Menu
A+ A A-

Le pétrole grimpe, porté par les tensions en Ukraine

prix-du-petrole LondresLondres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens, après des données chinoises en demi-teinte, dans un marché surveillant l'évolution de la situation en Ukraine et attendant le rapport hebdomadaire sur les stocks américains.
Vers 10H00 GMT (12H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, valait 110,08 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 72 cents par rapport à la clôture de mardi. Vers 09H30 GMT, le Brent a atteint 110,20 dollars, son maximum depuis début mars.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour l'échéance de mai gagnait 94 cents, à 104,69 dollars. Vers 08H00 GMT, le WTI est monté jusqu'à 104,82 dollars, son niveau le plus élevé depuis début mars.

Le marché pétrolier digérait la publication mercredi de la croissance du produit intérieur brut (PIB) chinois au premier trimestre.

La croissance économique chinoise est descendue à 7,4% au premier trimestre, son plus bas niveau depuis un an et demi, en deçà des 7,7% constatés au quatrième trimestre 2013 mais légèrement meilleure que la prévision médiane des 13 analystes interrogés par l'AFP (7,3%).

La croissance chinoise est ressortie meilleure qu'attendu au trimestre dernier et il y a des signes que les pressions sur la croissance se sont quelque peu atténuées, réagissait Julian Evans-Pritchard, analyste au cabinet Capital Economics.

Les indicateurs chinois sont particulièrement décortiqués par les investisseurs sur le marché pétrolier, la Chine étant le deuxième consommateur mondial d'or noir et l'un des principaux facteurs de croissance de la demande mondiale de brut.

Par ailleurs, les opérateurs restaient attentifs à l'évolution de la situation en Ukraine, alors que Kiev a décidé de déployer ses troupes dans l'Est contre les insurgés pro-russes.

Les États-Unis, la Russie, l'Union européenne (UE) et l'Ukraine devraient se réunir jeudi à Genève pour tenter de résoudre la crise. En cas d'échec, les Occidentaux pourraient décider d'adopter de nouvelles sanctions à l'encontre de la Russie, qu'ils estiment responsables des soulèvements.

Les investisseurs craignent que de telles sanctions déstabilisent le marché européen de l'énergie, dont environ 30% des importations de gaz et de pétrole proviennent de la Russie.

Enfin, les investisseurs attendaient le rapport hebdomadaire sur les stocks pétroliers du département américain à l'Énergie (DoE) qui doit être publié mercredi à 14H30 GMT, signalait Nadina Ball, analyste du cabinet spécialisé dans l'énergie Inenco.

Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones, les stocks de brut auraient progressé de 1,5 million de barils lors de la semaine terminée le 11 avril, tandis que les réserves d'essence et de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) auraient respectivement reculé de 1,4 million de barils et 100.000 barils.







Commenter Le pétrole grimpe, porté par les tensions en Ukraine



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 08 février 2023 à 22:23

    Le pétrole grimpe malgré la hausse des stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont poursuivi leur hausse mercredi, pour la troisième séance consécutive, du fait de perturbations dans...

    mercredi 08 février 2023 à 17:20

    🛢️ USA : les stocks hebdo de pétrole brut augmentent de 2,4 …

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté de 2,4 millions de barils la semaine dernière aux...

    mercredi 08 février 2023 à 17:15

    TotalEnergies fait miroiter de nouveaux rabais à la pompe en…

    Paris: Après l'annonce de profits record réalisés en 2022, publiés quand le diesel approche 2 euros le litre, TotalEnergies a fait miroiter...

    mercredi 08 février 2023 à 17:08

    L'Iran prévoit un baril à 100 dollars en 2023

    Téhéran: Selon Afshin Javan, représentant iranien de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), les prix du pétrole pourraient remonter à 100...

    mercredi 08 février 2023 à 12:10

    Le pétrole grimpe sur les espoirs de reprise de la demande e…

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse mercredi, pour la troisième séance consécutive, dopés par les espoirs grandissants de reprise de...

    mercredi 08 février 2023 à 08:30

    Totalenergies enregistre le meilleur bénéfice de son histoir…

    La défense: Dans le sillage des autres majors pétrolières, le groupe français Totalenergies a annoncé mercredi un bénéfice net dopé par le...

    mercredi 08 février 2023 à 07:45

    Equinor : résultat record en 2022 grâce à la flambée des cou…

    Oslo: Le géant norvégien de l'énergie Equinor a publié mercredi des résultats record pour 2022 grâce à la flambée des cours, ce...

    mardi 07 février 2023 à 22:25

    Le pétrole grimpe pour la deuxième séance d'affilée

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont grimpé mardi pour le deuxième jour d'affilée, en partie à cause de la fermeture...

    mardi 07 février 2023 à 13:50

    BP freine la transition énergétique malgré un résultat dopé …

    Londres: Le géant des hydrocarbures britannique BP a annoncé mardi un résultat annuel dopé par les cours des hydrocarbures, accompagné d'importantes distributions...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 8 février 2022 Les bénéfices des cinq majors (Shell, Chevron, ExxonMobil, BP et TotalEnergies) devraient dépasser 150 milliards de dollars en 2022, et même plus de 180 milliards sans compter la perte causée par le retrait de BP de Russie, s'attirant les foudres des gouvernements et ONG, en pleine crise énergétique et climatique.

    🔎 Prix du baril sous les 80 $ : accalmie de passage

    Le lundi 06 février 2023

    Le baril de pétrole a chuté de 4 dollars, au prix du Brent, dans la journée de vendredi. Il a baissé juste en-dessous des 80 $, et a peu bougé depuis lors. La chute a eu lieu après la publication des chiffres de l’emploi, qui semblent trop positifs - et donc signaler plus de resserrement par la banque centrale américaine.

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite