Menu
A+ A A-

Le pétrole porté à New York par l'espoir d'un regain de demande aux USA

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont terminé la séance en nette hausse jeudi à New York, soutenus par la perspective d'un regain de demande aux Etats-Unis, premier consommateur mondial d'or noir.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mai s'est apprécié de 1,02 dollar sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'établir à 101,28 dollars.

Le marché semble avoir complètement ignoré l'annonce (mercredi) d'un bond des réserves de brut aux Etats-Unis, habituellement signe d'un accès de faiblesse de la demande énergétique, a observé Bart Melek de TD Securities. Les investisseurs se sont concentrés sur le fait que les stocks de Cushing (en Oklahoma, où est stocké le pétrole servant de référence au baril de WTI) ont baissé à leur plus bas niveau depuis janvier 2012.

Ce recul est la conséquence directe de la mise en route fin janvier de nouvelles capacités de l'oléoduc Seaway reliant Cushing aux raffineries du golfe du Mexique.

Une grande partie de ces infrastructures sont justement en période de maintenance et fonctionnent au ralenti. Mais les travaux devraient toucher à leur fin dans les semaines à venir et leur consommation de brut devrait alors repartir de l'avant.

Le prix du baril de WTI a aussi été aidé par des indicateurs américains qui sans être exceptionnels, sont corrects, a relevé Bart Melek.

Ainsi, le département du Commerce a révisé à la hausse la croissance de l'économie des Etats-Unis au quatrième trimestre 2013, à 2,6%, tirée notamment par les dépenses de consommation.

Les autorités américaines ont aussi indiqué que les inscriptions hebdomadaires au chômage dans le pays avaient affiché une baisse inattendue pour la semaine close le 22 mars.

Ce sont les signes d'une économie qui croît et par ricochet, d'une demande en énergie qui va croître, a souligné Carl Larry de Oil Outlooks and Opinion.

Les tensions géopolitiques en Ukraine ainsi que la persistance de problèmes de production en Libye et au Nigeria encouragent la hausse de prix, a estimé par ailleurs Matt Smith de Schneider Electric.







Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 13 novembre 2018 à 21:50

Venezuela: la production de pétrole poursuit sa chute en oct…

Caracas: La production de brut au Venezuela a poursuivi sa chute en octobre, avec 1,17 million de barils par jour (mbj), soit...

mardi 13 novembre 2018 à 21:15

Les cours du pétrole poursuivent leur série noire à New York…

NYC/Cours de clôture: Les prix des barils de pétrole brut cotés à New York et Londres ont plongé mardi à la clôture...

mardi 13 novembre 2018 à 16:22

Le pétrole baisse, inquiété par Trump et les prévisions de l…

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens alors que Donald Trump a demandé à l'Opep de ne pas...

mardi 13 novembre 2018 à 14:12

Le marché du pétrole trop dépendant du schiste américain, se…

Londres: Le marché de l'or noir va être de plus en plus dépendant de la production de schiste des Etats-Unis, faute d'investissements...

mardi 13 novembre 2018 à 12:23

L'Opep revoit la demande de pétrole en baisse, s'inquiète d…

Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, alors que...

mardi 13 novembre 2018 à 12:20

Le pétrole en nette baisse après des propos de Trump contre …

Londres: Les prix du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, après que Donald Trump a demandé la veille de ne...

mardi 13 novembre 2018 à 12:02

Pour le Foll, le "gouvernement doit reculer" sur l…

Paris: Le maire du Mans Stéphane Le Foll (PS) a appelé le gouvernement à "reculer" sur la taxation des carburants et à...

mardi 13 novembre 2018 à 09:24

Au large de l'Angola, un espoir pétrolier nommé Kaombo

Au large de l'angola: La longue torchère qui s'échappe de sa proue éclaire la nuit à des milles nautiques à la ronde.Depuis...

mardi 13 novembre 2018 à 07:27

Les économies du Golfe se redressent mais restent sujettes à…

Dubaï: La croissance dans le Golfe se redressera en 2018 après une contraction l'an dernier, mais restera vulnérable en raison de la...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

Lire la suite

Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

Le lundi 15 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

Lire la suite

Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

Lire la suite