Menu
A+ A A-

Le pétrole hésite, le marché scrute les négociations avec l'Iran

prix-du-petrole LondresLondres: Les prix du pétrole divergeaient vendredi en cours d'échanges européens, souffrant à New York de prises de bénéfices et bénéficiant à Londres du blocage des négociations sur le programme nucléaire iranien.

Vers 11H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 110,33 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 25 cents par rapport à la clôture de jeudi -- après avoir atteint vers 10H30 GMT 110,60 dollars, un plus haut depuis le 22 octobre.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance perdait 29 cents, à 95,15 dollars.

Le prix du WTI, qui a progressé de plus de deux dollars jeudi grâce à l'espoir du raffermissement de la demande énergétique aux États-Unis, souffrait vendredi de prises de bénéfices, indiquaient des analystes.

Cet espoir a été alimenté par la diffusion d'une série de données américaines encourageantes pour la reprise de la première économie mondiale, et donc de la demande de pétrole du premier consommateur de brut de la planète.

Ainsi les inscriptions hebdomadaires au chômage ont reculé plus fortement que prévu aux États-Unis tandis que l'activité manufacturière dans le pays en novembre a progressé selon l'indice Markit.

De son côté, le Brent, qui a également fortement progressé jeudi (de 1,59 dollar), était toujours soutenu vendredi par le blocage des négociations sur le programme nucléaire iranien.

Le groupe des 5+1 (Chine, États-Unis, France, Royaume-Uni, Russie et Allemagne) et l'Iran ont entamé vendredi à Genève un troisième jour d'âpres discussions pour arracher un compromis, des points de blocage subsistant sur les questions les plus sensibles.

L'Iran est actuellement soumis à des sanctions, dont un embargo sur ses exportations pétrolières qui a fait plonger sa production de brut de 3,62 millions de barils par jour en 2011 à 2,67 millions de barils par jour l'année dernière.

La levée des sanctions, et notamment de cet embargo, pourrait conduire au retour rapide d'un million de barils de pétrole iranien par jour sur le marché mondial, selon plusieurs analystes.

Cela pèserait sur les cours, le marché mondial de l'or noir étant déjà largement approvisionné.

afp/rp

(AWP / 22.11.2013 12h30)



Commenter Le pétrole hésite, le marché scrute les négociations avec l'Iran


    Le pétrole en Iran

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

    mardi 20 novembre 2018

    Contre la contrebande, l'Iran veut limiter l'essence à la po…

    Téhéran: L'Iran est en train de réintroduire des cartes limitant la quantité de carburant pouvant être achetée dans les pompes à essence...

    lundi 19 novembre 2018

    Iran: un ex-ministre à tête de la société nationale pétroliè…

    Téhéran: L'ancien ministre iranien de l'Économie Massoud Karbassian, limogé en août par le Parlement, a été nommé à la tête de la...

    lundi 05 novembre 2018

    Sanctions américaines: Chine, Inde et Japon autorisés à ache…

    Washington: Les Etats-Unis ont autorisé huit pays, parmi lesquels la Chine, l'Inde, le Japon, la Corée du Sud et l'Italie, à continuer...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 21 novembre 2018 à 17:02

    Les stocks de pétrole brut gonflent encore aux Etats-Unis (E…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont augmenté plus fortement que prévu la semaine dernière, alimentés par une production...

    mercredi 21 novembre 2018 à 16:10

    Le pétrole se reprend avant les stocks américains

    Londres: Les cours du pétrole accroissaient leurs gains mercredi en cours d'échanges européens, au lendemain d'une forte chute et en attendant les...

    mercredi 21 novembre 2018 à 15:33

    Soudan du Sud: le secteur pétrolier revit avec l'accord de p…

    Juba: Le gouvernement sud-soudanais a affirmé mercredi que la signature d'un accord de paix en septembre avait aidé à relancer le secteur...

    mercredi 21 novembre 2018 à 14:55

    Donald Trump remercie l'Arabie saoudite pour la baisse du pr…

    Washington: Le président américain Donald Trump a remercié mercredi l'Arabie saoudite pour la baisse du prix du pétrole, au lendemain de son...

    mercredi 21 novembre 2018 à 12:34

    Le pétrole rebondit après sa dégringolade de la veille

    Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi en cours d'échanges européens, au lendemain d'une forte chute et à la veille d'un...

    mercredi 21 novembre 2018 à 06:23

    Le pétrole rebondit en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient en Asie mercredi sous l'effet d'achats à bon compte, après avoir dégringolé de près de 7%...

    mardi 20 novembre 2018 à 22:54

    Canada: pas de marée noire après un accident sur une platefo…

    Montréal: Le pétrole ne fuit plus au large de Terre-Neuve et aucune marée noire n'est attendue après le rejet accidentel dans l'océan...

    mardi 20 novembre 2018 à 20:20

    Frappés par la crainte d'un pétrole trop abondant, les cours…

    NYC/Cours de clôture: Les prix du baril de pétrole ont plongé mardi à leur plus bas niveau depuis fin 2017, touchés de...

    mardi 20 novembre 2018 à 16:15

    Le pétrole en baisse, pénalisé par les niveaux de production

    Londres: Les cours du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, approchant de leurs plus bas en plusieurs mois, alors que...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite