Menu
A+ A A-

Le prix du pétrole, à son plus haut de l'année, frôle la barre des 100 dollars

prix-du-petrole New YorkNew York: Le prix du pétrole new-yorkais a bondi vendredi à son plus haut niveau depuis le 27 décembre après un rapport en demi-teinte sur le marché de l'emploi relançant les spéculations sur la politique monétaire américaines.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mars s'est adjugé 2,04 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'établir à 99,88 dollars, après être passé en cours de séance au-dessus de la barre symbolique des 100 dollars.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour la même échéance a terminé à 109,57 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), là aussi son plus haut niveau depuis le début 2014, en hausse de 2,69 dollars par rapport à la clôture de jeudi.


Le taux de chômage aux Etats-Unis a poursuivi son recul en janvier, baissant de 0,1 point de pourcentage par rapport à décembre pour s'établir à 6,6% grâce à un rebond des créations d'emplois, selon les chiffres officiels publiés vendredi par le département du Travail.

Mais ce rebond est beaucoup moins fort qu'espéré: 113.000 emplois nets ont été créés alors que les analystes attendaient, dans leur prévision médiane, 175.000 créations d'emplois.

La réaction du marché est un peu déroutante, a commenté Carl Larry de Oil Outlooks and Opinion.

Cela fait deux mois qu'on voit des chiffres plutôt mauvais sur l'emploi et à priori c'est de mauvaise augure pour la demande en produits pétroliers, a-t-il souligné.

Mais j'imagine que les investisseurs misent désormais sur une nouvelle mesure d'assouplissement de la politique monétaire de nature à favoriser les investissements jugés plus risqués comme les matières premières, a-t-il ajouté.

L'institution ne devrait probablement pas dévier de sa décision prise en décembre de ralentir progressivement son programme de rachat d'actifs, qui permet d'injecter en masse des liquidités sur les marchés financiers, selon plusieurs analystes.

Mais, alors que la Fed prévoit actuellement de déclencher un éventuel relèvement des taux d'intérêt une fois que le taux de chômage sera passé au-dessous des 6,5%, la nouvelle présidente de l'institution Janet Yellen pourrait faire évoluer cette limite, a remarqué Carl Larry.

En alimentant les spéculations sur la politique monétaire des Etats-Unis, ces chiffres ont également fait baisser le dollar, ce qui a soutenu les matières premières libellées dans la monnaie américaine.

L'affaiblissement du billet vert rend en effet le baril de pétrole moins coûteux pour les investisseurs munis d'autres devises.

Par ailleurs, les investisseurs se rendent bien compte que le temps particulièrement mauvais en janvier a pu jouer un rôle important en freinant l'activité, a relevé John Kilduff d'Again Capital.






Commenter Le prix du pétrole, à son plus haut de l'année, frôle la barre des 100 dollars


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 20 novembre 2018 à 22:54

    Canada: pas de marée noire après un accident sur une platefo…

    Montréal: Le pétrole ne fuit plus au large de Terre-Neuve et aucune marée noire n'est attendue après le rejet accidentel dans l'océan...

    mardi 20 novembre 2018 à 20:20

    Frappés par la crainte d'un pétrole trop abondant, les cours…

    NYC/Cours de clôture: Les prix du baril de pétrole ont plongé mardi à leur plus bas niveau depuis fin 2017, touchés de...

    mardi 20 novembre 2018 à 16:15

    Le pétrole en baisse, pénalisé par les niveaux de production

    Londres: Les cours du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, approchant de leurs plus bas en plusieurs mois, alors que...

    mardi 20 novembre 2018 à 12:19

    Contre la contrebande, l'Iran veut limiter l'essence à la po…

    Téhéran: L'Iran est en train de réintroduire des cartes limitant la quantité de carburant pouvant être achetée dans les pompes à essence...

    mardi 20 novembre 2018 à 12:16

    Le pétrole repart à la baisse dans un marché incertain

    Londres: Les prix du pétrole baissaient de nouveau mardi en cours d'échanges européens, après avoir légèrement progressé la veille, dans un marché...

    mardi 20 novembre 2018 à 10:07

    Norvège: la production de pétrole rebondit en octobre

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a rebondi en octobre mais est restée inférieure aux...

    mardi 20 novembre 2018 à 10:05

    Carburants: Mme Wargon dénonce les contradictions des "…

    Paris: La secrétaire d'Etat à l'Ecologie Emmanuelle Wargon a dénoncé mardi en pleine mobilisation des "gilets jaunes" ceux qui réclament une annulation...

    mardi 20 novembre 2018 à 04:34

    Le pétrole en baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole sont repartis à la baisse mardi en Asie, le marché restant plombé par les inquiétudes sur la...

    lundi 19 novembre 2018 à 22:12

    Canada: déversement accidentel en mer de 250.000 litres de p…

    Montréal: Un avion de surveillance et six navires ont été dépêchés lundi au large de la côte Est du Canada après le...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite