Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole Asie: le brut en légère baisse

prix-du-petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole, fortement poussés à la hausse par les violences en Irak et la crise ukrainienne, étaient en baisse mardi en Asie.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juillet perdait 18 cents, à 106,72 USD, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août cédait 24 cents, à 112,70 USD.

Les cours du brut américain s'étaient hissés vendredi à leur plus haut niveau depuis septembre, le marché observant avec nervosité l'avancée fulgurante d'insurgés islamistes dans le nord-ouest de l'Irak.

Les jihadistes de l'État islamique en Irak et au Levant (EIIL) ont conquis en l'espace d'une semaine, de vastes zones dans le nord et le centre de l'Irak, dont la deuxième ville du pays, Mossoul, avant de s'emparer lundi de certains secteurs d'une ville stratégique du nord-ouest de l'Irak, Tal Afar.

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a indiqué que le président Barack Obama procédait à "un examen minutieux de chaque option à sa disposition", y compris des frappes de drones.

"Les cours du brut restent sous pression haussière en raison des risques de perturbations de l'approvisionnement (en brut irakien)", selon Desmond Chua de CMC Markets. L'Irak est le deuxième plus grand producteur de l'Opep.

L'Ukraine constitue l'autre grand dossier géopolitique susceptible d'impacter le prix du pétrole.

La Russie a coupé le gaz à l'Ukraine lundi après l'échec de leurs négociations, une mesure qualifiée par Kiev de "nouvelle agression" contre l'Etat.

Après des crises similaires en 2006 et 2009 qui avaient eu un impact sur les approvisionnements gaziers de l'Europe, la décision russe, survenue juste avant l'été, n'aura toutefois pas d'effet immédiat.

Enfin les investisseurs attendent un communiqué du Comité de politique monétaire de la banque centrale (FOMC) américaine mercredi après deux jours de réunion.

Quasiment unanimes, les analystes s'attendent à une nouvelle réduction de 10 milliards de USD des achats d'actifs de la Fed. Cela portera à 35 milliards de USD le soutien mensuel de la banque centrale à l'économie, destiné à pousser les taux d'intérêts à la baisse.

Lundi, le baril de "light sweet crude" (WTI) avait lâché 1 cent sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), à 106,90 USD.

A Londres, le Brent avait terminé en hausse de 48 cents par rapport à la clôture de vendredi, à 112,94 USD.





Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 août 2018 à 21:52

Le pétrole regagne du terrain mais finit la semaine en retra…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, aidés par deux dossiers commerciaux impliquant les Etats-Unis, la Chine et le Mexique, ont progressé...

vendredi 17 août 2018 à 16:19

Le pétrole regagne du terrain mais reste en repli hebdomadai…

Londres: Les cours du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 12:13

Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

Londres: Les prix du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 07:57

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère baisse, vendredi en Asie, les investisseurs demeurant prudents quant à la perspective de...

jeudi 16 août 2018 à 22:05

Le pétrole se remet modestement d'une lourde chute

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont un peu remontés jeudi, dans un marché peinant à se ressaisir après des pertes...

jeudi 16 août 2018 à 16:08

Le pétrole efface une partie de ses pertes dues aux réserves…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes marquées...

jeudi 16 août 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, le marché digère la hausse des stocks am…

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes...

jeudi 16 août 2018 à 11:59

Norvège: la production pétrolière augmente moins qu'attendu …

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a augmenté en juillet, sans toutefois combler les attentes...

jeudi 16 août 2018 à 06:25

Le pétrole remonte en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, jeudi en Asie, après le plongeon enregistré la veille en raison du...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite