Menu
RSS
A+ A A-

Gisement géant de Kachagan: pas de date de redémarrage

prix-du-petrole ParisParis: Aucune date n'est prévue pour redémarrer la production du gisement pétrolier géant de Kachagan, en mer Caspienne, arrêtée depuis octobre 2013 en raison d'une fuite sur un gazoduc, a indiqué mercredi le PDG de Total, l'un des cinq grands partenaires de ce projet.
Il est trop tôt pour prévoir une date de redémarrage, a déclaré Christophe de Margerie lors de la présentation à la presse des résultats annuels de Total.

L'arrêt du gisement kazakh, considéré comme l'une des plus importantes découvertes d'hydrocarbures de ces 40 dernières années, a pesé en 2013 sur la production d'hydrocarbures du géant pétrolier français, qui a stagné.

J'espère que les problèmes que nous vivons aujourd'hui ne vont plus perdurer, c'est quand même du très court terme, a poursuivi M. de Margerie, en soulignant que réparer le pipe (gazoduc, NDLR), ça va être fait.

La difficulté réside plutôt, selon lui, dans les prévisions de montée en puissance de la production, qui doit en théorie atteindre progressivement 370.000 barils par jour en 2015, puis un plateau de pleine production de 1,5 million de barils/jour.

Le problème, ce sera plutôt combien il faudra payer pour monter dans les phases suivantes. (...) C'est ça notre véritable challenge pour les années à venir, a dit M. de Margerie.

Total dit avoir déjà déboursé environ 8 milliards de dollars dans le projet, qu'il détient avec Eni, ExxonMobil, Shell, la société kazakhe KazMunaigas (chacun à hauteur de 16,81%), ainsi que le japonais Inpex (7,56%) et le chinois CNPC (8,33%).

Combien on a dépensé dans le projet? Trop, a commenté le PDG de Total. Mais la taille des réserves et les développements qui ont déjà été faits nous permettent de récupérer l'ensemble de nos coûts, c'est pour ça qu'il n'y a pas d'impairment (dépréciations, NDLR) sur la durée de vie de la concession, qui est initialement de 35 ou 40 ans.

Kachagan avait produit ses premiers barils le 11 septembre 2013. Mais la production avait été interrompue une première fois le 24 septembre à cause d'une fuite sur la partie terrestre du gazoduc relié au gisement. La production avait repris le 6 octobre, atteignant 79.000 barils par jour deux jours plus tard.

Mais le 9 octobre, une nouvelle fuite sur le gazoduc terrestre avait provoqué l'arrêt de la production et le lancement de nouvelles inspections.

mpa/fpo/ggy

TOTAL

ENI

EXXONMOBIL

ROYAL DUTCH SHELL PLC

INPEX







Commenter Gisement géant de Kachagan: pas de date de redémarrage

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 19 février 2018 à 18:09

Le pétrole grimpe dans un marché sans volume

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en fin d'échanges européens dans des volumes modérés alors que les tensions au Moyen-Orient, notamment...

lundi 19 février 2018 à 17:14

France: Les prix des carburants reculent

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 19 février 2018 à 14:34

La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter de 10% d'i…

Paris: La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter d'environ 10,8% d'ici à 2040, notamment du fait des transports, selon un scénario élaboré...

lundi 19 février 2018 à 13:33

Le pétrole monte un peu, le marché observe l'Iran et Israël

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens alors que les tensions au Moyen-Orient, notamment entre l'Iran et Israël...

lundi 19 février 2018 à 05:22

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de monter lundi en Asie mais l'élan pourrait être limité par la peur de voir les...

dimanche 18 février 2018 à 14:13

Abou Dhabi attribue à une compagnie espagnole une concession…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): La compagnie pétrolière publique des Emirats arabes unis (ADNOC) a annoncé dimanche avoir attribué à la société...

vendredi 16 février 2018 à 21:04

Le pétrole termine en hausse avant un week-end prolongé aux …

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais et londonien a avancé vendredi à la clôture, dans un marché sans entrain tout...

vendredi 16 février 2018 à 18:04

Le pétrole en légère hausse dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole remontaient un peu vendredi en fin d'échanges européens dans un marché sans élan avant le rapport de...

vendredi 16 février 2018 à 15:21

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York dans un marché …

New York: Le prix du pétrole coté à New York reculait légèrement à l'ouverture vendredi, les investisseurs se plaçant en retrait à...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite