Menu
RSS
A+ A A-

Le brent baisse, le marché digère les stocks de brut américains

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole repartaient à la baisse vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché digérant une baisse plus forte que prévu des stocks de brut mais une forte hausse des réserves de produits distillés aux États-Unis.
Vers 17H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février valait 106,90 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 88 cents par rapport à la clôture de jeudi - après avoir chuté à 106,87 dollars, un minimum depuis deux semaines.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 98 cents, à 94,46 dollars, après être tombé à 94,32 dollars, son plus bas depuis un mois.

Selon les chiffres du département américain de l'Énergie (DoE) publiés vendredi, les réserves de brut ont reculé de 7 millions de barils lors de la semaine achevée le 27 décembre, alors que les experts interrogés par l'agence Dow Jones Newswires tablaient en moyenne sur une baisse de 2,2 millions de barils.

Par contre, les stocks de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage), très surveillés en période hivernale, ont augmenté de 5 millions de barils, surprenant les analystes qui s'attendaient à une baisse de 300.000 barils.

Quant au stocks d'essence, ils ont enregistré une hausse de 800.000 barils, soit un peu moins que ce que prévoyaient les experts (+1,2 million de barils).

Un repli des réserves pétrolières aux États-Unis est habituellement bien reçu par les investisseurs, car interprété comme un signe de vigueur de la demande énergétique du premier consommateur mondial d'or noir.

Mais cette fois, la forte augmentation des réserves de produits distillés incitaient les investisseurs à la prudence quant à la demande américaine.

De plus, selon Phil Flynn de Price Futures Group, les courtiers anticipent la possibilité que les réserves puissent augmenter drastiquement dans les semaines à venir.

Une fois que le brouillard qui enveloppe certaines zones du golfe du Mexique, empêchant le débarquement de cargos de barils, sera levé et que les considérations fiscales liées à la fin d'année seront écartées, le marché sera amplement approvisionné, prévoit-il.

Enfin, le marché digérait toujours l'annonce jeudi de la relance des opérations sur le champ pétrolier d'Al-Charara (300.000 barils par jour) en Libye, après plusieurs mois de blocage par des protestataires.

La production libyenne de brut (qui a chuté à 250.000 barils par jour contre une capacité de 1,5 M b/j) pourrait donc remonter dans les semaines à venir alors même que l'offre de brut sur le marché mondial est déjà abondante.






Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 15 août 2018 à 21:56

Le pétrole sous la pression de stocks abondants et d'un doll…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, déjà sous la pression d'une hausse du dollar depuis plusieurs séances, ont plongé mercredi après...

mercredi 15 août 2018 à 18:17

USA: les stocks de brut bondissent, le cours chute

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont bondi la semaine dernière à la surprise des analystes, selon les chiffres...

mercredi 15 août 2018 à 16:21

Le pétrole recule avant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens avant la publication des données officielles sur les réserves américaines, alors...

mercredi 15 août 2018 à 13:24

Le pétrole baisse, pénalisé par les stocks américains et la …

Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi en cours d'échanges européens, après la hausse surprise des stocks américains, selon la fédération professionnelle...

mardi 14 août 2018 à 22:04

Le pétrole, affecté par la flambée du dollar, recule

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement baissé mardi dans un marché influencé par un dollar au plus haut depuis...

mardi 14 août 2018 à 16:10

Le pétrole remonte dans un marché plus confiant

Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 12:55

Le pétrole profite d'une accalmie de la crise turque

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 07:52

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi, du fait d'achats à bon compte, mais les investisseurs demeuraient globalement...

lundi 13 août 2018 à 23:53

Le pétrole recule dans un marché inquiet de la demande mondi…

New York: Les cours du pétrole ont baissé lundi alors qu'une potentielle contagion de la crise turque et ses conséquences sur la...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite