Menu
RSS
A+ A A-

L'Opep relève sa prévision de demande 2011, malgré le Japon et la Libye

prix-du-petroleVienne : L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a relevé légèrement sa prévision 2011 de demande de brut, convaincue que les conséquences du séisme au Japon et la guerre en Libye ne vont pas bousculer le marché, dans son rapport mensuel publié mardi.

Le cartel de douze producteurs a révisé à 87,9 millions de barils par jour (mbj) sa prévision de demande de brut 2011, soit +0,1 mbj par rapport à sa dernière publication. Le chiffre pour 2010 a été révisé à la hausse de 0,1 mbj à 86,5 mbj.

Avec les combats en Libye, l'Opep précise que sa production a baissé de 626'000 barils/jour en mars, à 29,3 mbj.

La production libyenne, 1,6 mbj dont environ 1,3 mbj exportés, "a été réduite de presque 80%" à 0,36 mbj, une quantité "destinée en totalité à la consommation locale" d'après l'Opep.

Les rebelles opposés au dirigeant libyen Mouammar Kadhafi veulent relancer les exportations depuis l'est du pays sous leur contrôle pour financer leur lutte, mais de nombreux champs pétrolifères et un important oléoduc ont été bombardés ces derniers jours.

"Les membres de l'Opep ont compensé la plupart des pertes de production, garantissant un bon approvisionnement. Le marché peut être sûr que dans les mois à venir, l'organisation continuera à soutenir la stabilité du marché pétrolier", insiste le cartel, critiqué par les pays consommateurs pour son inaction face à la flambée des cours depuis le début de la crise libyenne.

"Les événements récents seuls ne justifient pas les cours actuels", qui ont atteint 125 dollars à Londres ce mardi, estime l'Opep. Ils reflètent des anticipations "avec des peurs de pénuries dans les prochains trimestres."

En ce qui concerne le Japon, frappé par un séisme dévastateur le 11 mars et aux prises depuis avec une crise nucléaire, l'Opep juge que ces événements n'auront qu'un effet "marginal" sur la demande mondiale de pétrole.

"Le désastre au Japon a conduit à une baisse soudaine de la consommation de pétrole. Cependant, ceci devrait être compensé par un recours accru au pétrole pour la production d'énergie à la place du nucléaire et par les opérations de reconstruction plus tard dans l'année", estime l'Opep.

Ces événements permettent cependant au cartel de se rapprocher de ses objectifs officiels de production, fixés à 24,84 mbj hors Irak. En mars, avec le recul enregistré, l'Opep a pompé 26,6 mbj si on exclut l'or noir irakien.

rp

(AWP/12 avril 2011 18h30)

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 25 mai 2018 à 21:37

Le pétrole chute, Ryad et Moscou semblent prêts à augmenter …

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont lourdement chuté vendredi à New York et Londres alors que l'Arabie saoudite et son...

vendredi 25 mai 2018 à 16:20

Le pétrole chute, Ryad juge une augmentation de la productio…

Londres: Les cours du pétrole perdaient près de deux dollars vendredi en cours d'échanges européens alors que l'Arabie saoudite et son allié...

vendredi 25 mai 2018 à 13:06

Ryad et Moscou envisagent une hausse de production de pétrol…

Saint-Pétersbourg: L'Arabie saoudite et la Russie, qui s'entendent depuis 2017 avec d'autres gros producteurs de pétrole pour limiter l'offre, ont jugé possible...

vendredi 25 mai 2018 à 12:24

Le pétrole baisse, Russie et Arabie saoudite discutent d'une…

Londres: Les prix du pétrole reculaient nettement vendredi en cours d'échanges européens alors que la Russie et l'Arabie saoudite envisagent désormais d'augmenter...

vendredi 25 mai 2018 à 06:22

Le pétrole continue de reculer en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de baisser vendredi en Asie, du fait de la hausse des stocks de brut américain et...

jeudi 24 mai 2018 à 21:32

Le pétrole recule face à une possible remontée de la product…

NYC/Cours de clôture: Les cours du brut ont reculé jeudi alors que se raffermit l'hypothèse d'un assouplissement de l'accord forçant les membres...

jeudi 24 mai 2018 à 16:52

Réduction du prix du diesel: Petrobras chute de 10% en Bours…

Sao paulo: Les actions du Brésilien Petrobras chutaient jeudi matin de plus de 10% à la Bourse de Sao Paulo, au lendemain...

jeudi 24 mai 2018 à 16:13

Le pétrole accentue ses pertes avec l'aversion au risque des…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que les marchés délaissaient les actifs les plus risqués après...

jeudi 24 mai 2018 à 12:19

Le pétrole plombé par la hausse inattendue des réserves amér…

Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que les marchés digéraient la hausse hebdomadaire inattendue des réserves...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite