Menu
A+ A A-

Shell va réduire ses investissements de 20% dans l'amont aux Etats-Unis

prix-du-petrole LondresLondres: Le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell a annoncé jeudi qu'il allait réduire ses investissements dans l'amont (exploration-production) aux Etats-Unis de 20% cette année, alors qu'il y perd de l'argent, notamment dans le gaz de schiste.
La rentabilité de l'amont aux Etats-Unis a été affectée par des pertes dans des ressources comme les schistes. Shell diminue son portefeuille et sa base de coûts, avec des dépenses réduites de 20% en 2014 par rapport à 2013, a indiqué le groupe dans un communiqué publié avant une rencontre avec la communauté financière.

Le groupe va rediriger ses investissements sur les actifs ayant le plus de potentiel.

Shell avait dû passer l'an dernier de lourdes dépréciations liées à ses actifs dans le gaz de schiste aux Etats-Unis, qui avaient fait plonger sa division nord-américaine dans le rouge.

Shell a une base d'actifs solide et est le leader du secteur dans nombre de ses domaines de croissance. Si cette position solide donne confiance pour l'avenir, il est clair que nous devons gérer plus fermement la performance au sein de Shell, a déclaré le nouveau patron du groupe, Ben van Beurden.

Shell compte accroître sa rentabilité en segmentant plus finement ses activités en unités de performance, ce qui lui permettra de mieux gérer ses actifs, en particulier dans l'amont aux Etats-Unis et dans l'aval où le raffinage est en difficulté, et de savoir plus facilement où tailler dans son portefeuille.

Cette approche permettra de cibler les investissements de croissance plus efficacement, de se concentrer sur les domaines où l'amélioration de la performance est la plus nécessaire, et de piloter la cession d'actifs non-stratégiques, a souligné Ben van Beurden.

Pour tirer sa croissance, Shell va miser en particulier sur l'exploration notamment en eau profonde et identifier de nouvelles opportunités en Irak, au Nigeria ou au Kazakhstan.

Décidé à redresser la barre après une chute du bénéfice, Ben van Beurden a promis fin janvier de vastes cessions d'actifs et une réduction des investissements alors que le bénéfice net du groupe s'est effondré de 39% à 16,371 milliards de dollars en 2013.

Le groupe, qui entend vendre au total 15 milliards de dollars d'actifs en 2014 et 2015, en a déjà cédé pour 4,5 milliards de dollars.

Confiant dans ses perspectives, Shell indique qu'il augmentera son dividende de 4% au premier trimestre.

mg/ggy

ROYAL DUTCH SHELL PLC






Commenter Shell va réduire ses investissements de 20% dans l'amont aux Etats-Unis


    La Compagnie pétrolière Shell

    Le bénéfice trimestriel de Shell dopé par la flambée des cours

    jeudi 05 mai 2022

    Londres: Le géant pétrolier britannique Shell a publié jeudi un bénéfice net part du groupe en hausse de 26% au premier trimestre, à 7,1 milliards de dollars (6,9 milliards de francs), grâce à la flambée des cours des hydrocarbures.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 26 juin 2022 à 00:25

    Le G7 réfléchit aux moyens de plafonner les prix du pétrole …

    Schloss elmau, allemagne, 26 juin (reuters): Les dirigeants des pays du G7 tiennent des discussions "très constructives" sur un éventuel plafonnement des...

    vendredi 24 juin 2022 à 21:28

    Le pétrole se reprend, entre inquiétudes pour l'offre et cra…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont conclu en hausse vendredi après les baisses des derniers jours, tiraillés entre les inquiétudes...

    vendredi 24 juin 2022 à 18:06

    Le premier raffineur indien estime que le pétrole restera au…

    New Delhi: Les prix du pétrole resteront probablement élevés, à plus de 100 dollars le baril, pour le reste de l'année, car...

    vendredi 24 juin 2022 à 12:30

    Le pétrole se reprend avec les inquiétudes quant à l'offre d…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en petite hausse vendredi, les craintes sur une offre de brut insuffisante pour faire face à...

    jeudi 23 juin 2022 à 22:54

    L'incertitude économique fait encore baisser le pétrole, Bid…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore reculé jeudi, toujours plombés par les craintes d'une récession, qui asphyxierait la demande...

    jeudi 23 juin 2022 à 18:38

    Les craintes de récession continuent de peser sur le pétrole

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur baisse jeudi, lestés par les craintes de récession dans un contexte d'inflation galopante. En parallèle...

    jeudi 23 juin 2022 à 12:50

    Les craintes de récession continuent de peser sur le pétrole

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur baisse jeudi, après un plongeon la veille. Ils étaient lestés par les craintes de récession...

    mercredi 22 juin 2022 à 22:52

    Le pétrole se replie, entre craintes de récession et interve…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fortement baissé mercredi avant de limiter leur repli en fin de séance, emportés par...

    mercredi 22 juin 2022 à 12:10

    USA: Biden veut suspendre la taxe fédérale sur l'essence

    Washington: Le président américain, Joe Biden, va demander ce mercredi au Congrès de suspendre pour trois mois la taxe fédérale sur les...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 17 juin 2022 Le WTI a dévissé de plus de 7% depuis vendredi dernier et le Brent de la mer du Nord de plus de 6%, renouant respectivement avec leurs niveaux de prix de fin mai et début juin.

    📈 En mai 2022, le prix du pétrole rebondit

    Le mercredi 22 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2022, le prix du pétrole en euros repart à la hausse (+10,6 % après −9,2 % en avril).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient pour la première fois depuis novembre 2021 (−3,7 % après +1,7 %), sous l'effet du net recul de ceux des matières premières industrielles (−9,1 % après −1,7 %). Les prix des matières premières alimentaires, pour leur part, ralentissent (+1,1 % après +5,1 %). Le augmente à nouveau très fortement En mai 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord...

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite