Menu
A+ A A-

Rosneft: le bénéfice net trimestriel chute de 14% malgré la hausse des ventes

prix-du-petrole moscoumoscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a publié mercredi un bénéfice net en recul de 14% sur un an au premier trimestre, pénalisé par la chute du rouble en dépit d'un bond de son chiffre d'affaires.
La baisse du bénéfice net, qui s'est élevé à 88 milliards de roubles (1,8 milliard d'euros), s'explique par un effet de changes négatif lié à la réévaluation de ses emprunts en devises, a indiqué dans un communiqué le groupe contrôlé par l'Etat.

La monnaie russe a perdu environ 15% de sa valeur depuis le début de l'année, en raison du ralentissement de la croissance économique en Russie mais aussi des fuites massives de capitaux causées par les sanctions occidentales liées à la crise ukrainienne.

Le chiffre d'affaires s'est envolé de 69%, à 1.375 milliards de roubles (27,8 milliards d'euros), et l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) a plus que doublé (+103%) à 289 milliards de roubles (5,8 milliards d'euros).

Cette croissance s'explique essentiellement par l'augmentation de nos ventes de pétrole et de produits pétroliers, ainsi que l'optimisation de nos canaux de ventes, qui ont totalement compensé la baisse des prix sur le marché, a souligné le groupe.

Sa production de pétrole est restée quasi stable au premier trimestre (+0,5% sur un an), à 4,2 millions de barils par jour, mais celle de gaz a plus que doublé (+121%), à 13,2 milliards de mètres cubes, du jamais vu pour le groupe qui a fait du gaz une de ses priorités. La production de ses raffineries est en hausse de 57%.

Au total, sa production d'hydrocarbures a donc augmenté de 5% à 5 millions de barils équivalent pétrole par jour.

Rosneft est devenu début 2013 le premier producteur de pétrole coté en Bourse dans le monde avec le rachat de son concurrent TNK-BP, valorisé 55 milliards de dollars.

Nous continuons de nous concentrer sur l'accélération du programme d'amélioration de notre efficacité et sur l'amélioration de notre gestion des sous-traitants, a indiqué le directeur général, Igor Setchine, cité dans le communiqué.

Les analystes de Deutsche Bank ont souligné que les dépenses d'exploitation avaient été réduites de 25% et relevé le niveau très élevé des flux de trésorerie, qui ont triplé à 2,5 milliards d'euros.

Cela s'explique cependant par de faibles investissements, qui ont déjà entraîné une baisse de la production de certaines unités, ont-ils tempéré.

Rosneft, confronté au déclin de production de certains gisements hérités de la période soviétique, tente de développer de nouvelles ressources encore inexploitées.

Igor Setchine a ainsi cité comme priorité la préparation du lancement de la production des champs d'hydrocarbures dans l'Arctique, dans la mer de Kara.

Le patron de Rosneft, un proche du président Vladimir Poutine, est visé depuis lundi par des sanctions américaines liées à la crise ukrainienne.

Dans un entretien au quotidien Izvestia mercredi, il a qualifié cette décision d'insignifiante et l'a expliquée comme une manière pour les Etats-Unis de s'attaquer aux ambitions de Rosneft en Asie.

Alors que la Russie exporte la plus grande partie de son énergie vers l'Europe, Rosneft a conclu l'an dernier un contrat géant avec la Chine et met l'accent sur le développement de gisements en Sibérie ou dans l'Extrême Orient.

Je prends les mesures prises par Washington comme une reconnaissance de l'efficacité de notre travail, a indiqué M. Setchine.

Nous pouvons assurer nos actionnaires et partenaires, y compris américains, que cette efficacité ne va pas diminuer et que notre coopération, loin de souffrir, va se développer de manière dynamique, a-t-il ajouté.

Rosneft est lié notamment au britannique BP, qui détient 20% de son capital. Il est par ailleurs lié via un partenariat stratégique avec le géant américain ExxonMobil, qui a gagné accès à certains gisements dans l'Arctique russe en échange d'une part d'un méga-projet dans l'Alaska.

Mardi, Vladimir Poutine a cependant averti que les nouvelles sanctions américaines et européennes pourraient affecter les entreprises énergétiques occidentales en Russie.

gmo/lpt/cj

BP

EXXONMOBIL







Commenter Rosneft: le bénéfice net trimestriel chute de 14% malgré la hausse des ventes


    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    jeudi 24 janvier 2019

    Pas de réunion d'urgence prévue par l'OPEP+ sur le chaos au …

    Moscou: Personne n'a proposé la tenue d'une réunion extraordinaire de l'OPEP et de ses partenaires non membres de l'OPEP sur le chaos...

    jeudi 24 janvier 2019

    Les États-Unis vont pomper plus de pétrole que la Russie et …

    Selon le rapport de Rystad, les États-Unis devraient produire plus de pétrole que la Russie et l'Arabie saoudite réunies d'ici 2025.

    mercredi 23 janvier 2019

    Une guerre des prix du pétrole avec les États-Unis nuirait à…

    Davos: La Russie ne devrait pas essayer de réduire la production américaine de schiste avec une guerre des prix du pétrole, car...

    La Compagnie pétrolière russe Rosneft

    Rosneft chercher à rassurer sur ses affaires au Venezuela

    mardi 05 février 2019

    Moscou: Le géant pétrolier russe semi-public Rosneft a cherché à rassurer sur ses investissements très politiques au Venezuela, empêtré dans une crise au sommet de l'Etat, source d'incertitude pour un groupe en bonne santé financière.

    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    vendredi 15 février 2019

    Eni: bénéfice net ajusté presque doublé en 2018

    Rome: Le géant pétrolier et gazier italien Eni, porté par la hausse du prix du brut, a annoncé vendredi un bond de...

    jeudi 07 février 2019

    Total: le bénéfice 2018 grimpe porté par les cours et la pro…

    Paris: Le groupe pétrolier et gazier Total a annoncé jeudi un bénéfice 2018 en forte hausse, porté par la progression des cours...

    mardi 05 février 2019

    Rosneft: bénéfice net plus que doublé en 2018

    Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé mardi avoir plus que doublé son bénéfice net en 2018, profitant comme l'ensemble...

    mardi 05 février 2019

    BP multiplie presque par 3 son bénéfice en 2018

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP a annoncé mardi un bénéfice multiplié quasiment par trois en 2018, dopé comme l'ensemble du secteur...

    vendredi 01 février 2019

    Chevron: résultats trimestriels mitigés malgré un gros bénéf…

    New York: La major pétrolière américaine Chevron a annoncé vendredi des résultats contrastés au quatrième trimestre, marqués par une flambée de son...

    vendredi 01 février 2019

    Le bénéfice net d'ExxonMobil chute mais dépasse les attentes…

    New york: ExxonMobil a annoncé vendredi une chute de son bénéfice net au quatrième trimestre mais a dépassé les attentes et affiche...

    jeudi 31 janvier 2019

    Shell: Le bénéfice 2018 bondit, le marché applaudit

    Londres: Le groupe anglo-néerlandais a également fait état d'une forte progression de sa génération de trésorerie, signe supplémentaire que les mesures d'économies...

    mardi 06 novembre 2018

    Petrobras confirme son redressement au 3T grâce à la hausse …

    Rio de janeiro: Le groupe pétrolier public brésilien Petrobras a annoncé mardi un bénéfice net de 6,64 milliards de réais (1,5 milliard...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 20 février 2019 à 21:40

    Le pétrole grimpe avec la perspective d'une baisse de l'offr…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint un nouveau plus haut en trois mois mercredi au moment où l'offre mondiale...

    mercredi 20 février 2019 à 15:40

    TransCanada relance Keystone

    Oléoduc: TransCanada a redémarré une section de son oléoduc Keystone qui avait été fermée après une fuite d'environ 43 barils de brut...

    mercredi 20 février 2019 à 12:24

    Le pétrole recule, le risque d'une demande affaiblie persist…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens mais restaient à des niveaux élevés alors que l'affaiblissement de l'économie...

    mercredi 20 février 2019 à 04:38

    Le pétrole en légère hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse, mercredi en Asie, mais les gains étaient limités par les inquiétudes persistantes...

    mardi 19 février 2019 à 21:50

    Le pétrole finit en ordre dispersé, entre baisse de l'offre …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont divergé mardi à la réouverture du marché américain après un week-end prolongé, tout en...

    mardi 19 février 2019 à 15:41

    Les prix des carburants au plus haut depuis deux mois en Fra…

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter dans leur ensemble la semaine dernière, dans le sillage des...

    mardi 19 février 2019 à 12:12

    Le pétrole diverge après des plus hauts en trois mois

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient mardi en cours d'échanges européens, mais restaient proches de leurs plus hauts depuis trois mois atteints...

    mardi 19 février 2019 à 04:28

    Le pétrole en ordre dispersé en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole divergeaient mardi en Asie alors que les investisseurs marquent une pause après les récentes hausse et un...

    lundi 18 février 2019 à 17:22

    Frets maritimes: les frets secs rebondissent, les pétroliers…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches ont remonté la semaine dernière, tandis que les taux des pétroliers de produits...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 19 février 2019 Le prix du pétrole Brent devrait se négocier entre 50 et 70 dollars le baril d'ici 2024, avec des prix "ancrés" autour de 60 dollars, selon un nouveau rapport de la Banque américaine Merrill Lynch..

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite