Menu
A+ A A-

Shell va réduire ses investissements de 20% dans l'amont aux Etats-Unis

prix-du-petrole LondresLondres: Le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell a annoncé jeudi qu'il allait réduire ses investissements dans l'amont (exploration-production) aux Etats-Unis de 20% cette année, alors qu'il y perd de l'argent, notamment dans le gaz de schiste.
La rentabilité de l'amont aux Etats-Unis a été affectée par des pertes dans des ressources comme les schistes. Shell diminue son portefeuille et sa base de coûts, avec des dépenses réduites de 20% en 2014 par rapport à 2013, a indiqué le groupe dans un communiqué publié avant une rencontre avec la communauté financière.

Le groupe va rediriger ses investissements sur les actifs ayant le plus de potentiel.

Shell avait dû passer l'an dernier de lourdes dépréciations liées à ses actifs dans le gaz de schiste aux Etats-Unis, qui avaient fait plonger sa division nord-américaine dans le rouge.

Shell a une base d'actifs solide et est le leader du secteur dans nombre de ses domaines de croissance. Si cette position solide donne confiance pour l'avenir, il est clair que nous devons gérer plus fermement la performance au sein de Shell, a déclaré le nouveau patron du groupe, Ben van Beurden.

Shell compte accroître sa rentabilité en segmentant plus finement ses activités en unités de performance, ce qui lui permettra de mieux gérer ses actifs, en particulier dans l'amont aux Etats-Unis et dans l'aval où le raffinage est en difficulté, et de savoir plus facilement où tailler dans son portefeuille.

Cette approche permettra de cibler les investissements de croissance plus efficacement, de se concentrer sur les domaines où l'amélioration de la performance est la plus nécessaire, et de piloter la cession d'actifs non-stratégiques, a souligné Ben van Beurden.

Pour tirer sa croissance, Shell va miser en particulier sur l'exploration notamment en eau profonde et identifier de nouvelles opportunités en Irak, au Nigeria ou au Kazakhstan.

Décidé à redresser la barre après une chute du bénéfice, Ben van Beurden a promis fin janvier de vastes cessions d'actifs et une réduction des investissements alors que le bénéfice net du groupe s'est effondré de 39% à 16,371 milliards de dollars en 2013.

Le groupe, qui entend vendre au total 15 milliards de dollars d'actifs en 2014 et 2015, en a déjà cédé pour 4,5 milliards de dollars.

Confiant dans ses perspectives, Shell indique qu'il augmentera son dividende de 4% au premier trimestre.

mg/ggy

ROYAL DUTCH SHELL PLC






Commenter Shell va réduire ses investissements de 20% dans l'amont aux Etats-Unis


    La Compagnie pétrolière Shell

    Shell voit son bénéfice 3T bondir grâce à la hausse des cours

    jeudi 01 novembre 2018

    Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a dévoilé jeudi un bond de 43% de son bénéfice net au troisième trimestre, dopé comme l'ensemble du secteur par la hausse des prix du pétrole et du gaz.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 21 novembre 2018 à 17:02

    Les stocks de pétrole brut gonflent encore aux Etats-Unis (E…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont augmenté plus fortement que prévu la semaine dernière, alimentés par une production...

    mercredi 21 novembre 2018 à 16:10

    Le pétrole se reprend avant les stocks américains

    Londres: Les cours du pétrole accroissaient leurs gains mercredi en cours d'échanges européens, au lendemain d'une forte chute et en attendant les...

    mercredi 21 novembre 2018 à 15:33

    Soudan du Sud: le secteur pétrolier revit avec l'accord de p…

    Juba: Le gouvernement sud-soudanais a affirmé mercredi que la signature d'un accord de paix en septembre avait aidé à relancer le secteur...

    mercredi 21 novembre 2018 à 14:55

    Donald Trump remercie l'Arabie saoudite pour la baisse du pr…

    Washington: Le président américain Donald Trump a remercié mercredi l'Arabie saoudite pour la baisse du prix du pétrole, au lendemain de son...

    mercredi 21 novembre 2018 à 12:34

    Le pétrole rebondit après sa dégringolade de la veille

    Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi en cours d'échanges européens, au lendemain d'une forte chute et à la veille d'un...

    mercredi 21 novembre 2018 à 06:23

    Le pétrole rebondit en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient en Asie mercredi sous l'effet d'achats à bon compte, après avoir dégringolé de près de 7%...

    mardi 20 novembre 2018 à 22:54

    Canada: pas de marée noire après un accident sur une platefo…

    Montréal: Le pétrole ne fuit plus au large de Terre-Neuve et aucune marée noire n'est attendue après le rejet accidentel dans l'océan...

    mardi 20 novembre 2018 à 20:20

    Frappés par la crainte d'un pétrole trop abondant, les cours…

    NYC/Cours de clôture: Les prix du baril de pétrole ont plongé mardi à leur plus bas niveau depuis fin 2017, touchés de...

    mardi 20 novembre 2018 à 16:15

    Le pétrole en baisse, pénalisé par les niveaux de production

    Londres: Les cours du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, approchant de leurs plus bas en plusieurs mois, alors que...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite