Menu
A+ A A-

Crise pétrolière en Libye: des médiations en cours

prix-du-petrole tripolitripoli: Le Premier ministre libyen Ali Zeidan a affirmé mercredi que des médiations de dernière chance étaient en cours pour trouver une issue à la crise pétrolière provoquée par la fermeture depuis plusieurs mois d'importants terminaux pétroliers dans l'Est du pays.
Des délégations dont des tribus ont à leur propre initiative décidé de mener une médiation pour trouver une issue à la crise, a indiqué M. Zeidan lors d'un point de presse.

Des protestataires armés bloquent depuis fin juillet les principaux terminaux pétroliers dans l'Est libyen. Cette action a provoqué une chute de la production de pétrole à 250.000 barils/jour, contre près de 1,5 Mb/j avant le début de ce mouvement.

Nous avons préféré donner une opportunité à ces initiatives qui seront les dernières, a indiqué M. Zeidan, soulignant qu'en cas d'échec le gouvernement prendrait ses responsabilités, sans donner davantage de précisions.

Il a toutefois indiqué que la crise née de la fermeture des terminaux pétroliers prendra fin en janvier.

Le chef des gardes qui bloquent ces installations pour réclamer l'autonomie de la Cyrénaïque avait décidé le 15 décembre de maintenir le blocage en raison de la non-satisfaction par le gouvernement de trois conditions, dont l'attribution à leur région d'une part des revenus pétroliers.

M. Zeidan a indiqué ne pas négocier avec ces gardes qu'il ne reconnaît pas, les accusant d'avoir trahi la mission qui leur avait été confiée de sécuriser ces sites pétroliers. Ils sont visés par un mandat de dépôt délivré par la procureur, a-t-il dit.

Cette crise des ports pétroliers a fait baisser les revenus de l'Etat de 60%, a indiqué M. Zeidan alors que fin novembre il avait estimé cette baisse de 80%.

En raison de l'arrêt des exportation pétrolières (...) l'élaboration du budget a été retardée, a-t-il ajouté, expliquant qu'en raison de cette crise des dispositions ont été prises dont la réduction des dépenses de l'Etat.

Le mouvement de protestation dans l'est du pays avait coûté au pays 9 milliards de dollars depuis le début du mouvement en juillet, selon le ministre du pétrole, Abdelbari al-Aroussi.

Principale ressource du pays, le pétrole représente plus de 80% des revenus de l'Etat.






Commenter Crise pétrolière en Libye: des médiations en cours


    Le pétrole en Libye

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Libye

    mardi 11 septembre 2018

    Libye: l'EI revendique l'attaque contre la compagnie de pétr…

    Tripoli: Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué mardi l'attaque suicide contre le siège de la Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC)...

    lundi 10 septembre 2018

    Libye: attaque contre le siège de la compagnie nationale de …

    Tripoli: Des hommes armés ont attaqué lundi le siège de la Compagnie nationale de pétrole (NOC) à Tripoli, où une explosion et...

    vendredi 07 septembre 2018

    Libye: Eni prévoit une baisse de sa production si les troubl…

    Cernobbio (italie): Le groupe italien Eni pourrait voir sa production en Libye diminuer si les tensions se poursuivent, a souligné vendredi sa...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 17 novembre 2018 à 19:40

    Burkina: appel à une grève générale contre la hausse de l'es…

    Ouagadougou: Des syndicats et organisations de la société civile burkinabè ont appelé samedi à une grève générale et une journée de protestation...

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:32

    Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:26

    Niger: nouvelle découverte de pétrole à la frontière avec l…

    Niamey: Le Niger a confirmé jeudi soir la découverte par la société algérienne Sonatrach d'un nouveau bassin pétrolier à Kafra, à la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 10:26

    "Gilets jaunes": une "manifestation de solida…

    Paris: La députée Delphine Batho, nouvelle présidente de Génération écologie, a considéré vendredi que manifester avec les "gilets jaunes" contre les taxes...

    vendredi 16 novembre 2018 à 04:58

    GNL: Total espère finaliser en 2019 un accord sur un projet …

    Port moresby: Total espère finaliser au début 2019 un accord pour le développement d'un projet de gaz naturel liquéfié (GNL) en Papouasie-Nouvelle-Guinée...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite