Menu
A+ A A-

Le pétrole se stabilise, le marché attend les stocks américains

prix-du-petrole LondresLondres: Les prix du pétrole se stabilisaient mercredi en cours d'échanges européens, des interruptions de production en Libye et au Nigeria étant contrebalancées par la perspective d'une hausse des stocks de brut aux États-Unis.
Vers 11H00 GMT (12H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 107,03 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 4 cents par rapport à la clôture de mardi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance grappillait 8 cents, 99,27 dollars.

Les cours du brut étaient soutenus par des interruptions de production en Libye et au Nigeria, indiquaient les analystes de Commerzbank.

La compagnie de pétrole anglo-néerlandaise Royal Dutch Shell a déclaré mercredi l'état de force majeure sur ses exportations de pétrole brut en provenance du Nigeria, alors qu'elle s'efforce de réparer l'un de ses oléoducs saboté.

Le géant pétrolier a indiqué que l'oléoduc a été arrêté après la découverte d'une fuite le 4 mars, entraînant la suspension des exportations de pétrole brut provenant du terminal de Forcados, d'une capacité de 400.000 barils de pétrole par jour.

Les vols de pétrole brut sont un problème majeur au Nigeria, qui est le plus gros producteur de pétrole en Afrique.

Par ailleurs, la production continuait de diminuer en Libye, s'établissant maintenant à moins de 200.000 barils par jour selon plusieurs analystes.

Le secteur pétrolier libyen est très perturbé depuis l'été, à cause de divers mouvements de protestations, notamment de la part de rebelles qui réclament l'autonomie de la région orientale de Libye.

Toutefois, les prix du pétrole étaient contenus dans leur hausse par la perspective d'une nouvelle hausse des stocks pétroliers aux États-Unis.

Le département américain à l'Énergie (DoE) doit communiquer mercredi à 14H30 GMT le niveau des stocks pétroliers américains pour la semaine dernière.

Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones, les réserves de brut auraient progressé de 2,8 millions de barils, tandis que les stocks d'essence et de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) auraient chacun reculé de 1,3 million de barils.

Enfin, les craintes des opérateurs liées à l'escalade des tensions entre les Occidentaux et la Russie au sujet de la Crimée semblaient s'apaiser un peu mercredi.

Même si les tensions sur l'Ukraine restent palpables, les risques semblent avoir été réduits après que le président américain et ses alliés ont décidé de prendre des sanctions économiques plus dommageables contre la Russie seulement si Moscou va plus loin que la prise de la Crimée, estimait Abhishek Deshpande, analyste chez Natixis.

jb/acd/ide

INTERCONTINENTALEXCHANGE GROUP

COMMERZBANK

NATIXIS







Commenter Le pétrole se stabilise, le marché attend les stocks américains


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 24 novembre 2020 à 17:07

    Le pétrole au plus haut depuis début mars grâce aux vaccins

    Londres: Les cours du pétrole accéléraient en cours de séance européenne mardi, le Brent et le WTI atteignant même des plus haut...

    mardi 24 novembre 2020 à 14:04

    Loukoïl renoue avec les bénéfices au 3e trimestre mais reste…

    Moscou: Le numéro deux russe du pétrole Loukoïl a indiqué mardi avoir renoué avec les bénéfices au troisième trimestre, après un deuxième...

    mardi 24 novembre 2020 à 12:23

    Le pétrole continue sur sa lancée rassuré par les perspectiv…

    Londres: Les cours du pétrole gagnaient de nouveau du terrain mardi, le Brent touchant même un plus haut depuis huit mois et...

    lundi 23 novembre 2020 à 21:44

    Le pétrole grimpe sur les espoirs de vaccins rapidement disp…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont grimpé à un plus haut en trois mois lundi, encouragés par les avancées autour...

    lundi 23 novembre 2020 à 17:55

    L'industrie pétrolière promet plus de transparence sur ses é…

    Paris: Des géants du secteur pétrolier et gazier se sont engagés lundi à plus de transparence sur leurs émissions de méthane afin...

    lundi 23 novembre 2020 à 13:30

    ⛽️ Les prix des carburants continuent leur hausse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service en France poursuivaient leur hausse la semaine dernière, selon les données officielles diffusées ce jour. Les...

    lundi 23 novembre 2020 à 11:59

    Le pétrole attaque la semaine du bon pied

    Londres: Les cours du pétrole étaient au plus haut en deux mois et demi lundi, encouragés par les avancées autour de vaccins...

    vendredi 20 novembre 2020 à 21:51

    Le pétrole avance sur l'espoir de vaccins et avant la semain…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse vendredi, portés par l'espoir de vaccins contre le Covid-19 mais aussi...

    vendredi 20 novembre 2020 à 11:56

    Le pétrole avance, l'optimisme prévaut autour des vaccins et…

    Londres: Les cours du pétrole étaient en hausse vendredi, portés par les avancées des vaccins contre le Covid-19 et le retour des négociations...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 24 novembre 2020 Stimulés par les espoirs suscités par le vaccin, les cours du pétrole ont atteint des niveaux inégalés depuis que la COVID-19 a commencé à se propager en mars et a fait dégringolé la demande de pétrole. Vers 16h00 à Paris, les prix évoluaient à la hausse de plus de 3%.

    En septembre 2020, le prix du pétrole est quasi stable

    Le mercredi 21 octobre 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2020, le prix du pétrole en euros se replie (−8,3 % après +0,3 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) augmentent de nouveau (+2,3 % après +2,1 %), du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent pour le cinquième mois consécutif (+1,9 % après +4,4 %) et des prix des matières premières alimentaires qui se redressent (+2,6 % après −0,4 %). Le prix du pétrole se replie En septembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se replie (−8,3 % après +0,3 %)...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite