Menu
A+ A A-

Le brut new-yorkais sous la pression de l'abondance de l'offre

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole coté à New York ont entamé la semaine en baisse lundi, toujours minés par l'abondance de l'offre dans un marché surveillant la reprise des discussions sur le programme nucléaire iranien.

Vers 14H20 GMT/15h20 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), cédait 2 cents et s'échangeait à 93,82 dollars.

"En ce moment, le marché reste vraiment défini par le fait que les réserves d'or noir sont abondantes aux Etats-Unis", estime Robert Yawger de Mizuho Securities USA.

"Les stocks se sont gonflés de plus de 32 millions de barils en sept semaines car la production continue de progresser à un très bon rythme" grâce au développement des techniques d'extraction non conventionnelles, rappelle-t-il. "Dans ce contexte, quand on a autant de brut s'accumulant dans les tuyaux, il est difficile d'argumenter pour une hausse substantielle des cours".

Pour les analystes de Commerzbank, les cours de l'or noir sont aussi plus généralement sous la pression de l'abondance de l'offre sur le marché mondial, après que la base de données JODI (qui recueille des statistiques officielles sur la production et la consommation de pétrole dans le monde) a indiqué que l'Arabie Saoudite a exporté 7,84 millions de barils par jour en septembre.

"C'est le plus important volume d'exportations depuis près de huit ans", rappellent-ils.

Les investisseurs restent par ailleurs très attentifs à l'évolution des négociations du groupe des Six, ou "5+1" (Allemagne, Chine, France, Etats-Unis, Royaume-Uni et Russie), avec l'Iran, qui doivent reprendre mercredi à Genève.

Des responsables américains, européens et russes ont affirmé ces derniers jours qu'un accord intérimaire portant sur le gel en l'état des activités nucléaires de l'Iran, en échange d'un assouplissement limité des sanctions qui asphyxient son économie, était à portée de main.

"Les discussions avec l'Iran semblent vraiment se diriger vers la bonne direction cette fois-ci", remarque Robert Yawger. Les investisseurs anticipent qu'à terme, l'embargo sur les exportations de pétrole iranien sera levé, ce qui pourrait conduire au retour rapide d'un million de barils de pétrole sur le marché mondial.

afp/rp



(AWP / 18.11.2013 15h40)


Commenter Le brut new-yorkais sous la pression de l'abondance de l'offre


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:32

    Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:26

    Niger: nouvelle découverte de pétrole à la frontière avec l…

    Niamey: Le Niger a confirmé jeudi soir la découverte par la société algérienne Sonatrach d'un nouveau bassin pétrolier à Kafra, à la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 10:26

    "Gilets jaunes": une "manifestation de solida…

    Paris: La députée Delphine Batho, nouvelle présidente de Génération écologie, a considéré vendredi que manifester avec les "gilets jaunes" contre les taxes...

    vendredi 16 novembre 2018 à 04:58

    GNL: Total espère finaliser en 2019 un accord sur un projet …

    Port moresby: Total espère finaliser au début 2019 un accord pour le développement d'un projet de gaz naturel liquéfié (GNL) en Papouasie-Nouvelle-Guinée...

    vendredi 16 novembre 2018 à 04:40

    Le pétrole continue de monter en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse en Asie vendredi après avoir dégringolé pendant un moment mais restaient sous pression du...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite