Menu
A+ A A-

Le pétrole rebondit à New York, aidé par la balance commerciale américaine

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont légèrement rebondi mardi à New York, après cinq séances consécutives de baisse, aidés par des chiffres encourageants de la balance commerciale des Etats-Unis, de bon augure pour la demande en brut du géant américain.
Le baril de light sweet crude(WTI) pour livraison en février s'est apprécié de 24 cents, à 93,67 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Il semble que le marché soit en train de se stabiliser après les fortes pertes essuyées (par le WTI) ces derniers jours: la pression à la vente s'est un peu calmée, a noté Gene McGillian, de Tradition Energy.

De bonnes nouvelles sur le front du commerce extérieur américain ont favorisé l'optimisme des courtiers mardi, a souligné John Kilduff, de Again Capital, laissant entrevoir de bonnes perspectives de croissance économique dans le pays et une demande accrue des industries et des particuliers en produits pétroliers.

Sous l'effet conjugué d'exportations record et d'un recul des importations, le déficit commercial américain s'est de nouveau réduit en novembre, de 12,9% par rapport au mois précédent, selon le département du Commerce américain.

D'autre part, une vague de froid historique aux Etats-Unis favorise la demande en fioul de chauffage, ce qui soutient les prix du brut sur le marché américain, a noté Matt Smith, de Schneider Electric. Cependant, les perturbations subies par de nombreux aéroports américains limitent quelque peu la hausse des cours, menaçant la consommation en produits pétroliers des compagnies aériennes, a-t-il nuancé.

Sur le front de l'offre, des attentes d'une nouvelle baisse des réserves de pétrole aux Etats-Unis pour la sixième semaine consécutive, au cours de la semaine achevée le 3 janvier, soutenaient également les prix pétroliers, a relevé David Bouckhout, de TD Securities.

Selon les experts interrogés par l'agence Dow Jones, les stocks de brut devraient montrer une baisse de 600.000 barils lors de la publication des chiffres officiels du département de l'Energie américain (DoE) mercredi matin.

Les analystes misaient en revanche sur une hausse de 2 millions de barils pour les réserves d'essence et de 1,5 million de barils pour les stocks de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage).






Commenter Le pétrole rebondit à New York, aidé par la balance commerciale américaine


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 14 novembre 2018 à 16:17

    Le pétrole remonte mais les prévisions d'une offre abondante…

    Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mercredi en cours d'échanges européens après leur chute de la veille, alors que l'offre abondante a...

    mercredi 14 novembre 2018 à 12:26

    Le pétrole en légère hausse, la surabondance de l'offre inqu…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens mais les investisseurs se focalisaient sur le déséquilibre du marché...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:42

    Pétrole: l'AIE voit la progression des stocks d'un bon oeil …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a confirmé mercredi ses prévisions de croissance de la demande de pétrole et jugé favorablement la...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:30

    Prix des carburants: hausse de taxe maintenue, mais des mesu…

    Paris: Elargissement du chèque énergie, super prime à la conversion pour les ménages modestes, le Premier ministre Edouard Philippe a dévoilé mercredi...

    mercredi 14 novembre 2018 à 04:30

    Le pétrole poursuit sa chute en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de dégringoler en Asie mercredi du fait des inquiétudes sur un trop plein d'offre sur le...

    mardi 13 novembre 2018 à 22:18

    L'Opep s'inquiète d'un pétrole trop abondant et fait déraper…

    Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, entraînant une...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:50

    Venezuela: la production de pétrole poursuit sa chute en oct…

    Caracas: La production de brut au Venezuela a poursuivi sa chute en octobre, avec 1,17 million de barils par jour (mbj), soit...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:15

    Le prix du baril de brut new-yorkais accuse sa pire chute de…

    NYC/Cours de clôture: Les prix des barils de pétrole brut cotés à New York et Londres ont plongé mardi à la clôture...

    mardi 13 novembre 2018 à 16:22

    Le pétrole baisse, inquiété par Trump et les prévisions de l…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens alors que Donald Trump a demandé à l'Opep de ne pas...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

    Le lundi 15 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite