Menu
RSS
A+ A A-

La société pétrolière nigériane Seplat veut entrer en Bourse à Londres et Lagos

prix-du-petrole LondresLondres: La société pétrolière nigériane Seplat - dont MPI, l'ancienne filiale de Maurel et Prom au Nigeria détient 30,1% - a annoncé mardi son intention d'entrer en Bourse à Londres et Lagos.
Seplat sera la première société nigériane à avoir ses actions ordinaires cotées sur le LSE (la Bourse de Londres, ndlr) et le NSE, la Bourse de Lagos, a indiqué la société dans un communiqué.

Grâce à cette opération, Seplat compte lever au moins 500 millions de dollars, une somme qui servira notamment à rembourser un prêt accordé au groupe par MPI et à financer des acquisitions.

Fondée en 2009, Seplat détient 45% de plusieurs permis d'exploration et de production de pétrole situés dans le Delta du Niger, aux côtés de la compagnie publique NPDC, et en est l'opérateur.

La compagnie, dont la production de pétrole s'est élevée à 51.300 barils par jour en 2013, table sur une production de 85.000 barils par jour fin 2016.

En 2013, Seplat a enregistré un chiffre d'affaires de 880 millions de dollars, en forte hausse de 40%, pour un bénéfice opérationnel de 479 millions (+45%).

Notre société a été fondée par des Nigérians avec pour but d'investir dans le pétrole et le gaz nigérians et nous sommes fiers d'avoir été la première compagnie nigériane à acheter des actifs dans le gaz et le pétrole à des groupes pétroliers internationaux et à en devenir l'opérateur, a commenté le président de Seplat, Bryant Orjiako.

Cette introduction en Bourse va nous permettre de continuer à mettre en oeuvre notre stratégie, qui inclut l'achat de nouveaux actifs. Nous sommes confiants du fait que Seplat va continuer d'être florissante, a-t-il ajouté.

MPI souligne de son côté dans un communiqué que cette double cotation donnera à Seplat les moyens de poursuivre sa croissance organique et de participer activement au développement de son portefeuille d'actifs, principalement dans le Delta du Niger.

La société française, qui a réduit sa participation au sein de Seplat dont elle détenait initialement 45%, indique disposer actuellement de 30,1% de son capital.

mg/php

MPI

ETABLISSEMENTS MAUREL ET PROM







Commenter La société pétrolière nigériane Seplat veut entrer en Bourse à Londres et Lagos

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 21 février 2018 à 16:14

Le pétrole baisse, lesté par le renforcement du dollar

Londres: Les cours du pétrole baissaient mercredi à l'approche de la fin des échanges européens, le renforcement du dollar effaçant les effets...

mercredi 21 février 2018 à 12:16

Le pétrole baisse en raison de la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient en cours d'échanges européens, plombés par la hausse du dollar et malgré des commentaires encourageants de...

mercredi 21 février 2018 à 09:30

Pétrole: la Norvège produit moins que prévu en janvier

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté moins que prévu en janvier, selon des...

mercredi 21 février 2018 à 05:08

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, plombés par le renforcement du dollar et la hausse...

mardi 20 février 2018 à 21:59

Le pétrole, scrutant toujours l'Opep, en ordre dispersé

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont terminé en ordre dispersé mardi dans un...

mardi 20 février 2018 à 18:44

Chevron a repris ses activités au Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a confirmé mardi avoir relancé ses opérations dans la région du Kurdistan irakien, après les...

mardi 20 février 2018 à 16:12

Le pétrole recule un peu dans un marché calme

Londres: Les cours du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché calme qui surveillait tout de même la...

mardi 20 février 2018 à 12:24

Le pétrole cherche une direction

Londres: Les prix du pétrole cherchaient une direction mardi en cours d'échanges européens, dans un marché encore sans grande volatilité au lendemain...

mardi 20 février 2018 à 09:23

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient mardi en Asie dans un marché troublé par les tensions au Moyen-Orient et les craintes de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite