Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en hausse, soutenu par des craintes sur l'offre aux USA

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont ouvert en hausse à New York mardi, dans un marché tourné vers le golfe du Mexique après la fermeture d'un important couloir d'approvisionnement en brut au Texas, et avant un nouveau rapport sur les stocks américains.


Vers 13H25 GMT/14h25 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mai prenait 20 cents, à 99,80 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), limitant légèrement ses gains après une ouverture au-dessus des 100 dollars.

"Les inquiétudes concernant la fermeture du Houston Ship Channel et son impact sur l'approvisionnement des raffineries dans la région continuent à porter les prix", a relevé John Kilduff, de Again Capital.

Ce couloir de navigation reliant le golfe du Mexique au port de Houston (Texas, sud) est considéré comme crucial dans le marché de l'énergie aux Etats-Unis, du fait des très nombreuses raffineries présentes dans la région.

Il a été fermé ce week-end à la suite d'une collision entre une barge et un navire, qui a provoqué la formation d'une importante nappe de pétrole.

"Il semble que l'offre va être plus affectée que ce que l'on pensait à l'origine. Et sa réouverture ne devrait être que progressive (...) et pas avant la fin de la semaine prochaine", a poursuivi M. Kilduff. "Les garde-côtes américains veulent s'assurer que les navires entrant et sortant de ce couloir ne propagent pas davantage la nappe de pétrole", a-t-il expliqué.

Quelque 3,7 millions de barils de brut rentrent aux Etats-Unis chaque jour via ce couloir, tandis que 2,1 millions de barils en sortent, ont rappelé les experts de Commerzbank, citant les chiffres du département de l'Energie américain (DoE).

Et "140 navires sont pour l'instant bloqués de part et d'autres du couloir", ont-ils ajouté.

Les analystes se préparaient également à la parution plus tard dans la journée d'un rapport sur les stocks pétroliers américains de la fédération professionnelle API, qui est publié un jour avant le rapport officiel du DoE.

"Le consensus général est que les stocks de brut ont augmenté de 2,7 millions de barils" la semaine dernière, ont indiqué les analystes de Commerzbank.

En cas d'un nouveau gonflement de ces stocks, il s'agirait de leur dixième semaine consécutive de hausse. Ils ont progressé de 26 millions de barils depuis janvier, ce qui pèse sur les cours du brut.

Sur le front géopolitique, outre l'Ukraine, les investisseurs surveillaient aussi la Libye, important producteur de pétrole en Afrique, où la situation "continue à dégénérer", a noté John Kilduff.

Les rebelles autonomistes de l'est de la Libye bloquent depuis juillet 2013 les terminaux pétroliers du pays, perturbant les exportations de brut et privant ainsi le pays de sa principale source de revenus.

(©AFP)




Commenter Le brut ouvre en hausse, soutenu par des craintes sur l'offre aux USA

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 22 février 2018 à 12:47

Le pétrole recule légèrement avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu jeudi en cours d'échanges européens dans un marché prudent alors que les Etats-Unis publieront...

jeudi 22 février 2018 à 09:09

TechnipFMC voit son bénéfice plonger en 2017, pénalisé par d…

Paris: Le groupe de services pétroliers TechnipFMC a vu son bénéfice net plonger de 70% l'année dernière et a même accusé une...

jeudi 22 février 2018 à 06:02

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, en dépit d'estimations faisant état d'une baisse des réserves...

mercredi 21 février 2018 à 21:54

Le pétrole finit en ordre dispersé, le dollar pèse

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont terminé en ordre dispersé mercredi, la hausse...

mercredi 21 février 2018 à 21:18

CGG a achevé sa restructuration financière

Paris: Le groupe parapétrolier CGG a achevé son plan de restructuration financière, ramenant sa dette à 1,2 milliard de dollars, a-t-il annoncé...

mercredi 21 février 2018 à 16:14

Le pétrole baisse, lesté par le renforcement du dollar

Londres: Les cours du pétrole baissaient mercredi à l'approche de la fin des échanges européens, le renforcement du dollar effaçant les effets...

mercredi 21 février 2018 à 12:16

Le pétrole baisse en raison de la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient en cours d'échanges européens, plombés par la hausse du dollar et malgré des commentaires encourageants de...

mercredi 21 février 2018 à 09:30

Pétrole: la Norvège produit moins que prévu en janvier

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté moins que prévu en janvier, selon des...

mercredi 21 février 2018 à 05:08

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, plombés par le renforcement du dollar et la hausse...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite