Menu
A+ A A-

Le brut monte à New York après de nouvelles sanctions contre la Russie

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont ouvert en légère hausse vendredi à New York, dans un marché attentif à la montée des tensions entre la Russie et les Etats-Unis au sujet de la crise ukrainienne, craignant son impact sur l'approvisionnement en énergie.

Vers 14H20 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mai, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, gagnait 41 cents, à 99,31 USD, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Les tensions avec la Russie sont l'une des principales raisons de la progression du marché ce matin et elles risquent d'accélérer sa hausse au cours de la séance", a relevé Carl Larry, de Oil Outlook and Opinion.

Les États-Unis ont durci leurs sanctions à l'encontre de la Russie jeudi, ajoutant 20 personnes à la liste des 11 individus dont les avoirs sont gelés et visant des proches collaborateurs du président russe, Vladimir Poutine.

Le marché s'est principalement concentré sur les mesures punitives prises à l'encontre du milliardaire Guennady Timtchenko, cofondateur de la société de commerce d'hydrocarbures Gunvor, basée en Suisse. Les investisseurs craignent une perturbation dans les activités de courtage et ses conséquences sur l'approvisionnement en brut en provenance de Russie.

"C'est la première fois que l'on s'est autant rapproché" du marché de l'énergie, "avec les sanctions du Président Obama contre (M. Timtchenko) même s'il a vendu ses positions dans Gunvor dès mercredi", a commenté M. Larry.

"Les courtiers veulent savoir, à l'orée d'un week-end qui va nous sembler très long, ce que sera l'impact de ces sanctions et se préparent à un nouveau durcissement de la part de l'Union Européenne", a-t-il poursuivi.

Les sanctions occidentales n'ont jusqu'ici pas directement perturbé les secteurs du pétrole et du gaz.

L'adoption "de mesures plus globales dirigées contre le secteur de l'énergie reste toutefois peu probable", a nuancé Matt Smith, de Schneider Electric.

D'autre part, le marché profitait de la bonne humeur du marché des actions, selon M. Larry. "Cela donne des raisons aux investisseurs d'être optimistes sur la croissance de l'économie américaine et sur la demande en brut", a-t-il expliqué.

afp/dg



(AWP / 21.03.2014 15h41)




Commenter Le brut monte à New York après de nouvelles sanctions contre la Russie


    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    lundi 18 mars 2019

    L'Opep et ses partenaires font le point sur leur stratégie

    Bakou: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et dix Etats alliés menés par la Russie se réunissent lundi...

    mercredi 13 mars 2019

    L'Opep et la Russie: une alliance efficace à l'avenir incert…

    Moscou: C'est une alliance qui a fait ses preuves: ensemble, Russie et Opep sont parvenus à reprendre le contrôle d'un marché du...

    vendredi 01 mars 2019

    Maduro déménage le bureau européen de la compagnie pétrolièr…

    Moscou: Nicolas Maduro a ordonné le transfert du bureau européen de la société pétrolière de l'état du Venezuela PDVSA à Moscou, a...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 21 mars 2019 à 12:20

    Le pétrole recule un peu mais s'accroche à ses récents somme…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens mais restaient proches de leurs plus hauts en quatre mois atteints...

    mercredi 20 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole termine en hausse après une chute brutale des sto…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement avancé mercredi après la dégringolade des stocks de brut américain, le cours du...

    mercredi 20 mars 2019 à 17:53

    Le prix du pétrole dépasse 60 dollars à New York, une premiè…

    New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York a dépassé mercredi la barre des 60 dollars en séance...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:37

    Le pétrole monte après une chute brutale des stocks américai…

    Londres: Les cours du pétrole approchaient mercredi de leurs plus hauts en quatre mois en cours d'échanges européens après une baisse inattendue...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:15

    USA: les stocks de brut plongent, les exportations bondissen…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont chuté de manière inattendue la semaine dernière, selon les chiffres publiés mercredi...

    mercredi 20 mars 2019 à 12:23

    Le pétrole recule avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens alors que le marché peine à prendre de l'élan, à quelques...

    mercredi 20 mars 2019 à 05:14

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, mercredi en Asie, en raison des incertitudes qui se prolongent quant à...

    mardi 19 mars 2019 à 20:19

    Le pétrole finit sans direction, les réductions de l'Opep en…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont clôturé sans direction mardi alors que les investisseurs ont continué à évaluer les conséquences...

    mardi 19 mars 2019 à 16:14

    Le pétrole recule mais reste proche de ses plus hauts en qua…

    Londres: Les cours du pétrole perdaient un peu de terrain mardi en cours d'échanges européens après avoir atteint leurs plus hauts en...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 18 mars 2019 En février 2019, la production de pétrole en Russie a augmenté de 3,5% et celle de gaz naturel de 4.7% sur un an.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite