Menu
RSS
A+ A A-

EDF ferme son parc au fioul français pour six mois

prix-du-petrole ParisParis: Le géant français de l'électricité EDF a indiqué jeudi qu'il allait arrêter pour six mois dès le mois d'avril la production de ses trois centrales au fioul françaises, concurrencées par un charbon meilleur marché dans un marché électrique en surcapacité.
On confirme la mise en place d'un programme d'arrêt long d'été, d'avril à octobre, pour assurer la compétitivté des centrales au fioul, a indiqué une porte-parole d'EDF, confirmant une information du journal Les Echos.

Cela ne préjuge pas de la décision qui sera prise quant à l'avenir de ces centrales, a-t-elle ajouté, interrogée sur l'anticipation de la fermeture de ces installations, prévue normalement pour 2023.

Le parc au fioul d'EDF consiste en trois centrales thermiques d'une capacité totale de 5.200 mégawatts, situées à Porcheville, dans les Yvelines (qui comprend quatre tranches de production de 600 MW), Cordemais (Loire-Atlantique, deux tranches de 700 MW) et Aramon (Gard, deux tranches de 700 MW).

Le marché européen de l'électricité souffre depuis plusieurs années d'une surcapacité des moyens des production, en raison de la faiblesse de la demande dans un contexte économique atone et de la double concurrence de l'électricité d'origine renouvelable et du charbon, importé à bon marché des Etats-Unis.

L'hiver particulièrement doux cette année a également réduit le besoin de recourrir à ces centrales, traditionnellement utilisées durant la saison froide pour faire face aux pics de consommation.

Ces centrales au fioul ferment habituellement durant les mois d'été mais la différence aujourd'hui est qu'il s'agit d'un arrêt garanti: auparavant, elles pouvaient être appelées en cas de pointe, et là, ce n'est pas le cas, a expliqué la porte-parole.

Le gestionnaire du réseau électrique français RTE a confirmé que ces arrêts longs d'été n'auront aucun impact sur la sécurité d'approvisionnement du pays, a-t-elle précisé.

Les centrales au fioul d'EDF ont tourné 300 heures en 2013 (hors essais), et pas du tout depuis début 2014.

Selon Les Echos, leur fermeture permettra à l'énergéticien de réaliser 13 millions d'euros par an d'économies par an à l'horizon 2016, ce que l'énergéticien n'a pas souhaité commenter.

mpa/cb/rhl

EDF






Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 20 avril 2018 à 21:39

Le pétrole avance, les déclarations de l'Opep éclipsant cell…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé vendredi, davantage influencés par les déclarations à l'occasion d'une réunion de l'Opep que...

vendredi 20 avril 2018 à 16:48

Ryad veut un pétrole plus cher, Donald Trump s'y oppose

Djeddah (arabie saoudite): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a estimé vendredi que le marché avait la capacité de supporter des...

vendredi 20 avril 2018 à 16:42

Le pétrole en berne, Trump voit les efforts de l'Opep d'un m…

Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens alors que le président américain Donald Trump a suscité de vives...

vendredi 20 avril 2018 à 14:18

Trump dénonce le cours "artificiellement" élevé du…

Washington: Le président américain Donald Trump s'en est pris vendredi aux membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), estimant que...

vendredi 20 avril 2018 à 13:39

Le marché peut absorber des prix du pétrole plus élevés (min…

Djeddah (arabie saoudite): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a estimé vendredi que le marché avait la capacité de supporter des...

vendredi 20 avril 2018 à 13:38

Le pétrole hésite, l'accord de l'Opep dans le viseur de Dona…

Londres: Les prix du pétrole hésitaient vendredi en cours d'échanges européens alors que l'Opep et ses partenaires tenaient une réunion de suivi...

vendredi 20 avril 2018 à 11:57

Pétrole: la Russie voit des bases solides pour prolonger l'a…

Djeddah (arabie saoudite): La Russie a affirmé qu'il y avait "des bases très solides" pour prolonger la coopération entre les membres de...

vendredi 20 avril 2018 à 06:23

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient légèrement vendredi en Asie dans un marché volatil, en attendant une réunion de l'Opep dans un...

vendredi 20 avril 2018 à 06:03

Au-delà du pétrole: les majors en quête de diversification

Paris: Le rachat de Direct Energie par Total annoncé cette semaine illustre la volonté des groupes pétroliers de se diversifier face à...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En février 2018, le prix du pétrole diminue

Le mercredi 21 mars 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En février 2018, le prix du pétrole en euros se replie (−6,6 % après +4,1 % en janvier). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent légèrement (+0,3 % après +0,2 %). Le prix du pétrole diminue En février 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros diminue après sept mois de hausse (−6,6 % après +4,1 % en janvier), à 53 € en moyenne par baril. La baisse de février est un peu moins marquée en dollars (−5,4 % après +7,3 %). Cours du pétrole février 2018...

Lire la suite

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite