Menu
A+ A A-

Le brut quasi stable à New York en attendant les stocks et l'Opep

prix-du-petrole New YorkNew York: Le cours du baril de pétrole new-yorkais évoluait tout près de l'équilibre mardi à l'ouverture, reprenant son souffle après la progression de la veille en attendant le rapport sur les stocks de brut aux Etats-Unis et une réunion de l'Opep.

Vers 14H20 GMT/15h20 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) grappillait 1 cent à 93,83 dollars.

"Après le flot d'indicateurs positifs" lundi, qui a tiré le prix du WTI vers le haut, et "avant le petit jeu des paris sur le rapport hebdomadaire des stocks de brut aux Etats-Unis et la rencontre de l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) mercredi", le marché "ne fait presque rien" ce mardi, remarquait Matt Smith de Schneider Electric.

"Les marchés mondiaux semblent dans leur ensemble faire preuve d'un certain manque d'appétit pour le risque" et seul "un accès de faiblesse du dollar apporte un peu de soutien au brut", un billet vert plus faible rendant plus avantageux les achats de pétrole libellé dans la monnaie américaine pour les investisseurs munis d'autres devises, soulignait le spécialiste.

Pour acheter ou vendre, les investisseurs attendaient plutôt la publication mercredi du rapport hebdomadaire du département américain de l'Energie sur les stocks de produits pétroliers aux Etats-Unis, premier consommateur mondial d'or noir.

Ces réserves n'ont cessé de gonfler depuis la mi-septembre et certains observateurs anticipent enfin un recul cette semaine.

Le marché se plaçait aussi en retrait avant la réunion mercredi à Vienne des membres de l'Opep.

Selon plusieurs analystes, les membres du cartel devraient laisser inchangé leur plafond de production à 30 millions de barils par jour, niveau auquel il est fixé depuis fin 2011.

Mais "les rumeurs, murmures et commentaires des divers délégués de l'Opep font tanguer l'opinion du marché" sur ce qui pourrait ressortir de la rencontre, observait Matt Smith. "A cet égard, les rumeurs sur le fait que l'Irak pourrait être favorable à une réduction de sa production n'est pas à ignorer."

afp/rp



(AWP / 03.12.2013 15h35)




Commenter Le brut quasi stable à New York en attendant les stocks et l'Opep


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 11 août 2022 à 22:15

    Le pétrole en hausse, la demande américaine encourageante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole brut ont grimpé jeudi, soutenus par une demande américaine plus résiliente que prévu mais aussi...

    jeudi 11 août 2022 à 15:25

    L'Opep, contrairement à l'AIE, abaisse sa prévision de deman…

    Londres: L'OPEP a abaissé jeudi sa prévision de croissance de la demande mondiale de pétrole en 2022 pour la troisième fois depuis...

    jeudi 11 août 2022 à 11:36

    Le pétrole en petite hausse, la demande américaine encourage…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère hausse jeudi, après les données hebdomadaires sur les stocks de brut américain et le...

    jeudi 11 août 2022 à 10:34

    Le pétrole bénéficie d'une demande accrue à la place du gaz …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a légèrement revu en hausse jeudi sa prévision pour cette année de la croissance de la...

    mercredi 10 août 2022 à 23:00

    Le pétrole augmente, en dépit d'un gonflement des stocks amé…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en légère hausse mercredi, dans le sillage du bond du marché actions après...

    mercredi 10 août 2022 à 17:43

    Reprise des livraisons de pétrole russe en Slovaquie

    Bratislava: Les livraisons de pétrole russe ont repris mercredi en Slovaquie, après une coupure liée à des sanctions visant Moscou et portant...

    mercredi 10 août 2022 à 12:07

    Le pétrole fléchit, entre récession et potentiel retour du b…

    Londres: Les prix du pétrole perdaient du terrain mercredi, plombés par un potentiel retour du brut iranien sur le marché avec la...

    mardi 09 août 2022 à 18:07

    Le pétrole hésite entre nucléaire iranien et interruptions d…

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient mardi, entre la possibilité d'un retour du brut iranien sur le marché, si Téhéran valide le texte...

    mardi 09 août 2022 à 13:31

    Les livraisons de pétrole russe via l'Ukraine interrompues

    Moscou: Les livraisons de pétrole russe à trois pays européens via l'Ukraine ont été interrompues après le refus d'une transaction bancaire liée...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 11 aoüt 2022 Le prix moyen de l'essence aux États-Unis est passé sous la barre des 4 dollars, à 3,99 $ le gallon Le gallon américain Un gallon équivaut à 3,8 litres. jeudi pour la première fois depuis des mois, soulageant ainsi les conducteurs du plus grand consommateur de carburant au monde. Le litre d'essence sans plomb ordinaire s'échangeait à 1,05 dollar aux USA (environ 1,02 euro).

    📈 En mai 2022, le prix du pétrole rebondit

    Le mercredi 22 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2022, le prix du pétrole en euros repart à la hausse (+10,6 % après −9,2 % en avril).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient pour la première fois depuis novembre 2021 (−3,7 % après +1,7 %), sous l'effet du net recul de ceux des matières premières industrielles (−9,1 % après −1,7 %). Les prix des matières premières alimentaires, pour leur part, ralentissent (+1,1 % après +5,1 %). Le augmente à nouveau très fortement En mai 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord...

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite