Menu
A+ A A-

Le pétrole baisse à New York du fait de l'accord avec l'Iran

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole coté à New York ont fini en baisse lundi du fait de l'accord majeur conclu avec l'Iran, mais ce recul a été limité par l'horizon auquel les investisseurs pensent voir l'offre mondiale concrètement augmenter suite à cette avancée.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en janvier sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) a cédé 75 cents, pour s'établir à 94,07 dollars.

Il avait touché un plancher à 93,08 cents en cours de séance, un plus bas en cinq mois, avant de se ressaisir.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour la même échéance a terminé à 111,00 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 5 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Le WTI a touché un plancher à 93,08 cents en cours de séance, un plus bas en cinq mois, avant de se ressaisir.

La baisse a été contenue car les investisseurs réalisent que cela va prendre un certain temps avant que l'on voit dans la réalité une offre importante venant d'Iran, souligne Carl Larry, de Oil Outlooks and Opinion.

Et même si l'Iran est un producteur majeur, c'est aussi un pays qui consomme beaucoup, ce qui pourrait limiter ses exportations d'or noir, souligne Carl Larry.

Un accord historique a été conclu après des négociations difficiles entre les grandes puissances et l'Iran sur son programme nucléaire controversé ce week-end à Genève. Selon l'accord, la république islamique acceptera de limiter ses ambitions nucléaires en échange d'un allègement des sanctions économiques, dont un embargo sur les exportations de pétrole iranien.

Mais si les tensions se relâchent de ce côté, elles n'ont pas disparu du Moyen-Orient en général, souligne Carl Larry.

Phil Flynn, de Price Futures Group, observent ainsi que les choses chauffent en Syrie et en Libye, ce qui maintient une certaine prime de risque géo-politique appliquée au baril.

Les rebelles syriens, dont des jihadistes du Front Al-Nosra affilié à Al-Qaïda, ont notamment pris le contrôle d'un champ de pétrole dans l'est de la Syrie, l'un des plus grands du pays, a rapporté samedi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.

En Libye, de violents affrontements entre l'armée et le groupe jihadiste Ansar Ashariaa ont fait au moins huit morts et une cinquantaine de blessés à Benghazi lundi.





Commenter Le pétrole baisse à New York du fait de l'accord avec l'Iran



    Communauté prix du baril


    Le pétrole en Iran

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

    mercredi 11 octobre 2023

    💰 Réduction des revenus pétroliers Russes et pétrole Iranien…

    New York: Le plafonnement des prix des exportations de pétrole russe sous l'égide des États-Unis a réduit de manière "significative" les revenus...

    mercredi 08 février 2023

    L'Iran prévoit un baril à 100 dollars en 2023

    Téhéran: Selon Afshin Javan, représentant iranien de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), les prix du pétrole pourraient remonter à 100...

    mercredi 24 août 2022

    L'Iran propose d'aider l'Europe avec des livraisons de pétro…

    Téhéran: L'Iran a offert son aide à l'Europe sous la forme de livraisons de pétrole et de gaz pour l'hiver, selon une...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    jeudi 29 février 2024 à 11:40

    Le pétrole en petite baisse après les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement jeudi, lestés par l'accumulation des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine passée, rappelant que...

    jeudi 29 février 2024 à 08:55

    Technip Energies: résultats marqués par la sortie de Russie

    Paris: Le groupe d'ingénierie et services Technip Energies a annoncé jeudi des ventes et un bénéfice en légère baisse malgré des commandes...

    mercredi 28 février 2024 à 21:25

    Le pétrole en très léger repli après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont très légèrement baissé mercredi après une augmentation des stocks de brut aux Etats-Unis plus...

    mercredi 28 février 2024 à 17:05

    🛢️ USA: les stocks hebdomadaires de pétrole brut augmentent …

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté plus que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite