Menu
A+ A A-

Le pétrole monte à New York avant les chiffres sur les stocks américains

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole coté à New York ont progressé mardi, le marché anticipant un nouveau recul des réserves au terminal américain de Cushing tout en continuant à surveiller la reprise des exportations en Libye et la crise ukrainienne.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juin s'est apprécié de 44 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'établir à 101,28 dollars.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour la même échéance a terminé à 108,98 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 86 cents par rapport à la clôture de lundi.

Le prix de l'or noir américain a été porté par l'anticipation d'une nouvelle baisse des stocks de brut à Cushing, terminal pétrolier situé dans l'Oklahoma et servant de référence au baril de WTI, a relevé l'analyste indépendant Andy Lipow.

Ils ont déjà baissé 11 fois sur les 12 dernières semaines, et sont à leur plus faible niveau depuis octobre 2009, un élément susceptible de faire monter les prix. Les courtiers attendent désormais la publication mercredi du rapport hebdomadaire du département américain de l'Energie (DoE) sur les réserves de produits pétroliers aux Etats-Unis pour voir si la tendance se confirme ou non.

Les stocks de brut dans l'ensemble du pays, qui sont à leur plus haut niveau depuis 1931, sont en revanche une nouvelle fois attendus en hausse. Cette abondance d'or noir dans le pays est de nature à peser sur les cours du WTI.

Ces deux orientations se percutent sans cesse et en fonction des jours, le marché va se concentrer sur l'une ou l'autre, a souligné Robert Yawger de Mizuho Securities USA. J'ai tendance à penser qu'il favorise quand même le fait que les stocks à Cushing baissent.

Les investisseurs surveillaient par ailleurs la situation en Libye, où la Compagnie nationale de pétrole (NOC) s'apprêtait à reprendre les exportations à partir du port de Zwitina (est) bloqué depuis neuf mois par des rebelles autonomistes.

Les exportations ont déjà été rétablies le 16 avril depuis le port d'Al-Hariga.

Toutefois, les deux plus grand terminaux, Ras Lanuf et al-Sedra, avec une capacité combinée d'environ 500.000 barils par jour, restent fermés, signalaient les analystes de Commerzbank.

Le secteur pétrolier libyen est très perturbé depuis l'été, à cause de divers mouvements de protestations, notamment de la part de rebelles qui réclament l'autonomie de la région orientale de Libye.

Les troubles persistants en Ukraine ont aussi participé au soutien des cours du baril, selon Andy Lipow. Toutefois je ne crois pas que le marché anticipe des perturbations majeures de l'approvisionnement en énergie en Europe, les sanctions [adoptées lundi par les Etats-Unis et l'Union européenne] devraient avoir peu d'impact, a-t-il ajouté.

Au lieu de viser directement le secteur énergétique de la Russie ou ses secteurs militaire et bancaire, ils n'ont fait que taper sur les doigts de proches du président Vladimir Poutine, a renchéri Phil Flynn de Price Futures Group. Pour le moment, les courtiers ne sont pas inquiets.

jum/sl/LyS

MIZUHO FINANCIAL GROUP

COMMERZBANK







Commenter Le pétrole monte à New York avant les chiffres sur les stocks américains



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 23 juillet 2024 à 12:02

    Le pétrole poussé par les feux au Canada avant des données a…

    Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement mardi, poussés par les incendies de forêts au Canada, l'attention des investisseurs restant toutefois absorbée...

    lundi 22 juillet 2024 à 21:05

    Le pétrole poursuit son repli, les tensions géopolitiques sa…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont continué leur régression, lundi, au plus bas depuis plus d'un mois, faisant fi du...

    lundi 22 juillet 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants retombent

    Carburants: Les prix des carburants sont repartis à la baisse la semaine précédente. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture du pétrole...

    lundi 22 juillet 2024 à 11:55

    Le pétrole hésite, la Chine sème le doute

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient sans direction claire lundi, pris entre d'un côté la santé économique chinoise qui laisse craindre une...

    lundi 22 juillet 2024 à 08:00

    📊 Pétrole, gaz et charbon, les sources d’énergie de l’humani…

    Infographie: Comment le pétrole, le gaz naturel et le charbon demeurent les piliers de notre approvisionnement énergétique, tout en explorant les défis...

    vendredi 19 juillet 2024 à 21:30

    Le pétrole décroche, aversion pour le risque et doutes sur l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, victimes d'un mouvement d'aversion pour le risque et de doutes sur la...

    vendredi 19 juillet 2024 à 12:05

    Le pétrole hésite entre baisse des stocks, économie chinoise…

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones vendredi, toujours tiraillés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les...

    jeudi 18 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole stagne, les opérateurs prudents faute de certitud…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre jeudi, sur un marché prudent, incertain des intentions de l'Opep...

    jeudi 18 juillet 2024 à 13:16

    📉 Les revenus du canal de Suez baissent de 23,4% en raison d…

    Le caire: Les revenus du canal de Suez en Egypte ont baissé de 23,4% à fin juin par rapport à l'année précédente...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite