocks américains de produits raffinés.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en août a lâché 3 cents, s'établissant à 105,34 dollars, sur le New York Mercantile Exchange(Nymex).

Les prix de l'or noir, qui avaient entamé la journée dans le vert, aidés par un bon indicateur manufacturier chinois, ont cédé du terrain au fil de la séance, avant de finir légèrement en baisse.

Les opérateurs spéculent sur le fait que la tempête tropicale Arthur, qui selon les projections devraient monter le long de la côte est (des Etats-Unis), pèse sur la demande en essence en pleine effervescence en raison du long week-end du 4 juillet, a expliqué Bob Yawger, de Mizuho Securities.

Les marchés financiers seront en effet fermés vendredi aux Etats-Unis, en commémoration de l'indépendance américaine.

La première tempête tropicale de la saison des ouragans, qui s'est ouverte le 1er juin et s'est formée mardi au large de la Floride, apporte avec elle de fortes pluies et des vents importants.

Et les gens ne seront pas en mesure de conduire avec de telles pluies, a précisé M. Yawger.

Les investisseurs avaient anticipé jusque-là une consommation pétrolière très élevée, en raison des très nombreux déplacements en voiture à travers les Etats-Unis qui caractérisent habituellement cette période.

D'autre part, les réserves de produits issus de l'or noir devraient afficher une légère hausse du fait de l'accélération du rythme des raffineries récemment, a noté Tim Evans, de Citi Futures.

La hausse des stocks des produits raffinés aux Etats-Unis, comme la progression des réserves de brut, tend à peser sur les prix, les opérateurs la jugeant de mauvais augure pour la vigueur de la demande du premier consommateur mondial de brut.

Le département américain de l'Energie (DoE) doit publier son rapport hebdomadaire sur les stocks pétroliers mercredi vers 14H30 GMT.

Sur le front géopolitique, la situation reste très chaotique, en particulier en Irak, mais concrètement on ne voit pas de perturbation sur le flux de pétrole, ce qui apaise un peu le marché, a remarqué Bob Yawger.

ppa/sl/pb

Arthur

MIZUHO FINANCIAL GROUP

CITIGROUP







Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 août 2018 à 07:57

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère baisse, vendredi en Asie, les investisseurs demeurant prudents quant à la perspective de...

jeudi 16 août 2018 à 22:05

Le pétrole se remet modestement d'une lourde chute

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont un peu remontés jeudi, dans un marché peinant à se ressaisir après des pertes...

jeudi 16 août 2018 à 16:08

Le pétrole efface une partie de ses pertes dues aux réserves…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes marquées...

jeudi 16 août 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, le marché digère la hausse des stocks am…

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes...

jeudi 16 août 2018 à 11:59

Norvège: la production pétrolière augmente moins qu'attendu …

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a augmenté en juillet, sans toutefois combler les attentes...

jeudi 16 août 2018 à 06:25

Le pétrole remonte en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, jeudi en Asie, après le plongeon enregistré la veille en raison du...

mercredi 15 août 2018 à 21:56

Le pétrole sous la pression de stocks abondants et d'un doll…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, déjà sous la pression d'une hausse du dollar depuis plusieurs séances, ont plongé mercredi après...

mercredi 15 août 2018 à 18:17

USA: les stocks de brut bondissent, le cours chute

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont bondi la semaine dernière à la surprise des analystes, selon les chiffres...

mercredi 15 août 2018 à 16:21

Le pétrole recule avant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens avant la publication des données officielles sur les réserves américaines, alors...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite