Menu
A+ A A-

Rosneft: le bénéfice net trimestriel chute de 14% malgré la hausse des ventes

prix-du-petrole moscoumoscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a publié mercredi un bénéfice net en recul de 14% sur un an au premier trimestre, pénalisé par la chute du rouble en dépit d'un bond de son chiffre d'affaires.
La baisse du bénéfice net, qui s'est élevé à 88 milliards de roubles (1,8 milliard d'euros), s'explique par un effet de changes négatif lié à la réévaluation de ses emprunts en devises, a indiqué dans un communiqué le groupe contrôlé par l'Etat.

La monnaie russe a perdu environ 15% de sa valeur depuis le début de l'année, en raison du ralentissement de la croissance économique en Russie mais aussi des fuites massives de capitaux causées par les sanctions occidentales liées à la crise ukrainienne.

Le chiffre d'affaires s'est envolé de 69%, à 1.375 milliards de roubles (27,8 milliards d'euros), et l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) a plus que doublé (+103%) à 289 milliards de roubles (5,8 milliards d'euros).

Cette croissance s'explique essentiellement par l'augmentation de nos ventes de pétrole et de produits pétroliers, ainsi que l'optimisation de nos canaux de ventes, qui ont totalement compensé la baisse des prix sur le marché, a souligné le groupe.

Sa production de pétrole est restée quasi stable au premier trimestre (+0,5% sur un an), à 4,2 millions de barils par jour, mais celle de gaz a plus que doublé (+121%), à 13,2 milliards de mètres cubes, du jamais vu pour le groupe qui a fait du gaz une de ses priorités. La production de ses raffineries est en hausse de 57%.

Au total, sa production d'hydrocarbures a donc augmenté de 5% à 5 millions de barils équivalent pétrole par jour.

Rosneft est devenu début 2013 le premier producteur de pétrole coté en Bourse dans le monde avec le rachat de son concurrent TNK-BP, valorisé 55 milliards de dollars.

Nous continuons de nous concentrer sur l'accélération du programme d'amélioration de notre efficacité et sur l'amélioration de notre gestion des sous-traitants, a indiqué le directeur général, Igor Setchine, cité dans le communiqué.

Les analystes de Deutsche Bank ont souligné que les dépenses d'exploitation avaient été réduites de 25% et relevé le niveau très élevé des flux de trésorerie, qui ont triplé à 2,5 milliards d'euros.

Cela s'explique cependant par de faibles investissements, qui ont déjà entraîné une baisse de la production de certaines unités, ont-ils tempéré.

Rosneft, confronté au déclin de production de certains gisements hérités de la période soviétique, tente de développer de nouvelles ressources encore inexploitées.

Igor Setchine a ainsi cité comme priorité la préparation du lancement de la production des champs d'hydrocarbures dans l'Arctique, dans la mer de Kara.

Le patron de Rosneft, un proche du président Vladimir Poutine, est visé depuis lundi par des sanctions américaines liées à la crise ukrainienne.

Dans un entretien au quotidien Izvestia mercredi, il a qualifié cette décision d'insignifiante et l'a expliquée comme une manière pour les Etats-Unis de s'attaquer aux ambitions de Rosneft en Asie.

Alors que la Russie exporte la plus grande partie de son énergie vers l'Europe, Rosneft a conclu l'an dernier un contrat géant avec la Chine et met l'accent sur le développement de gisements en Sibérie ou dans l'Extrême Orient.

Je prends les mesures prises par Washington comme une reconnaissance de l'efficacité de notre travail, a indiqué M. Setchine.

Nous pouvons assurer nos actionnaires et partenaires, y compris américains, que cette efficacité ne va pas diminuer et que notre coopération, loin de souffrir, va se développer de manière dynamique, a-t-il ajouté.

Rosneft est lié notamment au britannique BP, qui détient 20% de son capital. Il est par ailleurs lié via un partenariat stratégique avec le géant américain ExxonMobil, qui a gagné accès à certains gisements dans l'Arctique russe en échange d'une part d'un méga-projet dans l'Alaska.

Mardi, Vladimir Poutine a cependant averti que les nouvelles sanctions américaines et européennes pourraient affecter les entreprises énergétiques occidentales en Russie.

gmo/lpt/cj

BP

EXXONMOBIL







Commenter Rosneft: le bénéfice net trimestriel chute de 14% malgré la hausse des ventes



    Communauté prix du baril


    La Compagnie pétrolière russe Rosneft

    Rosneft signe avec Indian Oil Company pour réorienter ses exportations

    mercredi 29 mars 2023

    Moscou: Le géant pétrolier russe Rosneft a annoncé mercredi avoir signé un contrat avec un partenaire indien pour "augmenter considérablement" les livraisons de pétrole russe, au moment où Moscou, visé par un embargo occidental, cherche à réorienter ses ventes vers...

    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    vendredi 29 mars 2024

    TotalEnergies ne fait "pas de superprofits en France…

    Paris: TotalEnergies ne fait pas de superprofits "en France", a affirmé vendredi le PDG de la compagnie pétrogazière française, régulièrement citée dans...

    jeudi 14 mars 2024

    Eni: dividendes en hausse et investissements en baisse pour …

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni s'est engagé jeudi à augmenter nettement la rémunération de ses actionnaires et adopter une approche...

    jeudi 29 février 2024

    Technip Energies: résultats marqués par la sortie de Russie

    Paris: Le groupe d'ingénierie et services Technip Energies a annoncé jeudi des ventes et un bénéfice en légère baisse malgré des commandes...

    jeudi 22 février 2024

    Repsol a vu son bénéfice annuel reculer

    Madrid: Le géant espagnol de l'énergie Repsol a vu ses profits chuter de 25% en 2023, en raison de la volatilité des...

    vendredi 16 février 2024

    Eni: chute du bénéfice en 2023, dû au recul des cours

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a vu son bénéfice net chuter de 66% à 4,74 milliards d'euros (4,5 milliards de...

    mercredi 07 février 2024

    TotalEnergies dégage un nouveau bénéfice record en 2023

    Paris: TotalEnergies a dégagé en 2023 un bénéfice net de 21,4 milliards de dollars (environ 18,6 milliards de francs), un nouveau record...

    mercredi 07 février 2024

    Nouveau bénéfice record pour TotalEnergies, hausse du divide…

    Paris: TotalEnergies a publié mercredi un bénéfice net part du groupe record de 21 milliards de dollars au titre de 2023, malgré...

    vendredi 02 février 2024

    ExxonMobil et Chevron: résultats en baisse dans le sillage d…

    New York: Les géants américains du pétrole et du gaz ExxonMobil et Chevron ont publié vendredi des résultats en repli au quatrième...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    mercredi 10 avril 2024

    Totalenergies: plainte pour complicité de crimes de guerre e…

    Paris: Un front judiciaire refermé, au moins temporairement, pour Totalenergies: la justice française a déclaré irrecevable, pour des raisons de procédure, une...

    mardi 02 avril 2024

    🇷🇺 Raffineries russes ciblées par les drones ukrainiens

    Moscou: Des drones ukrainiens ont attaqué mardi Taneco, la troisième plus grande raffinerie de pétrole de Russie, à environ 1 300 km...

    dimanche 03 mars 2024

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite