Menu
A+ A A-

Asie: en baisse après l'annonce de la Fed et la hausse du dollar

prix-du-petrole SingapourSingapour: Le pétrole se repliait jeudi en Asie sous l'effet d'une remontée du dollar après la décision de la banque centrale américaine de réduire son soutien à la première puissance économique mondiale.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier reculait de 14 cents, à 97,66 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février lâchait 24 cents, à 109,39 dollars.

Les investisseurs saluaient l'annonce de la Fed de réduire "modestement" le montant de ses injections de liquidités dans le système financier américain, en raison d'une amélioration de la conjoncture.

La Réserve fédérale a indiqué qu'elle réduisait de 85 à 75 milliards de dollars le montant de ses rachats d'actifs mensuels (bons du Trésor et titres adossés à des créances hypothécaires), auxquels elle procède pour desserrer l'étau du crédit et soutenir l'activité.

Ce flot de liquidités a soutenu ces derniers mois les marchés non seulement aux Etats-Unis mais dans le monde entier, particulièrement dans les pays émergents qui en ont profité pour attirer des montants importants de capitaux.

L'effet précis de l'annonce de la Fed sur l'économie américaine et l'afflux d'argent frais dans les pays émergents reste à connaître. "Les cours du brut resteront dans une fourchette étroite jusqu'à ce qu'on sache clairement l'impact de cette décision de la Fed", selon Sanjeev Gupta, analyste du cabinet de conseil EY.

L'annonce de la Fed a revigoré le dollar. Or un billet vert plus fort rend moins attractifs les achats de brut libellés en monnaie américaine pour les investisseurs munis d'autres devises.

Après avoir atteint mercredi en séance 104,36 yens, son plus haut niveau depuis octobre 2008, il valait 104,00 yens jeudi matin à Tokyo.

Les cours du brut étaient en revanche soutenus par la baisse des stocks aux Etats-Unis qui signale une reprise de la demande.

Le département américain à l'Énergie (DoE) a fait état d'un recul des réserves de 2,9 millions de barils la semaine dernière.

Mercredi, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier avait gagné 58 cents pour s'établir à 97,80 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le Brent avait terminé à 109,63 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 1,19 dollar par rapport à la clôture de mardi.

afp/mm



(AWP / 19.12.2013 06h30)




Commenter Asie: en baisse après l'annonce de la Fed et la hausse du dollar


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 18 novembre 2018 à 14:45

    Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal", mai…

    Paris: Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal" mais son "devoir" est de transformer l'économie pour la rendre moins dépendante du pétrole, a...

    samedi 17 novembre 2018 à 19:40

    Burkina: appel à une grève générale contre la hausse de l'es…

    Ouagadougou: Des syndicats et organisations de la société civile burkinabè ont appelé samedi à une grève générale et une journée de protestation...

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:32

    Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:26

    Niger: nouvelle découverte de pétrole à la frontière avec l…

    Niamey: Le Niger a confirmé jeudi soir la découverte par la société algérienne Sonatrach d'un nouveau bassin pétrolier à Kafra, à la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 10:26

    "Gilets jaunes": une "manifestation de solida…

    Paris: La députée Delphine Batho, nouvelle présidente de Génération écologie, a considéré vendredi que manifester avec les "gilets jaunes" contre les taxes...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite