Menu
A+ A A-

Asie: le brut rebondit après la chute de l'euro

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole rebondissaient vendredi en Asie après l'annonce surprise la veille d'une baisse du taux directeur de la Banque centrale européenne (BCE) qui a fait chuter l'euro face au dollar et plombé le prix du brut.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre s'appréciait de 38 cents, à 94,58 dollars, tand que le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison à même échéance prenait deux cents, à 103,48 dollars.

Jeudi, le pétrole coté à New York avait pâti de l'annonce par la BCE d'une baisse de son principal taux directeur à 0,25%, un nouveau plus bas historique alors que le loyer de l'argent en zone euro stationnait à 0,5% depuis mai.

Cette annonce a pris au dépourvu nombre d'investisseurs et a provoqué une chute soudaine de l'euro face au dollar. Or, le renchérissement du dollar rend moins attractif le baril coté dans la monnaie américaine pour les investisseurs munis d'autres devises.

L'euro cotait 1,3410 dollar vendredi matin après être descendu la veille à 1,3294, son niveau le plus faible depuis le 16 septembre.

Le billet vert a parallèlement bénéficié d'un regain d'optimisme des investisseurs sur la vigueur de la reprise économique aux États-Unis après l'annonce jeudi d'une croissance meilleure qu'attendu lors du troisième trimestre.

Selon la première estimation du département du Commerce publiée jeudi, le produit intérieur Brut (PIB) américain a crû de 2,8% de juillet à septembre en rythme annualisé, marquant une amélioration par rapport aux 2,5% enregistrés au deuxième trimestre et au 1,1% relevé sur les trois premiers mois de l'année.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont d'autre part reculé aux Etats-Unis, pour la quatrième semaine d'affilée, de 2,6% pendant la semaine close le 2 novembre, alors que les analystes tablaient sur un recul moins marqué de 1,5%.

Ces bonnes nouvelles font cependant craindre la levée des mesures de soutien de la Fed qui visent à stimuler l'activité économique américaine et se traduisent par des injections massives de liquidités dans le système financier du pays.

Les investisseurs restent par ailleurs attentatifs aux discussions en cours sur le programme nucléaire iranien "qui semblent bien avancer", pesant sur le cours du Brent, a relevé Vanessa Tan de Phillip Futures.

Jeudi, le baril de WTI avait cédé 60 cents pour terminer à 94,20 dollars. A Londres, le Brent avait terminé à 103,46 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 1,78 dollar par rapport à la clôture de mercredi.

afp/dg



(AWP / 08.11.2013 06h21)


Commenter Asie: le brut rebondit après la chute de l'euro


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:32

    Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:26

    Niger: nouvelle découverte de pétrole à la frontière avec l…

    Niamey: Le Niger a confirmé jeudi soir la découverte par la société algérienne Sonatrach d'un nouveau bassin pétrolier à Kafra, à la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 10:26

    "Gilets jaunes": une "manifestation de solida…

    Paris: La députée Delphine Batho, nouvelle présidente de Génération écologie, a considéré vendredi que manifester avec les "gilets jaunes" contre les taxes...

    vendredi 16 novembre 2018 à 04:58

    GNL: Total espère finaliser en 2019 un accord sur un projet …

    Port moresby: Total espère finaliser au début 2019 un accord pour le développement d'un projet de gaz naturel liquéfié (GNL) en Papouasie-Nouvelle-Guinée...

    vendredi 16 novembre 2018 à 04:40

    Le pétrole continue de monter en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse en Asie vendredi après avoir dégringolé pendant un moment mais restaient sous pression du...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite