Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole pénalisé à New York par des indicateurs américains mitigés

prix-du-petrole New YorkNew York: Le prix du pétrole coté à New York a légèrement reculé vendredi, pénalisé, dans un marché sans grand élan, par des indicateurs américains en demi-teinte.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mars a cédé 5 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'établir à 100,30 dollars.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, a terminé à 109,08 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 56 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Depuis que le baril est parvenu à clôturer au-dessus de la barre symbolique des 100 dollars pour la première fois de l'année en début de semaine on a du mal à passer à l'étape suivante et on oscille autour de ce seuil, a souligné Robert Yawger de Mizuho Securities USA.

L'annonce en début de séance d'une chute surprise de la production industrielle aux Etats-Unis en janvier, imputée en partie au mauvais temps, a notamment pesé sur l'état d'esprit des investisseurs.

La stabilité affichée par la moral des ménages américains en février, alors que les analystes s'attendaient à une baisse, n'a pas suffi à les rasséréner.

Pour Robert Yawger, les acteurs du marché anticipent aussi une légère diminution de la demande de brut dans les jours à venir alors que la saison de maintenance des raffineries va s'intensifier.

Mais le recul des prix a été limité par plusieurs facteurs de nature à faire monter les cours, dont la croissance plus forte que prévu de la zone euro au quatrième trimestre, a remarqué Tim Evans de Citi.

L'offre de brut au niveau mondial est aussi perturbée par des problèmes de production au larges des côtes de l'Angola et une baisse de la production en Libye, a ajouté le spécialiste.

Par ailleurs, alors que la neige continuait de tomber sur plusieurs zones de la côte nord-est des Etats-Unis, les acteurs du marché essaient de déterminer l'impact que va avoir cette nouvelle tempête hivernale, a commenté Phil Flynn de Price Futures Group.

Les températures glaciales ont bien sûr des effets sur la production de pétrole et son transport, et elles font augmenter la demande en fioul de chauffage, expliquait-il. Mais en même temps, de nombreux vols sont annulés, les gens, coincés chez eux, ne conduisent pas, etc.







Commenter Le pétrole pénalisé à New York par des indicateurs américains mitigés

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 23 février 2018 à 21:26

Le pétrole progresse, influencé par la baisse des stocks amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en hausse vendredi, toujours influencés par...

vendredi 23 février 2018 à 16:05

Le pétrole temporise après avoir grimpé avec les stocks amér…

Londres: Les cours du pétrole bougeaient peu vendredi en cours d'échanges européens, temporisant après avoir grimpé en raison de stocks américains plus...

vendredi 23 février 2018 à 12:26

Le pétrole en léger repli après les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu vendredi en cours d'échanges européens après avoir bondi la veille à la suite de...

vendredi 23 février 2018 à 10:41

Parapétrolier: Schlumberger et Subsea 7 projettent une coent…

Oslo: Le leader mondial du secteur parapétrolier, le franco-américain Schlumberger, et son concurrent Subsea 7 ont dévoilé vendredi leur intention de former...

vendredi 23 février 2018 à 06:37

Le pétrole à la baisse en Asie

hong kong: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, après les gains enregistrés la veille grâce à...

jeudi 22 février 2018 à 21:39

Le pétrole soutenu par les exportations et les stocks améric…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont progressé jeudi à la clôture, soutenus par...

jeudi 22 février 2018 à 17:35

USA: baisse surprise des stocks de pétrole brut au 16/02

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé aux Etats-Unis la semaine dernière selon des chiffres publiés jeudi par l'Agence américaine...

jeudi 22 février 2018 à 16:29

Le pétrole remonte un peu, le marché hésite avant les stocks…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant alors que les Etats-Unis publieront jeudi leurs...

jeudi 22 février 2018 à 12:47

Le pétrole recule légèrement avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu jeudi en cours d'échanges européens dans un marché prudent alors que les Etats-Unis publieront...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite