Menu
A+ A A-

EDF ferme son parc au fioul français pour six mois

prix-du-petrole ParisParis: Le géant français de l'électricité EDF a indiqué jeudi qu'il allait arrêter pour six mois dès le mois d'avril la production de ses trois centrales au fioul françaises, concurrencées par un charbon meilleur marché dans un marché électrique en surcapacité.
On confirme la mise en place d'un programme d'arrêt long d'été, d'avril à octobre, pour assurer la compétitivté des centrales au fioul, a indiqué une porte-parole d'EDF, confirmant une information du journal Les Echos.

Cela ne préjuge pas de la décision qui sera prise quant à l'avenir de ces centrales, a-t-elle ajouté, interrogée sur l'anticipation de la fermeture de ces installations, prévue normalement pour 2023.

Le parc au fioul d'EDF consiste en trois centrales thermiques d'une capacité totale de 5.200 mégawatts, situées à Porcheville, dans les Yvelines (qui comprend quatre tranches de production de 600 MW), Cordemais (Loire-Atlantique, deux tranches de 700 MW) et Aramon (Gard, deux tranches de 700 MW).

Le marché européen de l'électricité souffre depuis plusieurs années d'une surcapacité des moyens des production, en raison de la faiblesse de la demande dans un contexte économique atone et de la double concurrence de l'électricité d'origine renouvelable et du charbon, importé à bon marché des Etats-Unis.

L'hiver particulièrement doux cette année a également réduit le besoin de recourrir à ces centrales, traditionnellement utilisées durant la saison froide pour faire face aux pics de consommation.

Ces centrales au fioul ferment habituellement durant les mois d'été mais la différence aujourd'hui est qu'il s'agit d'un arrêt garanti: auparavant, elles pouvaient être appelées en cas de pointe, et là, ce n'est pas le cas, a expliqué la porte-parole.

Le gestionnaire du réseau électrique français RTE a confirmé que ces arrêts longs d'été n'auront aucun impact sur la sécurité d'approvisionnement du pays, a-t-elle précisé.

Les centrales au fioul d'EDF ont tourné 300 heures en 2013 (hors essais), et pas du tout depuis début 2014.

Selon Les Echos, leur fermeture permettra à l'énergéticien de réaliser 13 millions d'euros par an d'économies par an à l'horizon 2016, ce que l'énergéticien n'a pas souhaité commenter.

mpa/cb/rhl

EDF






Commenter EDF ferme son parc au fioul français pour six mois


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 19 janvier 2022 à 21:44

    Le pétrole frôle les 90 dollars, avant de consolider

    Cours de clôture: Le baril de Brent de mer du Nord a frôlé mercredi les 90 dollars, porté par son élan ainsi...

    mercredi 19 janvier 2022 à 12:20

    Le pétrole grimpe, dopé par la demande et les risques sur l…

    Londres: Les cours du pétrole continuaient leur envolée mercredi, la forte demande et les risques géopolitiques exerçant une pression à la hausse...

    mercredi 19 janvier 2022 à 10:33

    L'AIE met en garde sur une possible "nouvelle année de …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a revu en hausse ses prévisions de la demande de pétrole cette année et prévenu que...

    mardi 18 janvier 2022 à 22:39

    Le pétrole s'installe en haute altitude, l'attaque sur Abou …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont clôturé mardi proches des sommets de 7 ans atteints plus tôt, une attaque sur...

    mardi 18 janvier 2022 à 13:09

    Le pétrole au plus haut depuis 2014, des risques géopolitiqu…

    Londres: Les cours du pétrole s'envolaient mardi, les risques géopolitiques faisant craindre de nouvelles perturbations d'une offre déjà tendue, hissant les prix...

    mardi 18 janvier 2022 à 11:00

    Goldman Sachs voit le baril de Brent à 100 dollars au T3

    Paris: Goldman Sachs s'attend à ce que le prix du baril de Brent atteigne 100 dollars au second semestre de cette année...

    mardi 18 janvier 2022 à 09:43

    Le pétrole Brent et le WTI au plus haut depuis 2014

    Tokyo: Les prix du Brent et du WTI évoluaient mardi à leur plus haut niveau depuis plus de sept ans, dopés par...

    mardi 18 janvier 2022 à 06:28

    Pétrole: le Brent au plus haut depuis 2014, dopé par des ten…

    Tokyo: Le prix du pétrole de Brent a atteint mardi un plus haut en sept ans, dopé par les perturbations de l'offre...

    lundi 17 janvier 2022 à 15:20

    ⛽️ Forte hausse des prix des carburants en ce début d'année …

    Paris: Les prix des carburants routiers vendus dans les stations-service en France poursuivaient leur hausse la semaine passée. Pour sa part, la moyenne des cours du pétrole...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Les prix du pétrole pourraient atteindre 125$ en 2022 et 150$ en 2023

    Le mercredi 01 décembre 2021 - L'actualité des prix du pétrole

    New York: Le prix du pétrole brut pourrait s'envoler à 125 dollars le baril l'année prochaine et à 150 dollars en 2023 en raison de la capacité limitée de l'OPEP à augmenter sa production, estiment les analystes de JP Morgan dans leur nouveau rapport.

    Lire la suite

    📉 En novembre 2021, le prix du pétrole diminue un peu

    Le vendredi 17 décembre 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2021, le prix du pétrole en euros se replie (-1,4 % après +13,8 % en octobre).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) baissent légèrement (-0,6 % après +3,3 %) sous l'effet du recul de ceux des matières premières industrielles (-4,7 % après +4,5 %). Les prix des matières premières alimentaires, pour leur part, restent orientés à la hausse (+2,4 % après +2,5 %). Le prix du pétrole se replie En novembre 2021, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) recule (-3,0 % après +12,1 %)...

    Lire la suite

    Puiser dans les réserves stratégiques de pétrole, mesure rare et temporaire

    Le mardi 23 novembre 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Washington: En butte à l'accélération de l'inflation qui mécontente les Américains, le président Joe Biden a annoncé mardi que les Etats-Unis allaient puiser dans leurs réserves stratégiques de pétrole pour tenter de faire baisser les prix de l'essence à la pompe, une initiative rarement utilisée.Cinquante millions de barils de brut américain vont être déversés sur le marché, accompagnés d'une contribution de la Chine, de l'Inde, du Japon, de la Corée du Sud et du Royaume-Uni. L'Inde a précisé qu'elle participerait à hauteur de 5 millions de barils.

    Lire la suite