Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole monte à New York, aidé par l'optimisme sur la demande

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole montaient mardi à l'ouverture à New York, évoluant au-dessus de 95 dollars le baril, dans le sillage du Brent de Londres, soutenu par l'optimisme du marché sur la demande mondiale d'or noir.
Vers 14H20 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en février, dont c'était le dernier jour de cotation, gagnait 63 cents par rapport à vendredi et se hissait à 95,00 dollars pour la première fois depuis le 3 janvier, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les marchés financiers étaient restés fermés lundi aux Etats-Unis en raison d'un jour de célébration en mémoire de Martin Luther King.

Le baril de Brent semble être le moteur du marché ce matin en raison notamment d'attentes d'une demande mondiale plus dynamique, a noté Phil Flynn, de Price Futures Group.

Le Brent, échangé sur l'Intercontinental Exchange de Londres (ICE), évoluait au-dessus des 107 dollars le baril, en cours d'échanges, à des niveaux plus vus en près de deux semaines.

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) prévoit une demande mondiale accrue de 1,3 million de barils par jour (mbj) cette année par rapport à 2013, avec une consommation mondiale record d'or noir de 92,5 millions de barils par jour (mbj), contre 92,1 mbj prévus en décembre, selon son rapport mensuel publié mardi.

D'autre part, les prix bénéficiaient de la remontée des tensions en Libye, dont la production pétrolière était perturbée depuis des mois par des troubles politiques, des protestataires réclamant le partage des revenus pétroliers entre Tripoli et l'Est du pays.

Les attentes d'une normalisation rapide de la production pétrolière en Libye ont laissé place à une évaluation plus réaliste de la situation. Bien que le Premier ministre libyen ait annoncé que les terminaux pétroliers de l'Est du pays (...) seraient rouverts dans quelques jours, c'est difficilement faisable en pratique, ont souligné les économistes de Commerzbank.

L'annonce mardi de nouvelles injections de liquidités dans l'économie chinoise avant le Nouvel an lunaire aidait aussi les prix à progresser, a noté Phil Flynn, laissant augurer une plus grande demande en pétrole du deuxième consommateur d'or noir au monde derrière les Etats-Unis.

Et une nouvelle vague de froid aux Etats-Unis, particulièrement dans le Nord-Est du pays, devrait augmenter ces jours-ci la demande en produits pétroliers, dont le fioul de chauffage, a ajouté Phil Flynn.






Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 août 2018 à 21:52

Le pétrole regagne du terrain mais finit la semaine en retra…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, aidés par deux dossiers commerciaux impliquant les Etats-Unis, la Chine et le Mexique, ont progressé...

vendredi 17 août 2018 à 16:19

Le pétrole regagne du terrain mais reste en repli hebdomadai…

Londres: Les cours du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 12:13

Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

Londres: Les prix du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 07:57

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère baisse, vendredi en Asie, les investisseurs demeurant prudents quant à la perspective de...

jeudi 16 août 2018 à 22:05

Le pétrole se remet modestement d'une lourde chute

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont un peu remontés jeudi, dans un marché peinant à se ressaisir après des pertes...

jeudi 16 août 2018 à 16:08

Le pétrole efface une partie de ses pertes dues aux réserves…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes marquées...

jeudi 16 août 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, le marché digère la hausse des stocks am…

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes...

jeudi 16 août 2018 à 11:59

Norvège: la production pétrolière augmente moins qu'attendu …

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a augmenté en juillet, sans toutefois combler les attentes...

jeudi 16 août 2018 à 06:25

Le pétrole remonte en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, jeudi en Asie, après le plongeon enregistré la veille en raison du...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite