Menu
A+ A A-

Le pétrole pénalisé à New York par des indicateurs américains mitigés

  • Cours du pétrole
prix-du-petrole New YorkNew York: Le prix du pétrole coté à New York a légèrement reculé vendredi, pénalisé, dans un marché sans grand élan, par des indicateurs américains en demi-teinte.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mars a cédé 5 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'établir à 100,30 dollars.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, a terminé à 109,08 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 56 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Depuis que le baril est parvenu à clôturer au-dessus de la barre symbolique des 100 dollars pour la première fois de l'année en début de semaine on a du mal à passer à l'étape suivante et on oscille autour de ce seuil, a souligné Robert Yawger de Mizuho Securities USA.

L'annonce en début de séance d'une chute surprise de la production industrielle aux Etats-Unis en janvier, imputée en partie au mauvais temps, a notamment pesé sur l'état d'esprit des investisseurs.

La stabilité affichée par la moral des ménages américains en février, alors que les analystes s'attendaient à une baisse, n'a pas suffi à les rasséréner.

Pour Robert Yawger, les acteurs du marché anticipent aussi une légère diminution de la demande de brut dans les jours à venir alors que la saison de maintenance des raffineries va s'intensifier.

Mais le recul des prix a été limité par plusieurs facteurs de nature à faire monter les cours, dont la croissance plus forte que prévu de la zone euro au quatrième trimestre, a remarqué Tim Evans de Citi.

L'offre de brut au niveau mondial est aussi perturbée par des problèmes de production au larges des côtes de l'Angola et une baisse de la production en Libye, a ajouté le spécialiste.

Par ailleurs, alors que la neige continuait de tomber sur plusieurs zones de la côte nord-est des Etats-Unis, les acteurs du marché essaient de déterminer l'impact que va avoir cette nouvelle tempête hivernale, a commenté Phil Flynn de Price Futures Group.

Les températures glaciales ont bien sûr des effets sur la production de pétrole et son transport, et elles font augmenter la demande en fioul de chauffage, expliquait-il. Mais en même temps, de nombreux vols sont annulés, les gens, coincés chez eux, ne conduisent pas, etc.






Commenter Le pétrole pénalisé à New York par des indicateurs américains mitigés


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 07 décembre 2022 à 22:30

    Arabie saoudite: premier excédent budgétaire en presque 10 a…

    Ryad: L'Arabie saoudite a annoncé mercredi son premier excédent budgétaire depuis près de dix ans, dépassant ses propres prévisions, dans une année...

    mercredi 07 décembre 2022 à 21:40

    Le pétrole WTI clôture en baisse de 3,01%, nouveau plus bas …

    Cours de clôture: Le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI), principale variété de référence américaine, a clôturé mercredi en baisse...

    mercredi 07 décembre 2022 à 17:32

    🛢️ USA: les stocks de pétrole chutent encore, mais la demand…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole se sont de nouveau fortement contractées la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    mercredi 07 décembre 2022 à 15:00

    La Chine ignore le plafonnement des prix et achète du pétrol…

    Moscou: Les raffineurs chinois semblent continuer à acheter du brut russe et à ignorer le plafonnement des prix imposé par les pays...

    mercredi 07 décembre 2022 à 14:25

    La Russie préoccupée par l'embouteillage de pétroliers dans …

    Moscou: La Russie est préoccupée par l'embouteillage de pétroliers dans le détroit du Bosphore et est en train discuter de la question...

    mercredi 07 décembre 2022 à 13:15

    La production de carburants d'aviation non-fossiles aura tri…

    Genève: La production de carburants d'aviation d'origine non-fossile devrait au moins tripler cette année dans le monde, s'est félicitée mercredi la principale...

    mercredi 07 décembre 2022 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les sanctions contre la Russie éclipsées…

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur recul mercredi, les inquiétudes sur l'impact potentiel pour la demande de nouvelles hausses de taux par...

    mardi 06 décembre 2022 à 21:55

    Le pétrole WTI au plus bas de l'année, risques pour la deman…

    Cours de clôture: Le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI), variété de référence américaine, a fini mardi en forte baisse...

    mardi 06 décembre 2022 à 21:17

    Pétrole: le WTI finit à son plus bas niveau de l'année en cl…

    Cours de clôture: Le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI), variété de référence américaine, a fini mardi en forte baisse...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 5 décembre 2022 Le plafonnement du prix du brut russe est entré en vigueur ce jour, couplé à l'embargo Européen sur le pétrole russe acheminé par voie maritime qui supprimera les deux tiers de ses achats de brut.

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le mercredi 16 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite