Menu
RSS
A+ A A-

Le brut rebondit à New York, avant une vague de froid aux Etats-Unis

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole rebondissaient légèrement lundi à New York à l'ouverture, les investisseurs tablant notamment sur une plus forte demande aux Etats-Unis en raison d'une vague de froid.

Vers 14H20 GMT, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en février, qui avait accusé de fortes pertes la semaine dernière, prenait 14 cents et s'échangeait à 94,10 USD.

Les prix du brut new-yorkais s'étaient dépréciés de plus de 6 USD la semaine dernière, plombés par la perspective d'un prochain retour à la normale de la production libyenne.

Mais les opérateurs tablent désormais sur "une consommation accrue de produits pétroliers alors qu'une vague de froid" s'apprête à faire frissonner les Etats-Unis, a avancé Andy Lipow, de Lipow Oil Associates, "ce qui soutient les prix du pétrole".

Les Américains se préparaient en effet lundi à affronter un froid record dans le centre et le nord-est des Etats-Unis, où une nouvelle baisse des températures ressenties, jusqu'à -50°C, est attendue cette semaine.

D'autre part, "l'on continue à ressentir les effets de la crainte de perturbations de l'approvisionnement en pétrole au Soudan", a continué l'expert.

Les combats se sont intensifiés dimanche dans plusieurs régions au Soudan du Sud - dont l'économie repose entièrement sur l'exploitation du pétrole - alors que les négociations directes prévues entre les deux camps qui s'affrontent depuis trois semaines, ont mis un certain temps avant de s'ouvrir en Ethiopie cet après-midi.

Les troubles en Irak, gros producteur pétrolier, inquiétaient aussi les investisseurs, ont noté quant à eux les experts de Commerzbank.

Un oléoduc qui achemine le brut du nord de l'Irak au terminal pétrolier turc de Ceyhan (sur la Méditerranée) a été bombardé la semaine dernière, provoquant un arrêt du pompage du brut.

Les oléoducs, par lesquels transite une large portion du pétrole irakien destiné à l'exportation, sont souvent pris pour cible par les insurgés, ce qui affecte les exportations.

afp/jh



(AWP / 06.01.2014 16h03)





Commenter Le brut rebondit à New York, avant une vague de froid aux Etats-Unis

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 20 février 2018 à 21:59

Le pétrole, scrutant toujours l'Opep, en ordre dispersé

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont terminé en ordre dispersé mardi dans un...

mardi 20 février 2018 à 18:44

Chevron a repris ses activités au Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a confirmé mardi avoir relancé ses opérations dans la région du Kurdistan irakien, après les...

mardi 20 février 2018 à 16:12

Le pétrole recule un peu dans un marché calme

Londres: Les cours du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché calme qui surveillait tout de même la...

mardi 20 février 2018 à 12:24

Le pétrole cherche une direction

Londres: Les prix du pétrole cherchaient une direction mardi en cours d'échanges européens, dans un marché encore sans grande volatilité au lendemain...

mardi 20 février 2018 à 09:23

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient mardi en Asie dans un marché troublé par les tensions au Moyen-Orient et les craintes de...

lundi 19 février 2018 à 18:09

Le pétrole grimpe dans un marché sans volume

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en fin d'échanges européens dans des volumes modérés alors que les tensions au Moyen-Orient, notamment...

lundi 19 février 2018 à 17:14

France: Les prix des carburants reculent

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 19 février 2018 à 14:34

La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter de 10% d'i…

Paris: La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter d'environ 10,8% d'ici à 2040, notamment du fait des transports, selon un scénario élaboré...

lundi 19 février 2018 à 13:33

Le pétrole monte un peu, le marché observe l'Iran et Israël

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens alors que les tensions au Moyen-Orient, notamment entre l'Iran et Israël...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite