Logo

Repsol: le bénéfice 2013 plonge de 90% plombé par les provisions pour YPF

prix-du-petrole madridMadrid: Le bénéfice net du groupe pétrolier espagnol Repsol a fondu, reculant de 90,5% en 2013, affecté par 1,3 milliard de provisions passées pour répercuter les pertes liées à la nationalisation d'YPF en 2012 par l'Argentine, selon un communiqué du groupe publié mardi.
A valeur d'inventaire constant (constant cost of supply, CSS), un critère qui rend ses résultats comparables à ceux des compagnies pétrolières américaines, selon Dow Jones Newswires, Repsol a dégagé un bénéfice net de 1,823 milliard d'euros en 2013, en baisse de 6,7%.

Repsol avait averti dès vendredi du lourd impact qu'auraient ces provisions, passées pour refléter la baisse de la valorisation des 51% qu'il détenait au capital d'YPF par rapport à ses premières estimations.

Après de long mois de conflit, le conseil d'administration de Repsol a validé mardi un accord final avec le gouvernement argentin pour une compensation financière de 5 milliards de dollars.

Cet accord permettra de renforcer la solidité financière du groupe et d'augmenter la capacité de croissance et d'investissement ces prochaines années, affirmait Repsol en présentant ses résultats.

En 2013, l'excédent brut d'exploitation du groupe (Ebitda) a chuté de 10,4%, jusqu'à 6,23 milliards d'euros.

Outre les pertes liées à YPF, le groupe a souffert à cause d'un environnement économique et politique complexe, particulièrement en Libye, où les opérations ont été interrompues pendant plus de trois mois à cause des conflits et problèmes de sécurité dans le pays.

Mais Repsol est toutefois parvenu à augmenter de 4% son volume de production, grâce à la mise en route de trois nouveaux projets clés au Brésil, en Russie et en Bolivie.

En 2013, Repsol a atteint un taux record de remplacement de ses réserves, de 275%, le plus élevé du secteur à l'échelle mondiale, souligne le groupe.


center>Tweeter



Commenter Repsol: le bénéfice 2013 plonge de 90% plombé par les provisions pour YPF