Menu
A+ A A-

Le pétrole recule, prudence avant la Fed et les stocks américains

prix-du-petrole LondresLondres: Les prix du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens, dans un marché prudent avant une importante réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed) et les chiffres sur les stocks de brut aux États-Unis.
Vers 11H00 GMT (12H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, valait 108,40 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,01 dollar par rapport à la clôture de lundi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en janvier perdait 6 cents, à 97,42 dollars.

Le Brent a glissé sous les 109 dollars (mardi), après avoir réalisé (lundi) sa plus forte hausse en deux semaines, ce qui a incité les investisseurs à prendre des bénéfices avant une réunion clef de la Fed au cours de laquelle la banque centrale pourrait décider de ralentir son stimulus, expliquaient les analystes d'Investec.

La banque centrale américaine réunit en effet mardi et mercredi son Comité de politique monétaire (FOMC). Il sera question du programme de rachats d'actifs de 85 milliards de dollars par mois, qui a pour but de soutenir la reprise économique aux États-Unis.

La Fed a déjà signalé son intention de ralentir ce programme dès que l'économie américaine lui semblera assez solide. De récents indicateurs économiques positifs de la première économie mondiale ont donc alimenté les spéculations d'une réduction des rachats d'actifs lors de cette dernière réunion de 2013.

Les injections de la Fed ont un effet dilutif sur le dollar et incitent les investissements dans les actifs risqués, deux conséquences qui ont tendance à soutenir le pétrole.

Le recul du Brent ce mardi s'expliquait aussi par le changement de contrat de référence, après l'expiration du contrat pour livraison en janvier lundi, soulignaient les analystes de Commerzbank.

De son côté, le WTI ne parvenait pas à profiter de la perspective d'un recul des stocks de brut aux États-Unis, pour la semaine terminée le 13 décembre.

Selon le sondage mené auprès d'analystes par l'agence Platts, les réserves de brut auraient reculé de 4 millions de barils tandis que les stocks d'essence auraient progressé de 1,4 million de barils et que ceux de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) se seraient contractés de 1 million de barils.

Mercredi dernier, le département américain à l'Énergie (DoE) avait fait état d'un recul des stocks de brut de 10,6 millions de barils et d'une progression des stocks d'essence et de produits distillés de respectivement 4,5 et 6,7 millions de barils.






Commenter Le pétrole recule, prudence avant la Fed et les stocks américains



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 21 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole glisse, ignorant le risque géopolitique au Moyen-…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique et se concentrant sur l'absence de ruptures d'approvisionnement, les...

    mardi 21 mai 2024 à 11:08

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies...

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite