Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole monte, le marché reste fixé sur l'Ukraine et la Libye

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché soutenu par une hausse de la prime de risque géopolitique, en pleine recrudescence des tensions dans la crise ukrainienne.
Vers 16H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin valait 108,09 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 5 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Sur le New York Mercantile Exchange(Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance gagnait 44 cents, à 100,70 dollars.

Les prix du pétrole ont augmenté des deux côtés de l'Atlantique, alors que s'accroissent les tensions géopolitiques, les insurgés pro-russes ayant annoncé vouloir maintenir le référendum d'indépendance prévu dans l'Est de l'Ukraine ce weekend, expliquaient les analystes de Tradition Energy.

Les insurgés pro-russes ukrainiens ont en effet décidé de maintenir pour le 11 mai leur référendum d'indépendance, qualifié de référendum terroriste par Kiev, ignorant un appel du président russe Vladimir Poutine à le reporter.

Le gouvernement ukrainien a de son côté répété qu'il n'avait nullement l'intention de renoncer à rétablir l'ordre dans l'Est, alors qu'il est engagé depuis le 2 mai dans une opération militaire qui s'est déjà soldée par des dizaines de morts.

Le marché redoute que la situation n'entraîne l'adoption de mesures plus sévères de la part des Occidentaux à l'encontre de la Russie, susceptibles à leur tour d'entraîner des représailles énergétiques, alors que près de 30% des importations de pétrole et de gaz européennes proviennent de la Russie.

Le Brent était également soutenu par des craintes sur l'offre de pétrole en Libye, ajoutaient les analystes d'IG.

En Libye, les rebelles autonomistes qui bloquent des sites pétroliers dans l'Est libyen ont affirmé qu'ils ne reconnaissaient pas le nouveau Premier ministre, Ahmed Miitig, dont l'élection controversée est selon eux illégale.

Cette position des rebelles risque de remettre en cause un accord annoncé le 6 avril entre les rebelles et le gouvernement intérimaire d'Abdallah Al-Theni, prévoyant la levée progressive du blocage de quatre terminaux pétroliers.

Deux des quatre terminaux pétroliers de l'Est de la Libye (Zwitina et al-Hariga) ont déjà été rouverts tandis que deux autres ports (Ras Lanouf et al-Sedra) restent bloqués.

Comme les rebelles ne reconnaissent pas le nouveau Premier ministre, les deux plus importants terminaux vont rester fermer dans un futur proche, ce qui devrait continuer à sérieusement freiner l'offre libyenne de brut, jugeaient les experts de Commerzbank.








Commenter Le pétrole monte, le marché reste fixé sur l'Ukraine et la Libye

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 22 février 2018 à 17:35

USA: baisse surprise des stocks de pétrole brut au 16/02

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé aux Etats-Unis la semaine dernière selon des chiffres publiés jeudi par l'Agence américaine...

jeudi 22 février 2018 à 16:29

Le pétrole remonte un peu, le marché hésite avant les stocks…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant alors que les Etats-Unis publieront jeudi leurs...

jeudi 22 février 2018 à 12:47

Le pétrole recule légèrement avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu jeudi en cours d'échanges européens dans un marché prudent alors que les Etats-Unis publieront...

jeudi 22 février 2018 à 09:09

TechnipFMC voit son bénéfice plonger en 2017, pénalisé par d…

Paris: Le groupe de services pétroliers TechnipFMC a vu son bénéfice net plonger de 70% l'année dernière et a même accusé une...

jeudi 22 février 2018 à 06:02

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, en dépit d'estimations faisant état d'une baisse des réserves...

mercredi 21 février 2018 à 21:54

Le pétrole finit en ordre dispersé, le dollar pèse

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont terminé en ordre dispersé mercredi, la hausse...

mercredi 21 février 2018 à 21:18

CGG a achevé sa restructuration financière

Paris: Le groupe parapétrolier CGG a achevé son plan de restructuration financière, ramenant sa dette à 1,2 milliard de dollars, a-t-il annoncé...

mercredi 21 février 2018 à 16:14

Le pétrole baisse, lesté par le renforcement du dollar

Londres: Les cours du pétrole baissaient mercredi à l'approche de la fin des échanges européens, le renforcement du dollar effaçant les effets...

mercredi 21 février 2018 à 12:16

Le pétrole baisse en raison de la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient en cours d'échanges européens, plombés par la hausse du dollar et malgré des commentaires encourageants de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite