Menu
A+ A A-

Le pétrole ouvre en baisse à New York, les craintes sur l'Irak s'apaisent

prix-du-petrole New YorkNew York: Le pétrole coté à New York baissait à l'ouverture lundi, les investisseurs faisant reculer la prime de risque liée à l'Irak où les combats continuent mais n'affectent toujours pas le sud du pays, principale zone de production du brut.
Vers 13H20 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en août reculait de 11 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) et s'échangeait à 105,63 dollars.

Le baril, dont le prix avait grimpé juste après le début de l'offensive fulgurante d'insurgés sunnites en Irak le 9 juin, redescend un peu au fur et à mesure que la situation semble se stabiliser et surtout que les sources de pétrole, situées dans le sud du pays, semblent en sécurité, a remarqué John Kilduff d'Again Capital. Du point de vue du marché, cela suffit pour faire reculer la prime de risque géopolitique associée à la crise irakienne.

Les jihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), qui contrôlent désormais de larges pans de territoires en Irak et en Syrie voisine, affichent leur détermination à étendre leur hégémonie en annonçant la création d'un califat islamique.

Mais parallèlement, des milliers de soldats participent à une importante contre-offensive lancée samedi avec l'appui des chars et de l'aviation autour de la ville de Tikrit (160 km au nord de Bagdad), fief de Saddam Hussein, et chef-lieu de la province de Salaheddine.

Pour aider l'armée irakienne à regagner du terrain après sa débandade initiale, la Russie a livré cinq avions de combat Sukhoi et les Etats-Unis ont envoyé des experts militaires et des drones pour survoler Bagdad.

Les combats restent de plus circonscrits au Nord et à l'Ouest du pays, alors que la grande majorité des infrastructures pétrolières de l'Irak, deuxième producteur de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) derrière l'Arabie Saoudite, se situe dans le Sud. Les exportations pétrolières irakiennes n'ont pour l'instant pas été affectées.

Dans ces circonstances, l'attention du marché pourrait se détourner cette semaine des tensions géopolitiques pour se concentrer sur l'état de l'économie mondiale, le début du mois (mardi) marquant le coup d'envoi d'une salve de statistiques nouvelles, a relevé Matt Smith de Schneider Electric.

Les investisseurs scruteront en particulier le rapport mensuel des autorités américaines sur le marché de l'emploi aux Etats-Unis. Il sera diffusé exceptionnellement jeudi avec un jour d'avance sur le calendrier habituel, les Américains célébrant vendredi la commémoration de l'Indépendance américaine par un jour férié.







Commenter Le pétrole ouvre en baisse à New York, les craintes sur l'Irak s'apaisent


    Le pétrole en Irak

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Irak

    vendredi 16 novembre 2018

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    jeudi 01 novembre 2018

    Irak: 8,55 milliards de dollars de recettes pétrolières, pre…

    Bagdad: Les recettes pétrolières de l'Irak ont atteint en octobre 8,55 milliards de dollars (7,52 milliards d'euros), soit presque le double par...

    lundi 01 octobre 2018

    Recettes pétrolières record pour l'Irak en septembre

    Bagdad: Les recettes pétrolières de l'Irak ont atteint en septembre un niveau record, à plus de 7,9 milliards de dollars, a indiqué...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 17 novembre 2018 à 19:40

    Burkina: appel à une grève générale contre la hausse de l'es…

    Ouagadougou: Des syndicats et organisations de la société civile burkinabè ont appelé samedi à une grève générale et une journée de protestation...

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:32

    Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:26

    Niger: nouvelle découverte de pétrole à la frontière avec l…

    Niamey: Le Niger a confirmé jeudi soir la découverte par la société algérienne Sonatrach d'un nouveau bassin pétrolier à Kafra, à la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 10:26

    "Gilets jaunes": une "manifestation de solida…

    Paris: La députée Delphine Batho, nouvelle présidente de Génération écologie, a considéré vendredi que manifester avec les "gilets jaunes" contre les taxes...

    vendredi 16 novembre 2018 à 04:58

    GNL: Total espère finaliser en 2019 un accord sur un projet …

    Port moresby: Total espère finaliser au début 2019 un accord pour le développement d'un projet de gaz naturel liquéfié (GNL) en Papouasie-Nouvelle-Guinée...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite